La saison du ski se termine : So What ?

La neige est moins bio et le ski n’est plus l’élégant loisir sportif pour happy few casual chic qu’il était dans les Sixties. C’est comme l’Amérique, les cabriolets anglais, les sportives italiennes, les exploits sportifs français ou le climat, ça change avec le nouveau millenium.

D’abord, on pensera ce qu’on voudra sur le changement climatique, on dira ce qu’on voudra sur le pompage dans les nappes pour les canons à neige et les douches des touristes et on pourra même soutenir que si on n’a pas souvent vu les versants bien exposés presque nus dés fin février, ni les retenues des barrages autant à sec début mars dans les Alpes du Sud, de mémoire de skieur amateur de soleil en milieu de saison, il est revanche tombé une masse très considérable de neige dans les Alpes du Nord, ce qui devrait protéger un peu les restes de glaciers pour les militants du ski d’été et assurer une excellente récolte d’eau d’Evian pour les r(a)iders qui seront actionnaires de la boite vers 2030 (d’après la plaquette de promo, l’eau tombée sur les sommets met une vingtaine d’années à arriver aux robinets de l’usine de mise en bouteille au bord du lac) … mais quand même, les plus aveugles entendent nettement les glaciers reculer et les plus lettrés savent qu’il n’y a pas qu’au Kilimandjaro que les neiges d’antan s’évaporent, et c’est normal que ça change un peu les habitudes des dinosaures de la glisse à l’ancienne, même des bébés sauriens.

C’est pareil partout, avec la mondialisation.

Ensuite, on dira ce qu’on voudra sur les charmes des chaussures à lacets pas très étanches, on pensera ce qu’on voudra sur les vieux pulls en laine norvégienne qui gratte, et on pourra même s’émotionner pour de vieilles étagères pointues de presque 2 mètres de long … mais quand même, il n’y a pas que les djeuns révolutionnaires qui skient avec des écouteurs greffés sur le bonnet entre le bar-discothèque d’altitude et la wifi-crêperie de station, qui portent des fringues jetables toujours neuves (il faut dire que la graisse sur les téléskis est assez indélébile et ne se jette pas sauvagement que sur les bonnets, alors à moins de skier assis sur la glace comme les djeuns surfistes, il faut être fort dans sa tête pour arriver sur la terrasse du web-café avec le fessier plein de cambouis) made in far away et des chaussures spatiales made in Italy, et se font bronzer le bas du dos en pantalon taille basse assis sur des planches à repasser au milieu des pistes : c’est l’ordre des choses que les vieux cinéphiles amateurs de Dr Jivago et les nostalgiques des champions de ski français du temps de Mongénéral soient un peu secoués par les bronzés du néo-ski du 21è siècle.

Et avec la mondialisation, c’est pareil un peu partout.

Quoi qu’en en dise ou pense, le temps et les temps changent. Le ski aussi, so what ?

Presque tout le matériel est made in loin, maintenant, parfois made by des actionnaires exotiques dans des usines près des stations françaises, quand le coût de transport est élevé ou si les machines sont exceptionnellement performantes et pas facilement délocalisables, comme pour les gros métiers à tisser de la dentelle du Nord. Plus rarement, des salariés confiants d’entreprises indépendantes à l’avenir géré selon les règles du bon sens parviennent à se maintenir sur une niche plus ou moins exigüe, mais c’est comme pour les niches fiscales, c’est quand même plus simple de s’installer dans un pays frontalier (et si on veut continuer à grandir, il vaut mieux aller « hors les murs » selon la formule tristement explicites des Eurocratchiks).

Et avec la mondialisation, les ski n’est plus comme avant, ailleurs toupareil.

Le climat a changé, le temps est aux excellents skis made in Austria ou Switzerland, pays low-cost, aux chaussures en plastique made in Italy, pays high-fiabilité à bas coûts (les coups bas, c’est au sport), et au « Mars & Coca » sur les pistes, prodiges made by America de la gastronomie des sommets internationaux. Heureusement, il reste de vieux tire-fesses made in France.

Mais avec la mondialisation, les tire-fesses ne sont plus pareils qu’avant, même en Suisse.

Mais peu importe, presque tous les riders de moins de 50 ans se baladent en dehors des sentiers battus, sans trop faire de bruit en hélico sauf s’il faut emmener des photographes, ni jeter de boites de sardines partout comme les bronzés des pistes d’antan sauf s’il y a du gras qui risquerait de couler dans le sac à dos, ni faire de pollution sonore nocturne comme les skieurs du temps jadis, sauf sur un malentendu.

Ceci écrit, tout ça, c’est presque plutôt mieux qu’avant sur le papier : entre les djeuns surfeurs qui peuvent freerider la poudreuse un peu partout avec du matos bien plus cool que nos étagères et raisonnablement en sécurité avec leurs GPS et autres machins électroniques sans trop déranger les chamois, les furieux du speedride qui peuvent dompter les pires falaises et plus sérieuses crevasses à coup de mini parapentes sans trop saboter l’habitat des choucas, et les jusqu’au-boutistes du kite qui rêvent de traversées sibériennes et conquêtes de volcans du bout du monde à la voile sans trop réveiller les marmottes, c’est plutôt cool le néo-ski.

Il faudrait voir ce qu’on en dit sur Twitter.

* * *

Bonjour de Printemps de #Paris 😉 * w/ Patricia Kaas – « Mensonges en Musique » – http://www.youscribe.com/renaud… ♫ http://blip.fm/~1ano3h

Season’s Tango from Paris 😉 * « Tes #Mensonges » – Louis Bory, 1938 – http://www.youscribe.com/renaudfavier/ ♫ http://blip.fm/~1ano2y

Carnets de route, jolie émission littéraire hors sentiers battus médiacosmiques parisiens, en bonnes tranches s Youtube http://www.youtube.com/watch?v=LoV-sVK6-Ls

« Nous proposons un nouveau pacte fiscal et social pour la compétitivité de la France http://bit.ly/GEzGDb  » L Parisot #besoindaire Retweeted by Renaud Favier

@F44 les « parades » sont toujours appréciées du public mais ce sont les majorettes et le feu d’artifice qui sont les + attendus 😉 In reply to Man

#Merah #Cassez … #Hollande #FH2012 laisse le rôle de « récupérateur » à d’autres : stratégie de communication politique du leader #ni+ni-

Blog – Le candidat Sarkozy se prépare à engranger le succès du président http://lemde.fr/GHr3qx Retweeted by Renaud Favier

#Sondage #France #presidentielle2012 : les 3 protestataires institutionnels, chacun à +/-13%, approchent doucement de la majorité en cumul

Toulouse. Le point à 5h30: La stratégie de la police est désormais établie. En l’absence de prise d’otage, le RA… http://bit.ly/GObwU4 Retweeted by Renaud Favier

Quant au tueur #Merah, il serait toujours retranché à #Toulouse et@bfmtv ne prend + d’initiatives risquant de déstabiliser les médias 😉

Des rebelles auraient « mis fin au régime incompétent » #Mali : dont acte, si 1 régime compétent émerge, ce sera 1 K d’école d’administration

China Factory Activity Shrinks for Fifth Month: HSBC PMI http://bit.ly/GLbTgN Retweeted by Renaud Favier

#Mali : les mutins disent avoir mis « fin au régime incompétent » à Bamako Retweeted by Renaud Favier

Rappelons que le cas F Cassez pourrait être ré-examiné entre 2 tours … et que la contestation de la procédure ne change rien au fond, si ?

Renaud Favier, le Journal nouvelle édition http://bit.ly/xR2XSY ▸ Aujourd’hui à la UNE: @aoi @pre

Bonne nouvelle à ne pas bouder : c’est le printemps ! http://lnkd.in/7nY4KC

C’est le printemps 2012 : So What ? http://wp.me/pJjbe-4bP

Happy Spring 😉 * w/ Charles Aznavour – « Ce Printemps-là » – https://renaudfavier.com/ ♫ http://blip.fm/~1an6rn

Ne pas rater le dernier film de Y Arthus-Bertand « La soif du monde » (passé s France 2 hier) sur l’enjeu #Eau en replay http://www.pluzz.fr/la-soif-du-monde.html

* * *

RF 22 Mars 2012. Retour vers des e-books et autres publications plus ou moins sur l’avenir en chantant (enchanté ?) urbi et orbi, plus que moins sur le présent Ubu etc … avec la dose d’humour réglementaire recommandée aux skieurs et autres citoyens e-lecteurs du 21è siècle.

* * *

          
          
         
       
Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Environnement, Humour, Pause Café, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La saison du ski se termine : So What ?

  1. Ping : Copenhague, le retour (2012) … : So What ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

  2. Ping : #Quevilly #France #Football #2012 : So What ? | Renaud Favier : Café du matin à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s