Quand (la nomenklatura de) Air France prend les passagers en otages, je pense au pont aérien de Berlin …

Crédit : Aurel

Crédit : Aurel

Un scribouillard nazi (non, pas Goebbels, un obscur théâtreux, mais Adolphe a souri, alors les communicants ont copié-collé) a offert une douteuse postérité à la phrase : "Quand j’entends culture, je sors mon revolver" …

Moi, c’est quand je vois les avions d’Air France à, voire sous terre, que ça me fâche.

a380-air-france

C’est un peu bêtement pavlovien de ma part, parce qu’il est possible, sur un malentendu, qu’un mouvement social(iste) des chevaliers privilégiés du ciel soit légitime, ou au moins le reflet par procuration d’une grogne populaire pas dénuée de fondements, comme les prises d’otages de travailleurs normaux par des cheminots syndiqués. Et puis, pour une fois que ces gens-là ne font pas ces choses-là en saison d’examens, de rentrée de vacances bien méritées ou de départs en congés payés, ce serait justice de leur en savoir gré, d’être solidaire avec nos camarades damnés du ciel chauffeurs de bus des airs, d’essayer une dernière fois d’aimer Air France.

greves-cout-economie

Crédit : Chappatte

Mais non, je n’y arrive pas, je suis viscéralement, presque sensuellement ému par le ciel (bleu, forcément bleu), l’avion (blanc, forcément blanc), la liberté d’aller au bout du monde et de profiter comme un vrai milliardaire d’avant l’avion pour tous du "plus bel endroit de la terre", comme nous le racontait Air France avant de consacrer son budget publicité à un show pour Happy Few nostalgiques au Grand Palais …

Air France Corporate

Alors une grève des pilotes d’Air France, quels qu’en soient les motifs publics ou réels, et les objectifs officieux ou affichés, je ressens ça comme une tentative de castration avec sodomie simultanée par une bande organisée de gens de tous sexes et genre en uniformes (les filles n’ont qu’à penser à une excision forcée par des barbus sales de tous sexes en gang-bang, avec viol collectif pour imaginer le sentiment), c’est un peu comme le blocus de Berlin par les Soviets en 1948-49, ça contrarie.

Blocus Berlin

C’est un peu comme tous les murs que des totalitaristes et autres intégristes construisent pour entraver les Libertés en général, la Liberté de circulation en particulier. C’est contrariant. Le 16 septembre 1979, deux familles s’échappèrent d’Allemagne de l’Est en survolant le "mur" à l’aide de montgolfières cousues en secret à la machine à coudre, ça a sérieusement contrarié les totalitaristes … http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/16-septembre-1979-spectaculaire-evasion-en-montgolfiere-de-deux-familles-d-allemagne-de-l-est-schon-15-09-2012-1506691_494.php#xtor=CS1-31

Passage du MurVoler, c’est (vouloir, pouvoir) être libre, c’est aussi simple que ça.

1961

L’être humain est fait pour (vouloir toujours, pouvoir parfois) s’envoler, et c’est bien.

air_france_ad_fall_2008_4

Saints Mermoz, Guynemer, Latécoère, Guillaumet, Exupéry … priez pour nous, là-haut …

Renaud Favier – 16 septembre 2014

air-france-faire-ciel-bel-endroit-terre-l-smhren

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Flûte, (moi aussi) j’ai (encore) raté la rentrée littéraire parisienne !

gastondormant

Crédits : Franquin

Pas que ce soit un regret de n’avoir pas publié, ni lu, un truc qui serait dans les linéaires, entre Trierweiler et Beigbeder, ou vice-versa, ni un remords de ne pas avoir ma bobine sur un support politico-publicitaire à jeter sur table à café de salon avant poubelle, avec BHL et Duflot.

rentrée-littéraire

On dira, pour se rassurer entre un surf sur Fnac.com et un saut au rayons livres du supermarché réel du coin, que la rentrée littéraire parisienne est un requiem joué dans un mausolée vide, maintenant, que les pages du dernier livre ne bougent plus guère sous les yeux de morts-vivants, que les bonnes feuilles d’automne sont tombées depuis longtemps, que mieux vaut e-saluer avec élégance romantique et café pas trop tragique dans le Cloud que danser sans dignité avec les loups geignant (sans génie) autour de l’autodafé.

chantal sebire

Crédit : Chanta Sebire

Et puis, je n’ai pas encore rencontré le cheval de corbillard sous les sabots duquel trouver l’adresse e-mail de l’illustrateur idéal (ou d’un photographe cool et pas cher) pour la couverture du tome 2 de "Frenchonomics" (pour le sous-titre, "Suicide économique assisté, mode d’emploi" me semble de circonstance, même si la mode de cet automne n’est franchement pas à l’emploi, ni à l’humour d’ailleurs, à Paris, et si les censeurs manquent encore plus d’humour, et d’emplois rémunérés d’ailleurs, que les éditeurs, lecteurs, fonctionnaires recruteurs pour plateaux TV culturels et autres critiques littéraires amateurs de fastfood pour neurone du genre rééduqué à la méthode globale (la méthode rose, c’est otchoz, c’est pour le clavier du piano, en principe, pas pour apprendre à écrire sur l’écran du smart-truc à twitter les articles depuis le bord de la piscine de l’ami(e) de l’auteur ou de la tablette à bloguer au cocktail offert par le/la ministre ami(e) de l’éditeur) et à la lecture des pages culturelles de Libé).

Suisse

L’humour noir n’est plus ce qu’il était avant sa mort assistée – Crédits : Rodho

Ceci blogué, faudrait quand même zyvaviter avant que ça soit des mémoires d’outre-tombe, pas tant pour l’écriveur, le chat, leur café ou leurs claviers, y’a de la marge, en principe, ni pour l’éditeur, ces gens-là ont le cuir (de reliure, merci de suivre) plus durable que leurs bouquins de maintenant, mais c’est pour les (é)lecteurs solvables pas trop morts-vivants du bulbe, pas exclusivement avaleurs aveugles de prêt-à-répéter-sans-penser, ni définitivement en soin palliatif du neurone critique libre, que j’ai comme un genre de début de vague inquiétude …

Renaud Favier – 16 septembre 2014

Chappatte

Crédits : Chappatte

Publié dans Actualité, Humour, Pause Café, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Et cette consultation censitaire pour le renouvellement du mandat des sénateurs pas cliniquement morts, ça s’annonce comment ?

Diem Sénat #Sénat

Crédits : Diem

Le Sénat va basculer à droite, et l’éternel Raffarin en sera élu président. Ainsi soit-il, c’est anecdotique, tant pour Mme Thevenoud, chef de cab’ du futur ex président #PS du sénat, déjà à pied à cause d’une phobie de son ex ministre toujours député de mari, que pour les citoyens.

Sénat #PS #UMP

Crédit : Alex

Car aucun citoyen "normal" n’avait constaté de chamboulements dans la préparation de l’avenir de la France, ni dans le fonctionnement de la République, depuis que ce bon vieux Sénat, historiquement à droite, a basculé à gauche et mis le couteau du changement entre ses dentiers.

senat-bascule-gauche Ysope

Crédits : Ysope

Car ce n’est pas au Sénat, reconstitué par tiers de temps à autres, mais remarquable de conservatisme électoral grâce à un système de nomination par de "grands" électeurs consultés pour la forme et n’élisant qu’en cas de décès de "petits nouveaux" ayant envie ou besoin de placard (très) doré (genre le jeune mais vite devenu pachyderme sénatorial JV Placé, ou l’ex sportive mais surtout rapidement cacochymée en politicienne C Jouano, ou le toujours sémillant tartuffe JL Mélenchon qui a souhaité devenir député européen pour échapper aux cadences infernales du Palais des anciens du Luxembourg), que germeront des audaces de Grand Soir.

Sénat

Car ce n’est pas au Sénat qu’on va voir ce(ux) qu’on va voir, en dépit de la très ubuesque prime de nuit payée pour le travail de jour à tout le personnel, même les jardiniers fonctionnaires en congés et bibliothécaires titulaires en stage de formation au dialogue social, les heures réellement travaillées après 19h étant bien entendu payées en heures supplémentaires.

sénat

Crédits : Man

Car les sénateurs, multi-cumulards, sont gens trop multi-occupés (et multi-importants) pour perdre leur temps à de vaines querelles républicaines, trop englués dans les conflits d’intérêts entres leurs responsabilités publiques, privées, générales et particulières, pour prendre un quelconque parti (sinon le leur), et bien trop sages pour s’indigner pour de pas grand-choses.

Sénat

Crédits : Fred

Car le boomerang de retour à droite du Sénat n’aura aucun effet plus néfaste que l’activité normale des politiciens professionnels fonctionnaires de maintenant pour le citoyen "lambda".

Le Sénat bascule

Crédits : Wingz

Enfin, pour ceux que l’élection des sénateurs représentant les représentants des français de France et de l’étranger, le ministre provisoire de l’intérieur  a prévu un gros dossier pédagogique du genre à décourager tout citoyen français curieux ou simplement encore un peu intéressé par des élections : http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Actualites-des-elections/Dossier-elections-senatoriales-2014

le-senat

Crédit : Tastet

Sinon, il y a plus "lisible", mais c’est très démotivant … http://www.youtube.com/watch?v=kO4CYlhybW8

Le Sénat

La bonne nouvelle, c’est que nous les citoyens tribuables taillables et corvéables juste bons à dire "merci", on n’est pas obligés de se lever pour voter pour quelqu’un qui nous déplait juste un peu moins que les autres, ni même de s’abstenir, ce dimanche rituel de rentrée de parlementaires.

Renaud Favier – 15 septembre 2014

PS : ce qu’en tchatchent ces dames http://www.youtube.com/watch?v=laVdP6pHUGI

PS 2 : ce qu’en twittent ces messieurs http://www.youtube.com/watch?v=mvhe-Em7DYo

PS 3 : heureusement, il y a les Femen http://www.youtube.com/watch?v=4054NWvdJr0

* * *

Ferri--de-Gaulle-a-la-plage-p41

Crédit : Ferri

Publié dans Humour, Pause Café, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Commentaires