Si vous n’aimez pas ça (les réveillons, la neige, et toussa-touça), n’en dégoûtez pas les autres !

Le's Enjoy it !

Si on n’aime pas la neige, toussa-touça, ou si on a le sens de l’humour et des quelques trucs qui améliorent le temps ici-bas (ou si on a oublié les chaînes, entre autres), on peut faire un petit break avant de grimper en-haut. Il y a des endroits pour (ceux qui aiment) ça.

Let's Ski, Surf & Dance

Ce qui est bien, en Suisse, c’est que tout y est pratique (et propre, c’est mieux que dans les régions limitrophes), que ce soit au sujet des comptes bancaires ou d’autres affaires qui ne concernent que les citoyens adultes (du point de vue de l’état civil, le reste ne concerne pas les commerçants), vaccinés (contre à peu près tout, à force d’en voir de supposées vertes et d’en savoir de bien trop mûres, et suisse-versa) et consentants (à la fraude fiscale entre autres pêchés plus ou moins véniels et interdits par les églises où l’on passe au moins une fois l’an autour de minuit, en principe), et qu’on peut y faire son ravitaillement en café pas trop torréfié (en France de l’intérieur, on le grille trop, en général : il doit y avoir une norme locale ou UE qui impose de brûler les graines pour être sûr que personne ne les replantera au détriment des revendeurs d’OGM) en paquets de 500 gr (en France d’outre-frontière, c’est 250 gr, probablement pour donner du job aux syndicalistes chargés de remplir les rayons ou parce qu’une norme française ou UE prohibe de menacer le dos des riches clients avec des paquets plus lourds que les trousses des écoliers -les cartables, c’est un autre ministère français, et une autre administration UE) moulu ou en grains (en France voisine, on trouve surtout du café moulu, ce qui n’est pas si lapin-crétin, une fois n’est pas coutume, parce qu’au prix du mètre carré et de l’électricité en France plus ou moins profonde et avec le chômisme et la crise, personne ne peut plus s’offrir le luxe à l’ancienne d’un moulin à café maintenant qu’une norme française ou UE impose vraisemblablement qu’ils soient électriques -c’est mieux pour les chiffres de vente des EDF et assimilés qui subventionnent et/ou profitent des énergies renouvelables, et de toute façon Peugeot ne fabrique presque plus de moulins neufs en France, que ce soit à café ou à diesel- et avec l’écologisme et toussa-touça dont on a besoin maintenant, c’est mieux que les camions des transportueurs et coffres de voitures des consommacteurs ne transportent pas du vide entre les grains) au supermarché « normal » à 100 mètres de la bretelle d’autoroute (en France, il faut se battre avec le GPS, les travaux permanents et des kilomètres de béton et bitume coulés avec les budgets territoriaux, pour trouver un supermarché ouvert en dehors des heures de bureau, entre les solderies de trucs inutiles pas durables fabriqués hors-normes made in Asia, et les établissements de lavage de panzers sur frais de société permettant aux chauffeurs et autres commerciaux de « gratter » un peu grâce aux cartes de fidélité, le temps du blanchiment à petite échelle étant pour sa part révolu maintenant qu’il n’y a plus de caissières mais des automates à cartes de crédit que Bercy peut vérifier) avant d’aller voir plus loin (genre 12 mètres 50 en restant au même parking) s’il y a un rayon « Fifty Shades of Grey », si quelque chose est made in France et s’ils font des paquets cadeaux pour Noël.

Renaud Favier – 26  décembre 2012 – Version anglaise

Boules de Noel 2012 : intermède publicitaire

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut vraiment souhaiter Joyeux Noël, maintenant, même pour les gens vraiment en décalage horaire sérieux : http://joyeuxnoel2012.wordpress.com/les-bonus-de-noel-2012/

Mais, où qu’on crèche pour l’arrivée des Rois Mages, avant l’extinction des bougies des quatre dimanches de l’Avent et la fin du joli calendrier avec des chocolats, il vaut mieux cliquer vers 2013 avant le dernier réveillon de 2012, par principe de précaution : http://bonneannee2013.wordpress.com/

Le bonus de post fin du monde officielle, ou Noël réglementaire, ou précoce 2013, whatever works … Attention, réservé à un lectorat averti et pas dépourvu de sens de l’humour, surtout si on prend le risque de toucher aux images, même d’un simple clic de souris (de sourire …).

Joyeux Noël

Au rayon « vêtements » : ràs, les fringues du magasin d’à-côté ne sont en définitive guère plus sexy que celles qu’on trouve partout ailleurs, maintenant, et pas moins made in nimportou nainportekoman par ninporteki.

Happy-Xmas-Betty-Boop

Sur le « corner » Fifty Shades of Grey, le mini martinet exposé entre le DVD (assez hard à en croire la tv de démonstration) et le fouet à crème anglaise en verre (sinon, on peut aussi l’utiliser autrement, whatever works) est plutôt moins émoustillant que ceux qu’on peut acheter pour trois francs six sous dans n’importe quelle droguerie de province à l’ancienne et qui sont parfois encore made in France et qui sont bien plus sexy (et meilleurs pour l’emploi honnête, càd ni professionnel(le) du sport ou de la politique, ni tenancier/ère d’agence de com’ ou de lobbying) quand même. Si vraiment on veut un truc gris, il y a bien mieux, plus érotique, et moins cher, en boutique.

Grey (nb rayon adulte)

Dans le coin vidéo, rien à signaler qui justifierait de perdre trop de temps à faire un store-check complet sur le chemin du ski (au retour, si on n’a plus rien à lire, un lecteur de dvd et pas d’enfants dans la voiture ou autour de soi en train, ça se discute, surtout si on craint des embouteillages ou autre émotion du transport contemporain), la mode des mangas X semble passée au profit du retour des dames-pipi, mais on sait depuis avant le temps du cinéma X muet qu’il se passe plus ou moins toujours les mêmes choses derrière le rideau, même (surtout ? sur tout ?) face caméra, et que maintenant, qu’on soit (plus ou moins) d’accord ou pas avec les orientations et évolutions du PAF, ça (se) passe même entre les infos régionales et Thalassa sur FR3 pendant le journal de TF1.

Derrière le rideau

Côté jeux pour grands enfants, on en voit de toutes les couleurs, pour tous les goûts (surtout les pires, diront les designers et autres chochottes) mais, à part les trucs télécommandés qui inspirent des idées amusantes pour les trop longs dîners de réveillon et le codir de rentrée (il faut être assez intime avec quelqu’un du comité de direction, ou avoir assez de self-control pour ne pas jouer les « Sally » au restaurant si on joue solo sur ce coup, sauf si on est le patron de la boîte ou si les résultats commerciaux et financiers sont vraiment excellents …), c’est un peu comme dans toutes les boutiques de gadgets électroniques : les aspirateurs ronds automatiques ne font pas mieux le job (blow, faut suivre) que les modèles classiques ; les batteries se déchargent toujours trop vite même si on respecte scrupuleusement le mode d’emploi (sexe à piles, faut suivre) ; et puis c’est toujours un peu gênant de demander des conseils à une vendeuse, surtout si elle est jolie, on passe soit pour un (s)ex-ballot si on ne comprend pas comment se servir du truc en rayon (il vaut toujours mieux en connaître un rayon), soit pour un geek-pervers si on demande où est le port USB, soit pour une chochotte si on devient tout rouge quand la dame (dés)habillée avec des vêtements en vente au magasin vous fait des gestes pour vous expliquer toussa-touça.

Demandez à vos ami(e)s, ils/elles vous expliqueront Bref, entre le ski sur la neige ou sur l’eau (histoire d’Ô, faut suivre) et le surf sur vagues (ben oui, faut suivre, sinon relire ses classiques …) ou internet (l’internat, c’est encore autre chose, d’autres fantasmes pour les uns, d’autres réalités pour d’autres, chacun ses histoires et ses films, whatever works …), à chacun selon ses goûts et la météo, les jeux ne sont pas faits, entre Noël et Nouvel-An, mais ils ne sont pas interdits.

Souffler n'est pas jouerHeureusement (tiens, ça fait « heureuse ment », érotisch, nicht ?).

I'll have what she is having ...

Whatever way, cherry Xmas, and enjoy a delicious holiday ^-^

Cherry Xmas ^-^

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Humour, International, Pause Café, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Si vous n’aimez pas ça (les réveillons, la neige, et toussa-touça), n’en dégoûtez pas les autres !

  1. bonjour
    Cela me rapelle un de mes profs à la Fac qui me disait toujours de prendre en compte cela . En même temps il n’avait pas tort .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s