Hello Copenhague : mug à moitié vide, vert à moitié plaint

After à Copenhague : temps glacial, neige, nuit blanche.

Fin de soirée hier. Les VIP sont couchés. Négociations et négociateurs au ralenti. Les i-phone à batterie solaire des blogueurs s’éteignent. Les belles âmes les plus résistantes au froid font un sit-in un peu tristounet autour de bougies dans la nuit (nsp s’ils écoutent Elton John ou Joan Baez pour se réchauffer). Espérons qu’il y a du vin chaud.

Dans la nuit, les communiqués officiels slaloment grosso modo entre la ligne du « c’était la meilleure conclusion possible » du pôle Nord et « les riches n’ont pas voulu payer » du Pôle Sud. La presse et les leaders d’opinion renvoient tout le monde dos a dos sur l’accord « a minima ». Personne ne propose vraiment de Plan B, chacun joue selon son ADN. Si c’était du foot, ça sentirait le zéro-zéro sifflé par le public mais qui qualifie les deux équipes pour le tour suivant. Toujours mieux qu’un match nul gagné il y a quelques semaines sur un malentendu (ou un défaut de vision) et qui a éliminé des verts, mais le Champagne serait un peu amer.

Minuit, Londres twitte la fermeture du pub :   » 10 Downing Street, London PM: 2400 – this is hard work and I haven’t got all I wanted. But it is a vital first step towards a greener future.  » Tout est dit, Albion a le pragmatisme fulgurant. La langue anglaise est une lame si parfaitement aiguisée ; on pense à Neil Armstrong il y a 40 ans et son également synthétique « small step, giant leap for mankind ». Evidemment, lui il avait décroché la lune et on pouvait trinquer à Appolo sans arrière-pensée.

Petit matin. Dans les cafés parisiens, où le foot est un sujet tabou et où on connait mal les subtilités de Kyoto, la diplomatie russe ou le potentiel du fonds proposé par Hillary Clinton sur le modèle (intéressant) du fonds global contre le Sida, on (ciné)file avec autant de naïveté touchante que de viriles certitudes la métaphore marine. « La croisière s’amuse » d’abord, puis « Titanic » avec ou sans choix de la musique pour l’orchestre et digression sur le nombre de chaloupes (ça loupe ?), enfin, l’arrivée à bon port avec passagers émus, verre de l’amitié et corne de brume triomphante (variante petite sirène de Copenhague). Un intellectuel tente de faire le malin avec le Radeau de la Méduse. Un supporter d’Austin Powers s’amuse à qualifier la conclusion de Copenhague d’accord « à Mini-Me ». Au comptoir, petit noir serré.

A Copenhague, on breakfaste, un mug tiède à la main, en attendant les fêtes de fin d’année en famille (le taxi pour l’aéroport, d’abord). Mug à moitié vide ou Vert à moitié plaint ? Au pays d’Andersen, on n’est pas obligé de croire au Père Noël mais on a lu les contes et on espère que le vilain petit canard de fin 2009 prélude un cygne magnifique pour l’avenir.

A la santé d’Andersen et du cygne !

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Environnement, Pause Café, Politique, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Hello Copenhague : mug à moitié vide, vert à moitié plaint

  1. Ping : Tout le monde n’a pas e-publié 1815 (vrais) articles de blog (et offert autant de cafés gratuits en attente) | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  2. Ping : Bilan globalement positif pour #COP21 | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  3. Ping : Pas climatosceptique, non, mais pas non plus zélote de la pensécolun(at)ique | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  4. Ping : What’s new, Pussy Climate (Ecolocat ?) ? #COP23 | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  5. Ping : La réponse est « non  … mais quelle était la question posée à Nicolas Hulot ? | «Renaud Favier : Café du matin à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s