Le monde 2.012 tel qu’il promet : une fracture est possible

François Mitterrand avait écrit « une messe est possible » concernant le monde après son passage. Jacques Chirac disait « il y a dans ce pays une fracture » sur le présent avant son passage. Du temps et des hommes ont passé, une fracture est possible en France … avec le futur.

En principe, la France ne devrait pas demeurer très longtemps au 20è siècle alors que tout le monde, à part Cuba dans une certaine mesure et la Corée du Nord dans une mesure certaine, est passé sinon au 21è, au moins en 2012, et même dans l’année du Dragon pour ceux chez qui le soleil se lève plus tôt. Même si le renoncement au feu d’artifice de Nouvel-An à la Tour Eiffel a pu donner l’impression aux Parisiens et aux téléspectateurs du monde entier qu’on était un peu radical, limite castrateur en dépit de la politique officielle pour la natalité, en France dans la lutte contre les incendies de voitures de la Saint Sylvestre, et si le rituel passage à la TV du « Père Noël est une Ordure » pendant la trêve des confiseurs va finir par déclencher un début de phobie contre les ascenseurs électriques (pour les télésièges, c’est un autre film avec les mêmes acteurs), ce serait quand même bien le diable si quelqu’un au pays de l’ascenseur social ne finissait pas par appuyer sur un bouton, quitte à élargir un peu la fracture avec les temps des Croisades, de Jeanne d’Arc, Jaurès et Mongénéral. Une fracture est possible (une facture, aussi, mais c’est une autre histoire, ou pas), ce n’est pas nécessairement inquiétant, une majorité des Français devait avoir l’électricité en 2012, quitte à s’éclairer au panneau solaire made in China pour remplacer la bougie.

Alors évidemment, il suffirait d’une grève dans les usines de Prozac, ou d’une délocalisation et d’une grève dans les ports d’importation du Prozac made in Pafrance, ou d’une OPA suivie d’une délocalisation et d’une grève de solidarité dans la fonction publique qui produit plus ou moins en France, ou d’une indignation quelque part où ça va vraiment mal genre Grèce ou Syrie suivie de mouvements sociaux quelque part où ça ne va pas encore trop mal en France genre le parvis de la Défense, Facebook ou d’autres premiers rangs des concerts de Yannick Noah ou d’autres spectacles pour bobos subventionnés directement ou indirectement par les contribuables, pour élargir la fracture entre ceux qui bénéficient encore plus ou moins de la capacité d’emprunt de l’état providentiel et d’un fort potentiel de promesses électorales en 2012 et ceux des autres qui sont de l’autre côté du mur mais ne sont pas encore supporters des clubs protestataires, délocalisés et autres démobilisés plus ou moins volontaires ou auto-inscrits sur les listes électorales des 2 ou 3 millions de Français dits « de l’étranger » (les mots manquent de bon sens, parfois). Ce n’est pas nécessairement inquiétant … pour le reste du monde qui a une certaine idée de l’avenir des manifs.

Un fracture avec l’Europe est possible. Ce ne serait pas la première fois que la France n’est pas 100% en osmose avec le canton de Davos, les Allemands, les Anglais ou autres maîtres du monde du moment genre Austro-Hongrois d’avant les Soviets, Vénitiens ou Hollandais d’avant Surcouf ou autres Romains d’avant Gergovie, mais ça n’a (presque) jamais empêché le monde plus ou moins antique de tourner bourrique rond, les truffes de pousser dru et l’année civile de changer après 365 ou 366 jours, campagne militaire ou électorale ou pas, année du Dragon ou pas. Une fissure est possible, oui (d’aucuns souriraient quitte à se faire honnir en pensant « bras cassé »), mais c’est réparable, ce n’est pas nécessairement plus inquiétant pour l’Europe que les discours de politiciens du dimanche le changement climatique dont on ne parle déjà plus, comme quoi il suffit de ne pas régler un problème pour qu’il se solutionne tout seul. Les Européens de Croatie viennent d’ailleurs de faire un joli bras d’honneur pied de nez à ceux qui cassent les pieds votent comme des … pieds.

Une fracture est possible avec l’Europe d’un peu plus loin : avec la dynamique Turquie qui manque sérieusement de sens de l’humour quand la Démocratie française se mêle des affaires de la République d’Atatürk plutôt que de TVA sur la limonade. Avec l’Europe d’outre-Méditerranée où ça pourrait vraiment chauffer si on commence à brûler des livres plutôt que des pneus (nb quand ils brûlent autour du cou de citoyens, c’est plus qu’une bibliothèque, même d’Alexandrie ou du Caire, qui disparait, ça devient gênant). Avec la Très Sainte Russie qui est très contente qu’on ait remis en route un train de luxe Moscou-Paris et qu’on lui prépare à grands frais une ligne TGV pour Nice (en général, sauf quand les pavés volent vraiment sur la plage, il n’y a pas grève simultanée des trains et des avions, alors avec une ligne TGV et un aéroport international on règle 99% du problème et en cas de vrai vrai souci en France, les 1% d’ex-URSS qui n’ont pas de yacht peuvent toujours arriver à leur datcha sur la Côte d’Azur en hélico via les aéroports italiens ou en paquebot roulant allemand par la route côtière de Monaco). Une fracture est possible, ce n’est pas nécessairement inquiétant pour les Européens qui voient un peu plus loin d’un peu plus loin qui savent que le soleil se lève à l’Est même si certains snt à l’Ouest et que 2012 sera l’année du Dragon avant d’être celle des élections en Extrême-Occident.

Et puis on ne va pas non plus en faire une dépression l’année du dragon (une récession suffira en 2012 et ça n’empêchera pas les machines à café toutes options de chauffer), d’une petite fracture de pas grand chose. Etre surendetté, limite en faillite et vivre en bord de mer à Tsunami sans AAA ni trop de bouée de sauvetage autour d’une faille béante en craignant un séisme majeur et sans exclure que des voisins ne tentent une OPA plus ou moins hostile, ça arrive à des démocratie assez exemplaires et ça ne finit pas toujours mal, genre le Canada (mais ils ont pris le truc à bras le corps l’année du Dragon d’avant qu’il ne soit très tard), la Californie (ils ont recruté un Champion du Monde germanophone qui passait bien à la TV,jusque là tout allait bien, mais ils ont vraiment poussé à l’extrême le modèle allemand de délocalisation intelligente sans avoir le capitalisme rhénan, ni un filet social à la Bismarck, pour équilibrer leur bateau alors c’est un peu compliqué pour la nouvelle année du Dragon) ou le Japon qui a perdu la dernière guerre militaire comme nous (mais pas contre les mêmes ennemis) et s’est fait éjecter d’Indochine comme nous (plus ou moins par la même coalition de fait et le même vent historique même si on pourrait créer une commission et organiser un Grenelle pour en discuter) entre autres pays où l’on fait de vrais feu d’artifice pour célébrer le Nouvel-An et où on sait que l’année du Dragon est extrêmement souhaitable même si rien n’est jamais simple ni gagné d’avance, même si on ne croit pas trop au Père Noël ou au ski, gratuit (maintenant, il y a même des vignettes pour se balader en raquettes, c’est pire que le fil dentaire dans le fondue) et même si les djeuns sont un peu bruyants à l’heure de la sieste ou de « Des Chiffres et des Lettres » (à cet égard, c’est quand même incroyable que des générations de politiciens français n’aient su ni compter l’argent des autres ni lire les livres d’économie réelle alors qu’ils avaient plus ou moins tous le certificat d’études et que de leur temps il n’y avait qu’Armand Jammot à l’heure où on allumait la TV).

En même temps, que Saint Georges fende son armure ou pas, et que la neige soit bonne à Davos ou pas, et qu’il y ait ou pas une fracture possible, on n’a jamais vu un Dragon, même d’eau, finir l’année noyé ou avec un plâtre, alors l’année du Dragon sera flamboyante (ou ne sera pas, mais il faudrait vraiment le faire exprès, genre arriver en retard en décalage horaire et se tromper de terrain et oublier ses lunettes de soleil, pour boire la tasse l’année du Dragon comme Tsonga à l’Open d’Australie).

Tant que Twitter tombera pas en panne, tout ira au moins aussi bien ici que jusqu’ici.

Happy Year of the Dragon 😉 * w/ 阖家团圆一起发[幸福佳节] Chinese New Year Song 2012 – rf2012.wordpress.com ♫ blip.fm/~19rrto

Cette nuit en Asie : l’année du dragon, pas d’Ikéa en Inde, Hitachi délocalise les télés…. bit.ly/zSRU3W Retweeted by Renaud Favier

L’heure de gloire du candidat anti-élites bit.ly/xBFMWe Retweeted by Renaud Favier

Ancré à gauche, François Hollande dévoile sa « vision » pour la France bit.ly/ybCsQQ Retweeted by Renaud Favier

Le plan surprise de Bercy pour combattre la fraude fiscale bit.ly/A9SCZX Retweeted by Renaud Favier

NUCLÉAIRE IRANIEN : L’UE s’apprête à adopter des sanctions sans précédent contre Téhéran f24.my/ymG2ls Retweeted by Renaud Favier

FRANCE : Le Sénat se prononce sur le texte pénalisant la négation du génocide arménien f24.my/xui9wX Retweeted by Renaud Favier

Ségolène Royal espère que le film d’avant meeting sera refait. Et elle n’est pas la seule ! #honteux #fh2012 Retweeted by Renaud Favier

« Il ne sera pas élu, et pourtant il gouverne : mon adversaire, c’est le monde de la finance. »  bit.ly/AknLDc Retweeted by Renaud Favier

Des photos simples et belles pour entre dans l’année du #Dragonsur le nouveau site de #France TV Info francetv.fr/info/bienvenue… @francetvinfo

[Ambassades] Revue des hebdos chinois ( 16 au 20 janvier 2012): Le service de presse de l’ambassade vous propose… bit.ly/zQveHZ Retweeted by Renaud Favier

Happy New Year of the Dragon : Asian Time & European (S)Watch ? wp.me/p27ovB-1W via @renaud_favier  View media

Happy New Year of the Dragon : Asian Time & European (S)Watch ? wp.me/p27ovB-1W View media

Le soleil se lève en Asie et l’année du dragon d’eau a commencé : bonne année ! lnkd.in/SPU9_F

Décalage horaire ou pas, l’Asie est déjà demain et l’année du dragon a commencé… fb.me/Of5lJQNy

Le monde 2.012 tel qu’il promet : un #Dragon peut en cacher un autre wp.me/pJjbe-3Qr View media

Happy Year of #Dragon 😉 * w/ David Bowie « China Girl » –rf2012.wordpress.com/happy-new-year…… ♫ blip.fm/~19rgd2

* * *

© 23/1/2012 – Renaud Favier – (Comp&titivité) – renaudfavier.com – musique !

* * *

Retour vers les e-books à (re)lire en 2012

            
          

* * *

Retour vers café du matin à Paris qui est un des rares trucs qui ne réserve pas de mauvaise surprise en 2012, sauf si on espère du prêt-à-penser traduit en langue de bois dont on fait le pipeau en saison électorale, et garanti 100% sans plagiat ou autres plus si affinités parce qu’un copier-coller d’illustration à but pédagogique dans un billet gratuit, ça n’a rien à voir avec les vendeurs de films piratés, écrivains colleurs de textes d’origine peu douteuse et autres politiciens copieurs de slogans du siècle d’avant et d’idées du millénaire précédent : d’abord ça fait de l’audimat pour le créateur dans un monde où notoriété gratuite vaut plus et mieux que travail salarié. Ensuite quand ça flotte dans Youtube, Dailymotion (made in France) ou Google, c’est que le naufrage est déjà arrivé et/ou que l’auteur veut être vu gratuitement par le plus de monde possible et c’est plus du Land-Art que du piratage de déplacer un peu de bois flottant dans la toile. C’est presque plutôt un genre de bouée pendant la tempête ou après le naufrage. Enfin quand on aura fini la chasse aux pilotes de belles voitures américaines roses du bout du monde et commencé celle aux conducteurs de panzers allemands sombres en excès de vitesse permanent de pas loin de chez vous entre deux paradis fiscaux, on pourra parler des gaullistes sans-grades qui téléchargent Dr House sur leur ordinateur parce qu’ils ont dû vendre la TV (et que les vieux épisodes ne passent même plus sur TF1 le dimanche) et autres gauleurs de pommes au bord de la route.

 

Please, mind the gap click on the mug for English version.

  

Retour vers un excellent 2012 du dragon tant qu’il est encore de bon goût de le souhaiter.

 

Et surtout, bonne compétitivité (durable, forcément durable, sinon c’est moins bio pour l’emploi et l’innovation et l’exportation et toute l’intendance qui suit, ou pas) en 2012, pendant que c’est encore tendance dans les discours et les powerpoint.

  

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Politique, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le monde 2.012 tel qu’il promet : une fracture est possible

  1. Ping : Le monde 2.012 tel qu’il promet : Montaigne, il vous dit : “EPM”, aussi | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s