Qu’en dirait … Simon’s cat ?

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Simon’s cat se réjouirait du changement climatique en Europe et de ce mois de novembre qui permet d’être au chaud à bon compte malgré le prix du pétrole sans trop s’inquiéter du bruit dans la rue et de quelques autres risques de  contrariétés alentour pour les fatcats.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Comme Simon’s cat a lu les fables de la Fontaine quand il était chaton, il se souvient vaguement de quelques morales et d’une histoire de cruche plongeant et replongeant qui lui rappelle des politiciens qui passent et repassent à la TV en espérant passer et repasser à des élections avant une retraite confortable si possible près d’une fromagerie. Mais comme il a oublié que la cruche peut casser parce que c’est dans sa nature de casser les jouets et qu’il considère dans la nature des jouets d’être cassés grâce à sa psy, il y penserait et passerait vite à autre chose. Et n’en dirait pas plus.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Simon’s cat sent bien que le changement climatique, la pollution et quelques autres toussa-toussa ont rendu le gibier un peu suspicieux mais comme il ne chasse plus que pour satisfaire ses instincts comme les politiciens leurs hormones (neurones ?), ça ne l’inquiète pas outre-mesure.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Simon’s cat se souvient qu’on lui disait dans sa jeunesse des trucs genre « prière de laisser cet endroit aussi propre que vous l’avez trouvé » pour tenter d’élever sa capacité à vivre en société et à servir l’intérêt général mais comme il a vite découvert qu’une chambre pouvait servir à plein d’autres choses qu’à dormir (honni soit qui à son député y penserait), notamment à manger des pâtes aux truffes en regardant la TV avec une câlinerie offerte par les publicitaires (honni soit qui penserait à couper en deux le mot député) en attendant la soubrette, et qu’il ne regarde pas que « Plus belle la vie » pour savoir ce qui se passe à Marseille, il ne perd pas trop son temps à nettoyer la salle de bains.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Simon’s cat qui est drogué au « plug n’ play » made in #onsenficheoù ne lit plus les modes d’emploi (même s’il doit admettre que les traducteurs ont fait des progrès depuis l’époque des premiers ordinateurs made in China) mais personne ne lui jettera la pierre pour si peu parce que les zélecteurs ne lisent rien et moins encore les rapports d’activité (sic) que les professions de foi des candidats, tandis que les gestionnaires et financiers ne semblent plus guère savoir lire les bilans et autres comptes de résultats.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Simon’s cat ne lit d’ailleurs plus grand chose à part des mini-BD parce que le papier tue les arbres, que les livres électroniques made in #onveutpasavoiroù créent du chômisme et marchent au nucléaire et que de toute façon les prix littéraires sont aussi bidouillés que les autres élections. Simon’s cat sait qu’il a tort parce qu’il a lu à l’école quelques trucs sur des autodafés, dans son adolescence quelques bouquins de science fiction et dans une gare « les combustibles » de la Nothomb acheté en livre de poche un jour de grève de la SNCF et des NMPP. Mais tant que « jusqu’ici tout ira bien », inutile de s’en faire, (se) dirait-il.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Tant qu’on pourra aller à la Défense du coin pour bosser (de préférence comme fonctionnaire ou assimilé selon les sondages), faire ses course, s’indigner ou buller selon affinités mais que même s’il y a grève ou pire on pourra toujours commander une pizza ou aller aux Restos du Coeur subventionnés par l’Europe contribuable (lire « les Allemands ») encore deux ans si on revient bredouille de la pêche, « jusqu’ici tout ira bien » (se) dirait Simon’s cat.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Tant que personne n’ouvrira les yeux ou les oreilles devant la chaîne parlementaire et que personne ne se lèvera pour changer de chaîne ou de parlementaires, « jusqu’ici tout ira bien » (se) dirait Simon’s cat.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Tant qu’il y aura des députés bien payés ; fromageshommes ; fatcats souris …

Renaud Favier – renaudfavier.com – musique ! – 15 novembre 2011

        

Ps : Simon’s cat (se) dirait quand même que si on mangeait correctement au goulag, même avec le changement climatique, ou si les canons étaient aussi nourrissants que du beurre, même aux hormones ou au sel de mer radioactive, il protesterait peut-être un peu pour le principe s’il n’était pas confortablement assisté et/ou planqué dans son fromage au pays du 1% et des délocalisations à visage humain.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

C’est fini pour aujourd’hui parce que ça sent le sapin, il faut aller chercher les boules.

Credits : http://www.simonscat.com by Simon Tofield

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Qu’en dirait … Simon’s cat ?

  1. Ping : Qu’en dirait … le bolot occidental ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s