Puisqu’on twitte d’Europe, entre autres causes désespérantes en 140 caractères : "Non ! au traité transat-inique"

Et m...de !

Et m…de ! C’est en Europe que ça se passe …

Je sais pas … je suppose que les hauts, forcément hauts, fonctionnaires UE qui s’occupent des sujets pour les adultes savent ce(ux) qu’ils font, et que nos grands, forcément grands, pépères et mémères commissaires politiques européens ne se laissent pas influencer, acheter et/ou manipuler par des lobbies, et que nos députés professionnels, forcément professionnels, ne ratent pas les jours de votes un peu engageants pour l’avenir des djeuns d’Europe parce qu’ils ont piscine, cocktail d’exception culturelle et/ou visite d’industrie résiduelle quelque part et/ou serrage de paluches pour le photographe de l’affiche de campagne, mais filer à ce Mickey de Harlem Désir les clefs des négos sur le traité transatlantique pendant que notre ministre des affaires étranges et autres nouvelles diplomaties économiques Laurent Fabius se promène à Cuba et que notre secrétaire d’état au déficit commercial attractif et autres désastres des relations économiques de la France avec le monde réel Fleur Pellerin doit subir la tournée des vieux crabes du cadeau Bonux de l’export et de la compétitivité de Paris et provinces que même Nicole Bricq (qui avait un DirCab avec un peu d’expérience, ça aidait à éviter les pires, même si ça ne suffisait pas à renvoyer dans leurs cimetières d’éléphants toutes les régional-âneries à la mode et les délires tendances de l’économie social(ist)e qui ne marche jamais) ne prenait pas au téléphone, ça ne rassure qu’à moitié …

Et non ...

Et non …

Et puis, même si je n’aime pas trop, surtout en saison de campagnes électorales où même les gens intellectuellement honnêtes deviennent aussi convaincants que des supporters de foot à la télé exigeant un carton rouge pour l’équipe d’en face, et aussi francs du collier que des intégristes manipulateurs d’une secte plus ou moins commerciale, prendre pour argent comptant ce que racontent des politiciens aux arrières-pensées floues dans des médias politisés aux mains invisibles multiples, force est de reconnaitre que l’honnête (pour un politicien) et compétent (il n’a pas été pire ministre de Bercy que les autres) Jean Arthuis est assez synthétique, quoique volontairement naïf et assez réducteur, dans son twit aux lecteurs du Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/10/31001-20140410ARTFIG00323-jean-arthuis-7-bonnes-raisons-de-s-opposer-au-traite-de-libre-echange-transatlantique.php#xtor%3DAL-155

Et un twit !

Et un twit !

Parce que les arguments des partisans inconditionnels d’un Munich transat-inique entre deux portes, je ne les trouve pas über-satisfaisants, d’un point de vue pro-Européen génération Erasmus n’ayant ni envie de laisser l’Europe devenir une colonie économique après avoir déjà perdu la guerre du numérique et les batailles de l’agro-alimentaire, ni renoncé à l’espoir d’une certaine idée de l’Europe de l’Atlantique au Lac Baïkal, voire à l’Amour (le fleuve russo-chinois, pas .

Et voilà !

Et voilà !

Je twitte ça, je twitte rien, mais si la promo Voltaire à Paris et autres professionnels de la politique politicienne placardisés entre Bruxelles et Strasbourg ne tondaient pas que les moutons, notre jardin européen tournerait peut-être moins moitié jungle, moitié jachère, et troisième moitié stade de foot … américain.

funny moon astronauts

Et si, c’est possible …

Ceci twitté, l’Amérique, après tout, c’est l’Extrême-Europe de l’Ouest … et les Américains, c’est des Romains et autres Vikings qui refusaient d’assister à l’enterrement de leurs Empires, des Russes et Vietnamiens qui ne voulaient pas faire communistes, des Africains avec des gènes de survivants, et des guerriers d’un peu partout et par tous les temps, alors être dirigé par les nains restés en Europe ou les autres émigrés aux Amériques, du moment qu’on ne transforme pas toutes les églises en Drive-In McDo, qu’on ne coupe pas la langue de tous les veaux et les cloches de toutes les vaches dans les prés près de chez moi, et qu’on peut trouver de la charcuterie corse sur les marchés pas 100% made by Amerika in Germany with OGM pigs from the rest(s) of Europe …

Et ouais ...

Et ouais …

Et un médiocre traité (mauvais, mais quand même pas aussi toupourri que ce qui se trame, et pourrait être signé sur un malentendu entre malentendants volontaires, quand même) vaut sûrement mieux qu’une bonne 2ème guerre économique mondiale (la première, l’Europe l’a perdue, mais les Allemands n’ont pas dit leurs derniers gros mots), surtout pour les euro-citoyens pas trop morts-vivants et un peu audacieux.

moon_landing

Et Yesssss !

Honni les lecteurs (l’électeur, aussi) qui "ça pisse trop loin, tout ça" y pensent très fort.

Moon

Et … he he he …

Et ouais, mais tant qu’on aura tout Astrud Gilberto gratuit sur Youtube et Dailymotion …

Renaud Favier – 16 avril 2014

Et ouais … même là-haut, il suffit de cliquer pour se faire servir un bon petit e-café

Publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, International, Musique, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Big-Bang territorial en France : dialogue social et plan média jusqu’à Noël ou juste pschitt de Pâques ?

2000px-France-Regions_et_blasons.svg

Les régions en France, c’est comme toutes les couches du millefeuille territorial : pas la taille administrative pour le monde réel depuis que la Chine s’est réveillée, ni l’efficacité pour l’économie réelle depuis que les Soviets et Tiers-Mondes pas français ont l’électricité et Internet.

800px-LocationEurope

Rien de rien à voir avec les réalités

Floristic_regions_in_Europe_(english)

Rien à voir avec le minimum d’espace vital pour respirer un peu …

European_regions.svg

Rien à voir avec le XXIème siècle et la géographie des geeks.

EIPE_POLES of Excellence_infographics_d3_v5

On en est encore au truc gaulois chevelu d’avant l’Empire Romain, quoi …

map

Au truc juste bon pour construire plein de bâtiments administratifs Potemkine plus ou moins pompiers (tout les bar(b)ons locaux de la génération Mitterrand-Chirac n’ont pas eu la sublime imagination stalino-languedocienne de feu le grand leader éternellement rayonnant Georges Frêche) pour acheter la paix sociale avec l’écosystème des vendeurs de ronds-points et les lobbyistes du BTP, et pour s’amuser aux batailles de logos et mobiliser les égos et consultants en brainstorm de petites images pour grands enfants (ah ! l’étoile rouge de l’Île de France, merveille du néo-soviétisme à visage de gorgone).

F_2009_Carte

La bonne nouvelle, c’est que le gouvernement du virage sociétal à visage environnemental, et justement ordonnée, a lancé le dialogue social pour le changement (ou pas).

Perso, si on n’est pas encore tout à fait prêts électoralement à passer au 33 pour tous dans le canton de France je trouve qu’on pourrait faire (assez) simple (et sans trop de frais de consultants anglo-saxons et designers chics et chocs) plutôt que de penser (très, bien trop) compliqué …

carte-indicatifs-telephoniques

Sinon, revenir à ce qui marchait très bien avant-guerre (la der-des-der en principe, mais whatever war), quand la France était puissance mondiale, et Paris une capitale d’autre chose que le tourisme sexuel chic, la bouffe plus ou moins exemplaire pour touristes plus ou moins correctement vêtus aux portefeuilles plus ou moins chics, et les fanfreluches scandaleusement chères et toc et parfums ridiculement coûteux et choc pour vendeurs, vendeuses, acheteurs et acheteuses plus ou moins chics de sexe plus ou moins choc.

europe-according-to-austria-hungary

Voire faire "XXIè siècle avec l’électricité (nucléaire, certes) pour tous, les comptes bancaires au Luxembourg, et deux ou trois téléphones portables par citoyen électeurs ou pas".

europe-according-to-luxembourg

Vaste programme, à suivre jusqu’au moins vers Toussaint, pour un (d)ébat parlementaire old French school .

BagarreAsterix

Ceci twitté, tout ça fera sûrement pschitt après un rapport circonstancié de chacun des conseils économiques, sociaux et environnementaux de rang national, régional, européen, métropolitain, interurbain, outre-maritime et autres, après les manifs rituelles pour, contre et d’autres 3èmes types à la rentrée, postérieurement à la nomination d’un Très-Haut-Commissaire-Médiateur de la République Unie et Indivisible, et à la création d’un groupe de travail permanent sur les travaux de celui d’avant et d’un hashtag pour les Twittos se sentant provisoirement concernés et/ou n’ayant jamais rien d’essentiel à dire à sur rien personne mais tenant absolument à le faire savoir d’urgence à tous, bref touça de touceux comme d’hab’ en France de maintenant.

Renaud Favier – 15 avril 2014

PS : Hang On (Sloopy) France ! http://www.youtube.com/watch?v=IctvKFfpHI0

PS 2 : Une version (+) "originale" http://www.youtube.com/watch?v=fh0hHm-ckQw

PS 3 : La version vidéo Sexy http://www.youtube.com/watch?v=TlTKhPkZSJo

* * *

humour_goal_travaux

Cliquer sur l’image pour un e-café au hasard – Crédits : inconnu

 

 

Publié dans Actualité, Frenchonomics, Humour, Pause Café, Politique | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

C’est vrai que si on regarde le verre à moitié plein, 6 jour sur 7 ne sont pas des lundi …

Is Monday Gone Yet ?

Et ouais …

The_Bright_Side

Renaud Favier – 14 avril 2014

 

Oh-No-–-It’s-Monday

Publié dans Humour, Pause Café | Tagué , , , , , , , | Poster un commentaire