Si un Vert blanchit, ça fait un verre de vin blanc (en) Suisse ou des citoyens qui en voient de toutes les couleurs ?

Avant toute chose, rappelons que la norme en justice pour politiciens, en France ou pas, c’est présumé innocent au début, victime de harcèlement média pendant, enfin innocent cause non-lieu, vice de forme ou mauvaise question préalable. Mais c’était peut-être juste avant ?

Alors comme il y a présomption d’innocence et que d’après les médias, l’avocat de l’élue EELV qui fait partie des 17 personnes mises en examen dans la petite affaire de blanchiment dont on parle dans le microcosme ce week-end parce qu’il n’y a rien à dire sur le discours de Dakar de François Hollande et que Montebourg n’a pas l’air de s’intéresser à Surcouf ou la FNAC qui ne font que vendre, pas produire, ni à Technicolor dont les cheminées d’usines ne fumaient même pas avant … l’avocat, disions-nous, dit à la caméra qu’il ne faut pas prendre l’héritage de l’arrière-grand-père de sa cliente pour un dossier d’ordre pénal, à peine un sujet de conversation fiscale. Mais comme ce serait « hurler avec les loups » de harceler une présumée innocente de quoi que ce soit dont elle serait suspectée sur un malentendu à l’insu de son plein gré, on peut « tout au plus » sourire en constatant que tous les médias illustrent leurs topos sur « l’affaire du week-end » avec la photo d’une très mignonne maison de ville avec jardinet pour bobos pas trop dans le besoin de l’Est parisien (l’ex-journaliste qui réside aussi dans une de ces anciennes maisons de « cheminots » bien gradés dira qu’avant, on les achetait pour une bouchée de pain, ce qui n’est pas faux, si on s’est installé dans le quartier quand le mètre carré était accessible à Paris et que l’Est parisien était en jachère avant que Tonton ne décide de le réhabiliter pour y attirer des électeurs de gauche et faire doucement tomber la ville de Paris en dehors du contrôle des citoyens de l’Ouest ; et les biobos les plus hors du monde réel souligneront que ces maisons étaient « coupées en deux » du temps des cheminots et que la plupart des résidents actuels doivent en principe se contenter d’une petite centaine de mètres carrés, même s’ils ont bien mis en valeur la cave et le grenier -avant d’ajouter des dépendances pour les plus entreprenants ayant obtenu un permis d’agrandissement à titre exceptionnel alors que les gens normaux n’ont pas le droit de faire une cabane à outils sur leur balcon mais honni qui penserait que ça peut aider question permis de ceci de dérogatoire pour seulement ceux-là d’être notable dans un pays social-démocrate-, et que rien que ça les soumet à la torture de l’ISF), à deux pas de … Bercy (rue de Bercy pour les maisonnettes exposées côté Nord, ça ne s’invente pas). Or donc, ce qu’en écrit le Nouvel Obs qui fait partie des médias publiant la photo de la maison sans la légender : http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20121014.OBS5621/blanchiment-17-personnes-mises-en-examen-dont-une-elue-eelv.html.

Paris, anciennes maisons de chefs cheminots rachetées par de gros bobos, à deux pas de … Bercy – Crédits : Nouvel Obs

Mais pas plus que sourire, car cela ne serait pas exemplaire, et même limite illégal … de laisser entendre qu’on n’en pense pas moins (voire que ça commence à dépasser toutes les bornes).

C’est comme si on sous-entendait que faire des moulinets des bras pour la légalisation du cannabis (et surtout l’attractivité du Parti chez les fumeurs de joint et autre vieux progressistes tous azimuts) sert surtout à faire du buzz (voire à entretenir la réputation de réacs anti-djeuns suceurs de teusch des ceusses d’autres partis) mais que c’est à peu près aussi ballot et inutile que presque tout ce que les chefs politiciens zécolos ne voyant les militants qu’aux meetings et jamais de vrais gens, et ne sortant de leurs tours d’ivoire technocratiques, fromages démocratiques (c’est mieux payé qu’un poste de cadre supérieur normal, député européen comme tous les über-apparatchiks du Pari EELV, mais les postes en régions et à Paris sont assez rémunérateurs aussi, surtout qu’entre les cocktails et les déjeuners où on va en voiture officielle, la rémunération sert surtout d’argent de poche une fois qu’on a payé le loyé du logement social) et résidences principales pas systématiquement subventionnées (tout le monde ne demande pas du crédit d’impôts pour se faire des toilettes sèches dans le Larzac alors qu’en principe un député européen de gauche radicale devrait habiter en HLM entre Strasbourg et Bruxelles pour faire son job efficacement et un peu plus déontologiquement, pas dans une résidence secondaire dans un coin pas trop pluvieux et pas trop accessible en vélo depuis la gare, mais c’est un autre sujet, le bilan carbone des EELVistes toujours en vadrouille entre un sommet mondial en bord de mer exotique et une manif électorale en France profonde) mais toujours bien chauffés, font depuis des lustres : parce que le triangle d’or Paris – Marrakech – Genève du trafic de drogue avec blanchiment, transport en avion et grosse daubasse rapide allemande et fromage électoral inclus dans le forfait (pour les ébats sexuels plus ou moins conventionnels, c’est en option, et ça énervait toujours EELV, avant que Dany ne prenne/claque plus ou moins et plus ou moins provisoirement la porte, quand on, ou Bayrou, reparlait du bouquin pourtant très soft de Dany), ça serait moins rémunérateur si la drogue était dépénalisée, ça deviendrait un business « normal » comme l’alcool et il faudrait créer de vraies entreprises et bosser dans la vraie jungle économique mondialisée genre Pernod Ricard plutôt que de profiter de son petit jardin de ville (honni soit qui penserait que c’est normal de cultiver de l’herbe dans son jardin quand on est écolo en général, sous le règne de la promo Voltaire en particulier, et que si on vit en appartement, on peut très bien acheter une lampe à bronzer, de la terre et quelques pots pour que la salle de bain ne serve pas autant à rien que la bagnole qui reste au parking 95% du temps mais sans laquelle le golf et les week-ends chez les amis sont compliqués).

Ex-Em-Pla-Ri-Tu-De…euuuuhhhhh

Ceci écrit, il ne faut pas jeter la pierre aux élus normaux et parachutés parisiens d’EELV, ils ont deux bras, deux jambes et le reste comme les autres politiciens se faisant élire par des idiots utiles ayant une certaine idée de la gauche ou une répulsion encore plus forte pour une certaine droite mais quand même pas envie d’aller aux extrêmes protestationnistes de gauche ou droite parisiens, comme tous les autres promoteurs de la légalisation du business et de la consommation du shit en France.

Et puis, tous les notables provinciaux ne sont pas exemplaires non plus.

Quant aux politiciens étrangers, francophones mais pas exclusivement, qu’en dire, qu’en penser qui ne tomberait pas sous le coup des lois anti-discriminations qui, contrairement aux autres, semblent encore plus ou moins comprises par tout le monde et appliquées par tous les tribunaux en France.

« Je me taperais bien un Chili con carne avec Cécile ou un truc plus cher avec Florence, mais Ségo va encore aller pleurnicher chez les Inrocks et Valou me faire un Twit nerveux »

En même temps, entre la crise qui va bien finir par arriver officiellement en France, la météo qui n’incite à rien de bien et les twits abracabrantesques de Denis Baupin (plus probablement de son attaché(e) parlementaire stagiaire, ce n’est pas possible qu’un vrai député parachuté depuis le Nord de la ville dans la circonscription de Florence Lamblin plus sûrement gagnable mais toujours conseiller de Paris à en croire sa mini-bio de Twitter donc non cumulard selon la terminologie officielle puisqu’il a démissionné de sa fonction d’adjoint au maire mais toujours bénéficiaire d’une sympathique mensualité de conseiller de base représentant plus ou moins 2 SMIC juste pour aller de temps en temps vérifier au Conseil de Paris si la dame qui se fait les ongles dans la vidéo de Canal+est toujours entre ceux qui lisent l’Equipe et les autres qui font leurs twits pendant la présentation d’on ne sait plus quel sujet par on ne sait plus quelle élu mais tout le monde s’en fiche, du sujet et des cumuls de rémunérations dont une seule pourrait déjà sembler abusive, surtout si la fonction de Président de l’Agence parisinne du Climat n’est pas strictement bénévole et ou pas le seul fromage républicain dont l’impétrant se régale de la 5ème puissance mondiale, encore membre du G7, du conseil de sécurité de l’ONU et même de la zone Euro-Mark (en attendant peut-être  genre Euro-CFA pour les pays ruinés même pas capable de faire semblant de promettre qu’ils vont un jour arrêter de laisser filer les déficits pour pouvoir continuer à laisser leurs élus et autres héritiers de tableaux se gaver de fromage sans payer l’ISF ni trop de TVA), soit aussi consternant), c’est plutôt sympa de la part d’EELV de proposer aux lecteurs du Parisien et/ou du JDD au comptoir du bistrot après la messe une petite affaire croustillante de joints après le coup du Chili con carne qui avait déjà bien fait rigoler un autre dimanche pluvieux les parisiens qui ne manquent pas de sens de l’humour comme la plupart des militants et sympathisants du foot ou de la politique parisienne et qui n’ont pas encore été obligés d’arrêter le Prozac à cause qu’avec le chômisme maintenant ou bientôt pour presque tout le monde, sans job ni salaire plus de mutuelle, et sans mutuelle ce n’est plus possible de se payer de l’anti-dépresseur, surtout si on reste « dans l’honnête » comme aurait écrit Saint Audiard, et qui n’ont pas quelques centaines de milliers d’euros dans le placard de la cuisine comme tout le monde qui a hérité d’un arrière-grand-père qui avant un gros compte en Suisse (dans certains cas, genre si l’arrière grand-père bossait en Suisse ou s’il avait revendu en Suisse des tableaux avant l’invention de la vrai-fausse proposition de loi d’ISFisation des oeuvres d’art pour faire semblant que la gauche voudrait taxer même les millionnaires de gauche héritiers et autres rentiers de situations privilégiées obtenues à cause d’avantages familiaux, ou si il avait bénéficié d’un don d’amis financiers suisses, ce compte en Suisse peut ne rien avoir d’illégal, ni même d’immoral, tout l’or de Suisse ne provient pas des dents d’Auschwitz, du sang de terres  pas perdues pour tout le monde ou de trafics d’organes et autres commodities, quand même) et qui préfère ne pas déranger ses voisins de Bercy pour si peu. En plus, tant qu’à devoir twitter, c’est plus excitant de le faire sur une jolie bobo à héritage élue de la gauche donneuse de leçons dans l’arrondissement terrain d’atterrissage de Denis Baupin avec maison bourgeoise dans le « bon » XIIème près du joli parc de Bercy, et confortable enveloppe dans le placard (il faut dire que quand on entend ce qu’on entend sur la crise et l’état de l’économie française dans les troquets à fonctionnaires de Bercy on panique un peu et qu’avec le risque de bankrun en plus, il vaut mieux ne pas stocker que des boites de raviolis végétariens -la bidoche dans les raviolis à la viande, les biobos l’évitent-), que sur une ministre débordée qui vient en métro de banlieue, ne cumule même pas (encore) et fait du chili con carne en famille recomposée dans son sam’suffit le samedi soir avec le même jeans que pour le conseil des ministres (sinistres ?). Ce qu’on sait de l’affaire (de blanchiment, ce serait très discourtois de qualifier une femme, élue de la République qui plus est, d' »affaire ») : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/trafic-de-drogue-ce-que-l-on-sait-de-l-affaire-de-blanchiment-qui-touche-une-elue-eelv-florence-lamblin_1174055.html.

* * *

Cultiver du #cannabis en #France = risque (théorique) 20 ans de prison ; Frauder le fisc de 400 000 Euros d’héritage = 20 ans de SMIC #EELV

Bon, on ne commente pas une affaire de justice (?) en cours, mais sur le business du cannabis, voir « Enquête exclusive » http://www.youtube.com/watch?v=0SQDdU1V6iU … Voir la vidéo

Il y a à #Paris une fracture entre les avocats de bobos pour qui 400 000 Euros = 30 mètres carrés, et les gens pour qui c’est 20 ans de SMIC

Et si le cannabis était légalisé, il n’y aurait + ni trafic, ni blanchiment & ça changerait du champagne pour rendre les mariages gais #EELV

Vache, l’acharnement médiatique sur une pauvre bobo qui a juste dissimulé un héritage représentant 20 ans de SMIC #EELV pic.twitter.com/qpLz0cWt  Voir la photo

Juste une fraude fiscale sur un héritage, c’est (une certaine idée de) l’exemplarité d’en #France, maintenant http://viadeo.com/s/N4n2p 

#EELV n’est plus très doué pour l’écologie, mais question buzz de week-end, un scandale de blanchiment après le chili con carne … http://lnkd.in/vJEzwx 

Sympa, après le chili con carne, #EELV offre un coup de blanc pour célébrer les vendanges à #Paris Montmartre http://lnkd.in/vJEzwx 

Renaud Favier : France & Facebook est sorti de presse!http://bit.ly/g8PTOA 

Renaud Favier, le Journal nouvelle édition http://bit.ly/dQneRc  ▸ Aujourd’hui à la UNE: @LesEchos @ToutelaPresse @LeRedac

Si un Vert blanchit, ça fait un verre de vin blanc (en) Suisse ou des citoyens qui en voient de toutes les couleurs ? http://wp.me/pJjbe-5vF 

« Cinquante Chats de Gris », ce n’est pas la traduction en #français de #francophonie de « Fifty Shades of Grey » ? http://wp.me/p2LP8P-W   Voir la photo

Il vaut mieux en lire … autre chose que la météo dans le presse du jour qui est vraiment dépressivante http://cestalire.wordpress.com/ 

@BJM781: Florence Lamblin, #EELV, mise en examen pour blanchiment d’argent de drogue! 400.000 € Une écolo qui recycle ça se tient Retweeté par Renaud Favier

Courage à Florence #Lamblin qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des dealers depuis tant d’années dans un engagement…euh…ouais…bon. Retweeté par Renaud Favier

Florence Lamblin, elle vend de l’herbe pour avoir du blé… c’est écolo ! Non? Retweeté par Renaud Favier

Affaire de blanchiment : l’avocat de Florence Lamblin plaide l’évasion fiscale: Dix-sept personnes … http://bit.ly/TNNEdd  #alpes #dauphinelib Retweeté par Renaud Favier

Le Prix Alzheimer vient d’être décerné à l’unanimité aux élus #UMP qui se réjouissent de la mise en examen de Florence Lamblin. Retweeté par Renaud Favier

En même temps, déranger #Bercy en pleine crise mondiale pour juste déclarer 400 000 euros rapatriés discrètement, ç’eût été disproportionné

@Denis_Baupin Bon, avant de démissionner, regardez quand même si ça ne risque pas de nuire à la retraite privilégiée ou pour devenir avocat

Merci “@pascalcherki: amalgames répugnants de droite à encontre EELV suite mise en cause de F. Lamblin dans très grave affaire blanchiment.” Retweeté par Renaud Favier

@Denis_Baupin @pascalcherki Bravo ! C’est exemplaire de twitliter au secours d’une camarade Bobo injustement accusée de plus que fraude fiscale  Afficher la conversation

@Denis_Baupin Le 13è arrondissement de #Paris dont la presse à #scandale parle, c’est bien 1 de ceux que #PS a offert à un parachuté #EELV ?

Ironique que tous les médias illustrent leur topo sur affaire de blanchiment avec une maison de bobo rue de … #Bercy http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20121014.OBS5621/blanchiment-17-personnes-mises-en-examen-dont-une-elue-eelv.html …

Hollande : « Libérez les otages avant qu’il ne soit trop tard ! » – Pour eux, surtout, parce que sinon, le Mali, ça ne fait guère le buzz

Ce qui est bien, avec #EELV dans la coalition du #PS, c’est qu’il y a toujours un truc marrant aux journaux TV du dimanche, chili, fondue…

@recriweb C’est une fixette cette histoire de krach 😉 De toute façon, cette fois, tous les vautours ont ceinture, parachute et bretelles ;-(  Afficher la conversation

@BFMTV illustre son sujet sur l’adjointe du maire du 13è avec de jolies petites maisons « de cheminots » pour gauchistes aisés, près de #Bercy

Chercher des poux dans la tête à une politicienne pour tout au plus fraude fiscale & complicité passive de blanchiment, c’est du harcèlement

#EELV se reconvertit dans les fiches cuisines ? Après le chili con carne, la fondue de #Genève ? Toujours du lourdingue pic.twitter.com/SF1eAKZi  Voir la photo

@Melclalex En tout cas, entre le lapin blanc et les lapins crétins, il n’y a pas photo … 😉  Afficher la conversation

ShareButtonTwitter: Avant, le poids des mo(r)ts en Français, en #Afrique et en #Francophonie, c’était du lourd. Mais c’était avant.

En même temps, si on fait un binz sur twitter à chaque fois qu’un people fraude le fisc avec les milieux interlopes, on n’est pas couchés

@docteurmasque C’est vilain de s’acharner sur cette dame #Florence_Lamblin et sa maison-mère #EELV, avant même l’avis de l’ex juge Eva #Joly  Afficher la conversation

@recriweb @maleeek si les bourses décrochent de 10% cf l’article du Matin, le #CAC40 touchera 3000, dormons tranquille http://www.lematin.ch/17175838   Afficher la conversation

Donc, à en croire BFM Radio, l’avocat de l’adjointe #EELV du maire du 13e ardt parlerait de « fraude fiscale tout au plus » #exemplarite

Il n’est bien entendu pas imaginable que le très donneur de leçons parti d’Eva #Joly #EELV compte une délinquante parmi ses élus exemplaires

La #Francophonie, c’est comme tout le reste avec #Hollande : au mieux vaudeville, au pire la Berezina #Dakar #KIN2012 http://wp.me/pJjbe-5vb 

Bref, le Président #Hollande a fait un discours à #Dakar et participé à un Grenelle de la #Francophonie à Kinshasa http://viadeo.com/s/1hOlD 

En un twit, Valérie Trierweiler a fait plus entrer l’Homme #Hollande dans l’histoire que tous ses discours depuis Mai 2012 (voire 1981 …) http://wp.me/pJjbe-5vb 

Les discours de dirigeant(e)s de #France à #Dakar, avant, ça pesait (un peu) sur le cours de l’Histoire. Mais c’était avant … http://wp.me/pJjbe-5vb 

Avant, le poids des mo(r)ts en Français, en #Afrique et en #Francophonie, c’était du lourd. Mais c’était avant. http://wp.me/pJjbe-5vb 

Si c’est pour nous jouer « Out of Africa », je préfère Mozart et l’avion de Redford #KIN2012 #Dakar #Hollande #Francophonie

* * *

Renaud Favier, 14 octobre 2012

Ceci écrit, quel que soit l’avenir de la Françafrique (déjà enterrée 100 fois mais renaissant toujours de ses cendres), qu’on soit amoureux des charmes de l’Afrique francophone, expert du business en Franc CFA, ou plutôt amateur de lodges chics du Commonwealth et des affaires en Dollar et Yuan, ou pas, on peut twitter télécharger sur Amazon (et lire sur Kindle si on n’a pas de iPad, iPhone, iMac ou MacBook) quelques eBooks sur le monde réel ici et maintenant tel qu’il va (ou pas) vraiment, pour se préparer avec humour mais sérieux à la France, à l’Europe et au monde tels qu’ils approchent à vitesse encore un peu plus déraisonnable qu’une joli coupé RCZ ou une Alpine à pleine bourre sur circuit pendant le salon de l’Automobile de la Porte de Versailles (avant, on disait “Mondial”, mais c’était avant que ceux de Shanghaï, de Séoul, de Sao Paulo et bientôt Varsovie, Prague et Istambul n’aient gagné la bataille de l’automobile dans la guerre économique et qu’on parle de le délocaliser au Maroc comme tous les restes, maintenant que la France est officiellement en crise et qu’on ne voudrait pas imposer des heures sup aux douaniers de Roissy ou aux fonctionnaires du STIF/RATP déjà obligés de lire tous les compte-rendu du dialogue social dans leur administration, de participer à des séminaires d’information sur la vie après les plan sociaux et les contrats de générations, et de perdre du temps à remplir les formulaires de RTT en 3 exemplaires parce qu’il n’y a plus de budget pour remplacer l’imprimante en obsolescence pré-programmée pour laquelle on avait acheté 5 ans de stock de toner d’avance via un intermédiaire qui avait des fournisseurs en Belgique mais qui ne reprend bien sûr pas la marchandise incompatible avec l’imprimante qu’on achètera quand in y aura des crédits) depuis que l’écologisme globalement responsable s’est noyé à Copenhague, qu’une certaine idée de la politique française n’est pas sortie blanche comme neige de 40 ans de hautes certitudes inefficaces de la suite d’un certain Sofitel, et qu’il a fallu accélérer la dérive des dettes publiques des Clubs-Meds à cause des subprimes et de quelques autres incongruités financières d’origine principalement anglo-saxonnes et fantaisies budgétaires à la française, et se faire une (dé)raison de contreperformances commerciales d’origine pas seulement chinoise ou allemande, et que la politique d’achat de temps contre la crise approche dangereusement de ses limites avec ou sans QE3 aux USA, MES ou MOT en Europe, les dignes vieux de Karlsruhe, les djeuns indignés d’Athènes ou Madrid et toussa-touça kivapa vraiment plus du tout d’autant que le feu semble avoir pris plus au sud dans la foulée des révolutions de jasmin dont toutes les bienpensances se félicitaient pourtant avec autant d’enthousiasme qu’elles se laissaient inviter en vacances et/ou avion par les prédécesseurs des incendiaires. Mais what else ? Comme le dit Saint Woody Allen : “Je hais la réalité, mais où ailleurs se faire servir un bon steak ?” (Personnellement, je recommande Montevideo il y a 20 ans, quand on y roulait encore un peu en vieilles américaines des années 50 comme à Cuba et que tout le monde n’avait pas trop les moyens de s’acheter un téléphone sans fin, mais qu’on y mangeait de la viande même si on n’était pas nomenklaturiste, pas comme à Cuba, où ça embaumait la viande grillée au feu de bois dans toute la ville à l’heure d’un verre de vin de pas loin en regardant le Rio de la Plata scintiller comme dans un livre de Mutis, et où j’espère qu’il y a encore quelques cantinas où des garçons en tablier blanc transpirent hors du temps pour le bon plaisir des homme et l’honneur des bêtes qui paissaient tranquillement dans une pampa avant qu’on y invente comme partout ailleurs le changement de climat et quelques autres contraritudes du monde d’aujourd’hui tel qu’il est, plus qu’hier et moins que demain, en diront les amoureux, les (d)économistes et les lucides, hélas. Mais on peut aussi être végétarien (même si on n’est pas boudhiste ou un truc du genre), ou préférer la viande argentine (même si on n’est pas Argentin), ou être fan du boeuf de Kobé massé à la bière à la main par des Japonais pas aussi milliardaires que les mangeurs de steaks dudit boeuf) ou adorer la Salers de chez nous, l’Angus de chez nos amis de la « Auld Alliance » ou la Picanha de chez Francisco qui a déménagé mais reste un Saint descendu sur terre pour griller du boeuf et du tambaqui le vendredi, de la Garota de Urca qui n’a pas déménagé mais dont les portions ne sont plus ce qu’elles étaient quand on y appelait « portion » un succulent morceau intermédiaire entre un gros rôti et un petit demi-boeuf selon l’humeur du cuistot, ou du Lakes Baby Beef qui ne doit pas avoir trop changé de style, ni de clientèle ou de tarifs, ce qui est agaçant, voire contrariant, voire même un rien dirimant pour les gens normaux dont l’entreprise ne peut financer sur note de frais un repas pour 4 avec un ou deux (bons) verres et ne mousse de papaye à la liqueur de cassis avant le cafezinho pour ne pas mourir triste au prix d’un semaine de cantine pour tout le reste de la boite, dont la sublimissime picanha fatiada « boi berrando » juste réchauffée à table sur gros sel frémissant est une des preuves que Dieu existe (avec la tranche de mangue avec mousse au chocolat blanc au bord de la piscine du Copacabana Palace « avant », quand il était un des derniers grand hôtels de Rio pas encore transformé en « machin » sans âme mais avec TV dernier cri jusque dans les toilettes comme tous les binz de ce genre depuis que les s(e)aigneurs du monde jouent aux jeux vidéos sur le trône, le lever de soleil depuis le Corcovado et le coucher de soleil depuis le « Barril » encore maintenant, entre plein d’autres trucs plus excitants qu’un pain au chocolat et les autres trucs qui rendent trop gros et induisent un fort risque de mort brutale et/ou trop tôt, comme on disait avant l’invention des longues maladies et du business des soins palliatifs).

    

On peut également lire ou télécharger ces eBooks sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et mieux adapté que ePub à l’impression en format A4) en cliquant sur les icônes ci-dessous avec le mulot.

               
               
         
           
        
      

Whatever works, mais si on a du 3G ou du wifi, on peut aussi lire (gratuitement) le dernier billet du blog “Café du matin à Paris” (ou un résumé en anglais si on est anglophone et/ou pas trop chauvin) avec le café à n’importe quel bout du monde, cela ne peut pas nuire plus gravement que tout les restes aux exportations sans entrepreneurs, à la réindustrialisation sans capital ou au made in France sans clients.

Mais on peut préférer acheter ses livres sur les étagères d’un bon libraire, dans un café librairie sympa ou entre les aspirateurs automatiques et les cafetières d’un agitateur d’idées un peu rangé des voitures mais auquel on est habitué et dont on prend toujours la carte de fidélité par habitude, ou vice-versa.

Auquel cas, la reco de la rentrée “littéraire” : “La théorie de l’information“, un genre de “western financier” à clefs (lire : sur les corsaires français des télécoms, nb pour éviter tout malentendu que la formule, citée ci-dessous, qui fait sourire les auditeurs des radio-business-fm, vise quelqu’un d’autre que DSK qui a bien dû s’occuper de télécoms françaises dans sa carrière ministérielle mais n’est pas dans ce “coup”, les puristes auront bien entendu rectifié d’eux-mêmes car ni son Audi à Washington, ni la Porsche de son communicant à Paris, ni probablement son véhicule à Marrakech où il fait trop chaud pour circuler sans capote, ne sont des décapotables, étant entendu que DSK lui-même n’est pas un pornocrate, si on ne l’écrivait pas on risquerait un malentendu, mais est indubitablement un peu chaleureux pour circuler à l’étranger sans capote) du jeune Aurélien Bellanger, chez Gallimard, ravira les vieux qui lisaient non pas des romans d’amour mais du Sulitzer et du Dumas dans leur jeunesse, avec des trouvailles comme ” … les pornocrates en cabriolet …” (lire : “les gusses, devenus maintenant très fréquentables parce que très riches et puissants, qui avaient fait un hold-up sur le plancalculo-télécom à la françaises en inventant le “Minitel rose” sans opposition des politiques bien avant que les pirates en Rolls roses prospèrent sur Internet sous les “vivas” des djeuns #occupy et les sourcils froncés des ingénieurs télécom à la française occupés à suivre les cours de bourse d’Alcatel et France Télécom, l’honnêteté intellectuelle obligeant à signaler à leur décharge que des ingénieurs des mines et des ponts se sont également mêlés de ces triomphes monopoli(s)tiques à la française sous le haut patronage de l’administration et des politiques (in)compétents, et que ce n’est pas leur faute si les ingénieurs français qui savaient compter ont tous préféré aller dans la banque, les cabinets ministériels et/ou, pour les plus conservateurs, les fromages résiduels du bon vieux temps de l’économie mixte genre Tunnel du Mont Blanc, Française des Jeux, EDF, feu l’industrie automobile, sidérurgie ou du transport aérien etc encore moins verts et/ou plus, voire trop mûrs souvent …).

Sinon, côté littérature économique, les usual suspects de l’exploitation, explication ou futurologie de la crise vont probablement publier pour Toussaint afin de surfer sur la vague de morosité de début novembre, tandis que les vendeurs de Trente Glorieuses devant nous (ceci dit, en regardant dans le rétroviseur, ça le fait, elles sont un peu loin, mais on les distingue), de bilan et perspectives du gouvernement ou de France se renforçant dans l’adversité attendront certainement la saison des achats de cadeaux de Noël pour profiter du regain de bonne humeur des (é)lecteurs devant les jolies vitrines, les étals tentants et les décorations festives. Il n’en reste pas quelques écrits recommandables comme “Homo Economicus” de Daniel Cohen, qui vole un titre mais écrit très honnêtement et opportunément sur la bipolarité de l’être humain occidental compétiteur et coopérateur à la fois, en crise grave depuis que le mot coopétition inventé à peu près au même moment que partenariat public-privé et junk-bonds est à peu près aussi has-been que l’économie mixte et les coopératives ouvrières du temps de Mongénéral, sauf dans les conversations d’après digestif dans certains milieux privilégiés restés politiquement au début des très progressistes mais non viables années 80, économiquement au début des très psychédéliques mais ultra-confortables années 70, et intellectuellement à la fin des très regrettées mais über-déstabilisantes roaring sixties.

Enfin, côté littérature érotique pour filles, on murmure dans le landerneau que l’anglais de la version originale est tellement simpliste qu’il ne sert vraiment à rien d’attendre la sortie prévue en octobre (en France, Lattès, 17 octobre) de la version en français de l’incontournable “Fifty Shades of Grey” (et que c’est une excellente raison d’acheter un truc électronique pour lire dans le métro (ou d’apprendre à télécharger en pdf sur iPhone, iPad ou n’importe quel machin électronique moderne portable, ou pas) pour éviter que les voisins, collègues, enfants, parents et autres impedimenta sachent qu’on mange lit du cochon en cachette comme tout le monde qui a du temps à perdre et de la libido à dissiper mais un(e) conjoint(e) moins disponible que DSK dans les années de jeunesse, et plus assez d’énergie, d’audace ou de méthode pour sortir draguer).

Mais les vrais patriotes érotiques préfèrent le cochon (en) français.

Conclusion provisoire : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Compétitivité” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog « Il vaut mieux en lire » : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Voyage en 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “France 2012” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “English Coffee” : cliquer sur l’image ci-dessous

Passage au blog “Café du matin à Paris” : cliquer sur l’image ci-dessous

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Environnement, Humour, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s