Le mois (de juillet) n’est plus, vive le mois (d’août) !

Avec le changement climatique, la fonte des glaciers, tout-ça-toussa question contrariétés de compétition et agaceries plus ou moins maousses (le binz de la ligne B, seule RER sans travaux casse-pieds cet été, cause incendie entre Gare du Nord et Roissy, hier soir à l’heure ou les bureaucrates et autres chanceux exerçant encore une activité rémunérée au pays du chômisme choisi et de l’assistanat plus ou moins confortable pour presque tous -être fonctionnaire, retraité, salarié protégé, branleur ordinaire, salopard occupant un siège surpayé par protection et/ou combine, ou bénéficiaire des minimas sociaux, finalement, c’est assez semblable, avec un peu plus de boulot, et moins de temps pour aller profiter de tous les trucs gratuits parce que c’est état qui paye dans certain cas, et un peu plus de fric disponible pour acheter des trucs au tarif plein pot pour certains travailleurs pas trop fiscalisés n’ayant pas à payer la scolarité de leurs gosses ni un loyer ou un emprunt au prix normal- peuvent retourner voir chez eux s’ils y sont, en plein cagnard orageux genre on meurt façon sardine bouillie quand une rame arrive enfin, c’était aussi bien vu que l’abolition du privilège du parking gratuit en août), on regrette les doux mois de juillet quand le terrible août fut venu, même si Paris-Plages est accessible en transports en communs.

RIP juillet (entre autres chouetteries), épicétou, vive Paris au mois d’août, cékomsa.

Reno – 4 août 2015

Chabada Chateaurenard Printemps 2015

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Le Chadada Bleu, c’est …

Le Chabada bleu n’est pas seulement un exceptionnel chat gris-bleu bavard comme un gang de pies, grand voyageur aussi à l’aise dans le bocage normand, les Alpilles de Haute-Provence et les monts clairs du Loiret qu’à Paris, au bord du Léman, en Bretagne, au Lautaret, ou à Chaville, et affectueux comme pas deux, mais c’est aussi …

… un petit quart de Curaçao bleu, un gros quart de glaçons, trois bons quarts d’eau tonique gazeuse, un quart de Lillet, une belle rondelle de citron, une jolie feuille de menthe cueillie main, et plein de sourires dans un grand verre entouré d’amour.
Reno – 2 août 2014

Publié dans Chabada, Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Il faut aimer ce(ux) qu’on a tant qu’on en a (Je suis Zorba – 7)

zorba-tongue« If you can’t avoid it, enjoy it », vieux proverbe grec, peut se traduire, approximativement, en français contemporain par « Quand on n’a pas ce(ux) qu’on aime, il faut aimer ce(ux) qu’on a ».

On ne saurait trop encourager à aimer ce(ux) qu’on en a, tant qu’on en a, comme écrivait, approximativement, ce vieux bougon d’Hemingway.

Ne tardez pas.

Reno – 24 juilllet 2015

Publié dans Uncategorized | Tagué , , | Laisser un commentaire