Qu’en dirait … Che Guevara ?

On attribue au « Che » (dcd pour cause de principe de réalité un 9 octobre de … printemps bolivien) le joli « Soyez réalistes, demandez l’impossible ». Il attend toujours la révolution à visage humain et ça pourrait durer quelques siècles, mais il doit quand même sourire, là-haut.

Che ne perdrait pas son temps à commenter le foot parce que l’Albanie qui n’a jamais été beaucoup plus renommée comme grande puissance sportive que comme social-démocratie exemplaire n’est même plus communiste. Et en plus elle est grosso modo encadrée par la Grèce en faillite, l’Italie en faillite et des morceaux d’ex-Yougolsavie dont on n’a jamais su les noms et qui ne doivent pas aller trop bien non plus. Che dirait que triompher sans gloire entre deux troisièmes mi-temps de débauche et un passage chez un concessionnaire d’automobiles stupidement rapides et outrageusement coûteuses pour des photos mercantiles n’est pas très admirable mais que tant que l’école sera tellement à la ramasse qu’elle ne sait même plus apprendre à lire aux mômes, on n’aura plus trop de Platini ou de Socrates sur le terrain.

Che, médecin de formation, ne tirerait pas sur une ambulance mais il était francophone et sourirait en lisant sur internet avec son café du matin les titres des journaux britanniques sur le rugby, notamment le réjouissant « Les misérables » que le peu fair-play Guardian assène à sa propre équipe avec une photo de Wilkinson en « Une ». Croirait-il à une brillante stratégie de guerillero pirate de Lièvremont qui aurait fait cacher leur jeu aux vaillants Bleus pour mieux surprendre l’invincible armada d’Albion et venger Trafalgar et quelques autres contrariétés ? Va savoir, les rebelles croient toujours qu’à coeurs vaillants avec un bon café chaud rien d’impossible, c’est même à ça qu’on les reconnait (et c’est pas pareil que les c…).

Che, un peu politicien (de gauche aussi même s’il n’avait pas fait l’ENA comme presque tous les candidats fonctionnaires pour 2012 en France, nb Montebourg à raté le concours mais ça n’en fait pas plus un autodidacte prolétarien et il est toléré au club de Solférino) ferait feu de tout bois pour renforcer le rapport de force au profit de son « camp » mais braverait-il la pluie pour aller voter aux primaires ? Et ferait-il comme les militants disciplinés (pléonasme, incomplet d’ailleurs puisque la formule exacte pour les supporters inconditionnels et autres groupies tendance fidèles du dimanche serait plutôt « bête et discipliné » mais ça se discute, la bêtise n’est pas discriminante) de Montréal qui ont (vote anticipé) très normativement plébiscité leur leader maxima officielle ou aurait-il un genre de tentation de « think different » quitte à risquer sa carrière ?

En tout cas, Che n’en penserait pas moins et il oserait garder les yeux ouverts vers l’avenir, lui.

Che vive !

Renaud Favier – renaudfavier.com – musique ! – 9 octobre 2011

          

Ps : le Che dirait sûrement aussi des trucs révolutionnaires sur la crise économique, lui qui a entre autres été patron de banque centrale et ministre de l’industrie, mais en ce moment, ce n’est pas tellement de discours indignés, de protestations dogmatiques ou de gesticulations de politiciens opportunistes (pléonasme, mais parfois il faut insister par souci pédagogique) dont on aurait besoin pour éviter de passer de la situation « grave et sérieuse » selon les éléments de langage de septembre au « risque de catastrophe » qui semble parsemer les télégrammes diplomatiques alors que le G20 et autres conférences d’octobre des nations approchent. Ce qui serait bien, ce serait que chacun cultive un eu mieux son jardin, même si tous le monde n’a pas le climat ou la place pour planter un figuier aujourd’hui en hommage au Che dont l’âme s’est échappée dans un village appelé … Le Figuier (La Higuera).

Che C’est fini pour aujourd’hui, parce que le Che était Argentin alors il regarderait le match pour soutenir les vaillants Pumas contre les « invincibles » All Blacks.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Qu’en dirait … Che Guevara ?

  1. Ping : Qu’en diraient … les Dupond et Dupont ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  2. Cet article est très intéressant, merci beaucoup pour ces informations.

  3. Ping : Le monde 2.012 tel qu’il promet : lents demains qui hantent | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  4. damienperez34 dit :

    il est vraiment bon Renaud,..dommage qu’on ne laisse pas des gens comme lui faire avancer les choses…le problème c’est que certains se croient invincibles ou immortels et qu’ils vont tomber de bien lus haut que de la hauteur d’un figuier ou pommier pour les irréductibles téméraires..en tout cas bravo pour ce blog qui vraiment vaut la peine de s’y attarder entre deus expresso..;)

  5. laperlerare dit :

    juste rien à propos de Che Guevara. Il est en fait mon héros et j’aime admirer la personne comme lui. Je crois toujours en lui et toutes ces informations vous proposons vraiment génial. Merci pour l’article. C’était génial.

  6. Ping : Brailler contre (ou pour) l’expo (gratuite) sur le Che à #Paris, et son apologie par Anne Hidalgo, c’est se faire du buzz (électoral) pas cher | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s