Université d’été 2012 du #Medef à #HEC : « Intégrer » = condition nécessaire, mais pas suffisante #uemedef12

Thème de l’université d’été du Medef 2012 : « Intégrer, c’est comprendre et assimiler les nouveaux paramètres économiques, sociaux, humains, technologiques, géopolitiques. C’est accueillir : faire place à la différence, apprécier les diversités. C’est rejoindre : être admis dans l’équipe, vivre et réussir ensemble. Intégrer, c’est réunir, regrouper, fédérer. »

Sur la 1ère dimension, de compréhension de l’environnement, de son évolution et des impacts pour la France, sa société, son économie, ses entreprises, ses patrons, ses jeunes, on ne peut que rester un peu sur sa faim. Mais à l’impossible, nul n’est tenu : ni le Forum de Davos, ni les Entretiens du Trésor à Bercy, ni les papiers et conférences et tutti quanti des milliers de think-tanks et autres rassemblements de grosses têtes, ni peut-être même les dieux ne semblent capables d’expliquer le monde du moment et sa feuille de route à horizon supposé prévisible. En voyant arriver le nombril bien bronzé de frais de BHL, un frisson d’espoir parcourut l’assemblée dans la tente géante des séances plénières toutes plus « exceptionnelles » les unes que les autres, mais il fallut se rendre à l’évidence : même l’intellectuel mondain français global engagé le plus médiatique de sa génération ne peut que s’interroger.

Voire pire.

Sur l’accueil et l’intégration de la différence, les esprits caustiques souriaient dans les couloirs en pensant au début de polémique sur l’action du nouveau ministre de l’intérieur eu égard à la communauté « Rom » pendant les vacances des LePen et des journalistes, tandis que les moins hexagonaux s’interrogeaient sur la probabilité que le Tea Party devienne copilote de la Maison Blanche. Mais le discours de l’ancien Président d’Afrique du Sud, Prix Nobel de la Paix, l’homme qui a libéré Nelson Mandela, a mis les pendules à l’heure.

No comment : on subit toujours beaucoup l’Histoire, on peut la faire un peu, voire pas mal, aussi.

« Rejoindre, être admis, vivre et réussir ensemble », le concept ne nécessitait guère d’explication dans un temple de l’élitisme à la française où le verbe « intégrer » prend un sens assez univoque, voire équivoque. Dont acte, Bourdieu a tout écrit avant que la promo Voltaire ne se mette à Twitter (et les déficits, résultats macro et micro-économiques, évolutions sociétales et environnementales, tout décrit, avant l’invention de la diplomatie économique et de la BPI, hélas) et l’apartheid à la française n’étant plus de sang depuis deux siècle en dépit de quelques survivances, ni pénalement répréhensible puisque seulement très indirectement lié à des facteurs de race ou de religion, il vaut mieux se réjouir de ce que les choses évoluent dans le bon sens que se crisper sur de vieilles lunes de la lutte des classes … préparatoires. Surtout que ça pourrait être pire, il pourrait par exemple ne pas y avoir du tout de femmes dans le haut patronat national, comme dans des pays très attardés (et assez mal partis, au demeurant, à en croire les théories sociéto-managementales du moment dans les pays avancés).

L’intervention de Diane Ducret a été très appréciée, il faudrait néanmoins faire un quizz pour vérifier si certains n’écoutaient pas surtout avec leurs yeux …

Ceci étant, on ne repart pas de l’université d’été complètement convaincu que la France sortira avec les honneurs du genre de concours d’entrée, assez sélectif, dans le XXIè siècle que constituent la mondialisation d’une part, la crise européenne d’autre part, l’émergence de nouveaux candidats aux places au soleil enfin. Entre autres.

Réunir, fédérer … les forces vives de la nation et éviter qu’à la fracture sociale ne s’ajoute une sorte de mur entre entre les pouvoirs politique et économique. No comment, il va de soi que personne n’a intérêt à un jeu franco-français perdant-perdant façon Marseille-PSG avec Qatar et l’Equipe comme arbitres alors que la Champions’ League européenne et la Coupe du Monde ne pardonnent plus guère, ni le glorieux amateurisme du temps du Baron de Coubertin, ni les erreurs de parcours du temps de … qui(s) on ne sait que trop, il n’y en a que trop. Mais, maintenant, même les plus forts n’ont plus trop le droit à l’erreur.

En tout cas, il faut se mettre au taf, ensemble, et tout le monde à Jouy semblait prêt à jouer le jeu, même s’il est assez probable que les candidats à la succession de Laurence Parisot aient un agenda trop chargé pour se libérer pour la Fête de l’Huma, quand bien même le Gouvernement intercéderait-il en leur faveur pour qu’ils puissent y animer un atelier (ou tenir un stand).

Enfin, du moment que l’union sacrée se fait sur Twitter et dans les réseaux … sociaux qui comptent.

* * *

« Le mot compétitivité n’est pas un gros mot » @pierremoscovici#uemedef12 Retweeté par Renaud Favier

#uemedef12 Soit dit en passant, Pascal #Lamy a été excellentissime sur l’autorité nationale vs influence internationale & multilatérale Retweeté par Renaud Favier

#uemedef12 la traversée de Jouy vers Paris autour 19:45, ça rappelle le retour du salon du #Bourget question escargotage …#Attractivité Retweeté par Renaud Favier

@ydca_nico: Libre échangisme vs le libre échange 🙂 merci @pierremoscovici pour cette rigolade #uemedef12” – Honni soit qui DSK y pense Retweeté par Renaud Favier

Je n’ai pas noté qui a shooté sur les #CCI dans le direct de Fabrice Lundy de UE #Medef sur @bfmbusiness mais c’était du brutal #uemedef12 Retweeté par Renaud Favier

« Je ne suis pas un libre échangiste » HAHAHA @pierremoscovici déclenche des rires dans le publics #UEMEDEF12  Retweeté par Renaud Favier  de Jouy-en-Josas, Yvelines

@KlarAgora @pierremoscovici c’est le qualificatif « échevelé » qui a fait rire #Lamy, puis la partie du public pas actionnaire des shampoings L’Oréal 😉 Retweeté par Renaud Favier  Afficher la conversation

#uemedef12 avec ce petit vent froid et #Moscovici arrivés ensemble on met son tee-shirt rose dans la salle #medef1 Retweeté par Renaud Favier

#uemedef12 Les Américains auraient-ils le contrôle sur batterie IPhone ? Peuvent-ils la siphonner avant 1 discours de ministre socialiste ? Retweeté par Renaud Favier

#uemedef12 Quoi qu’elle dise, Diane Ducret a raison … Les voies de l’autorité sont impénétrables #medef1 pic.twitter.com/ronP5MfQ Retweeté par Renaud Favier  Voir la photo

@FLundyBFM #uemedef12 combien de divisions, difficile à dire, mais une dizaine de ministres français #arméemexicaine 😉 Retweeté par Renaud Favier  Afficher la conversation

#uemedef12 soit #Moscovici attend un twit urgent, soit il se demande ce qu’il fait dans ce panel sur le leadermaximisme moderne … #medef1 Retweeté par Renaud Favier

« La plupart des dictateurs sont au départ des souverains légitimes qui se sont mis à gouverner seul » #uemedef12 Très juste Retweeté par Renaud Favier  de Jouy-en-Josas, Yvelines

Les moyens modernes de communication sont une énorme machine à destituer l’autorité. #dominiquereynie #UEMEDEF12  Retweeté par Renaud Favier

Rocard qui dit qu’on ne peut pas faire sans le nucléaire devant Batho et Hulot. La salle applaudit. Priceless. #UEMedef12  Retweeté par Renaud Favier

« La vie et la recherche, c’est comme le vélo, si on avance pas, on tombe. » Einstein cité par Brahic aux #uemedef12 Retweeté par Renaud Favier

« La France doit se donner les moyens de développer une filière robotique, car nous en avons le potentiel » selon Fleur Pellerin #UEMedef12 Retweeté par Renaud Favier

En fait, le bronzage naturel d’été pour les abonnés de plateaux TV, il faudrait éviter, ça contraste les cheveux gris pic.twitter.com/t4Mn5Ohi Retweeté par Renaud Favier  Voir la photo

Bon, ça se remplit sérieux sous la tente de plénière @ #uemedef12 #medef1 : soit #Moscovici est en approche, soit il pleut dehors Retweeté par Renaud Favier

Dernier jour à l’Université d’Eté du Medef, petite fraicheur qui change de la chaleur étouffante du 1er jour. #uemedef12 Retweeté par Renaud Favier

Hulot est reparti dépité du MEDEF. « C’est un peu consternant. Ils ont une vision indigente de notre monde ». Retweeté par Renaud Favier

On dit ici que les diplômes ne suffisent pas, on parle des talents, des autodidactes ms qd le Medef fait son UE, c’est sur campus HEC 😉 Retweeté par Renaud Favier

Medef : quel est la cote de Montebourg auprès des patrons ? http://bit.ly/QFkyem  Retweeté par Renaud Favier

Quand le Medef sourit, la CGT grogne http://lemde.fr/SYAGGY  Retweeté par Renaud Favier

Cahuzac défend les hausses d’impôts devant les patrons du Medef http://lemde.fr/NDZf6Y  Retweeté par Renaud Favier

Crise de la quarantaine : les hommes s’achètent des voitures de luxe, moi je me suis acheté un fridge de 2 mètres … chacun son truc :p.  Retweeté par Renaud Favier

@AudeMirabel il faudrait des statistiques comparatives sur la perf des bagnoles et frigos pour draguer, ça se discute je pense 😉  Afficher la conversation

Le Nobel de la paix F de Klerk, l’homme qui a libéré Mandela, avec L#Parisot @ UE #Medef #uemedef12 #Bravo² #Merci pic.twitter.com/jnZBzCoX Retweeté par Renaud Favier  Voir la photo

#Italy little hope of a pick-up as credit conditions remain tight, unemployment is rising rapidly http://bit.ly/OumgeV   Retweeté par Renaud Favier

Les cocus de FH ! RT @MarieVisot @GillesCarrez dans l’Express: ” Les impôts de tous augmenteront en 2013 “ http://bit.ly/QDv1ai  Retweeté par Renaud Favier

@florencedesruol @marievisot @gillescarrez yc la pauvre veuve dans son 250 m² a Paris qui fait pleurer les spectateurs de C dans l’air ? 😉  Afficher la conversation

Want to know more about the Power sector in Mexico? Read the latest briefing ! http://www.ukti.gov.uk/pt_pt/export/countries/americas/northamerica/mexico/item/364200.html … Retweeté par Renaud Favier

@FRANCE24#Germany slams #France over fuel tax cut http://f24.my/OxNvDS  via @awtodd @josephbamat” – Sinon une baisse de TVA sur limonade ?

La météo tourne gris humide avant la session plénière #Moscovici, pourvu que ça ne casse pas l’ambiance #uemedef12 pic.twitter.com/CvGzHnAt  Voir la photo

La compétitivité des énergies renouvables demeure difficile à cerner http://echo.st/356585  via @LesEchos Retweeté par Renaud Favier

Les blogueurs sur le panneau du MEDEF. #uemedef12 est vraiment un super événement ! http://instagr.am/p/O8_d8Tuq-8/  Retweeté par Renaud Favier  Voir la photo

De Klerk, l’homme qui a fait libérer Mandela, Nobel de la paix, à l’université d’été #Medef consacrée à l’intégration, c’est fort #uemedef12

* * *

Renaud Favier – 31 août 2012

Ceci écrit, que le contexte politco-social(iste) soit assez préoccupant, un tantinet abracadabrantesque ou simplement très surprenant pour les observateurs et investisseurs étrangers, que la conjoncture soit désastreuse, épouvantable ou simplement normale aux standards du moment, et que la nouvelle diplomatie économique française récemment annoncée à l’occasion de la conférence des ambassadeurs soit une arme furtive performante ou un tromblon chromé dans la guerre économique mondiale réelle et pas très conventionnelle du XXIè siècle, on peut télécharger sur Amazon quelques eBooks sur le monde tel qu’il va (ou pas) vraiment, pour se préparer avec humour mais sérieux à la France, à l’Europe et au monde tels qu’ils approchent à vitesse encore un peu plus déraisonnable depuis que l’écologisme responsable s’est noyé à Copenhague, qu’il a fallu accélérer la dérive des dettes publiques des Club-Med à cause des subprimes et de quelques autres incongruités financières d’origine principalement anglo-saxonnes et contreperformances commerciales d’origine pas seulement chinoise ou allemande, et que la politique d’achat de temps contre la crise approche dangereusement de ses limites avec ou sans QE3, MES et toussa-touça, mais what else ? Comme le dit Saint Woody Allen : “Je hais la réalité, mais où ailleurs se faire servir un bon steak ?”.

    

On peut également lire ou télécharger ces eBooks sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et mieux adapté que ePub à l’impression en format A4) en cliquant sur les icônes ci-dessous avec le mulot.

               
               
         
           
        
       

Whatever works, mais si on a du 3G ou du wifi, on peut aussi lire (gratuitement) le dernier billet du blog “Café du matin à Paris” (ou un résumé en anglais si on est anglophone et/ou pas trop chauvin) avec le café à n’importe quel bout du monde, cela ne peut pas nuire plus gravement que tout les restes aux exportations sans entrepreneurs, à la réindustrialisation sans capital ou au made in France sans clients.

Conclusion provisoire : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Compétitivité” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Voyage en 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “France 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “English Coffee” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Café du matin à Paris” : cliquer sur l’image ci-dessous

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s