Résolution : regarder un poil la mer, la météo, toussa-touça, et choisir la vague, avant de surfer

Cat Surf (Crédits : Geluck)

Quand la vague est là, et que la conjoncture n’incite pas à la rebellitude, la tentation est forte de faire comme tout le monde sans réfléchir beaucoup plus haut que le bout de ses tongs. D’autant qu’il y a des influences médiatiques, des pressions sociales, des regards lourds.

9782884613927_pg

Bien sûr, on peut trouver à titre personnel un brin nimportekoikesque, voire pas très convaincante, la mode de la marinière à rayures horizontales pour tous et du surf pour tous et contre tout, et le contraire, ou vice-versa.

sl04_1657853_2_px_470_

On peut ne pas être trop ébloui par le courant « DragQueen & autres Barjots de jour ou de nuit », même s’il est über de saison en ville chez ceux qui ont le goût et les moyens de surfer la poudre blanche et d’autres perversions pour gens rarement en garde à vue.

On peut être un poil perplexe, tendance dubitatif (non, ça ne veut pas dire deux b…) devant le canal cuir, toujours über-mode dans certains quartiers depuis que l’homme est omnivore et que Village People fait plus d’audimat en francofolies que Dave ou Juvet.

4520834

On peut même manquer de religion (ou en avoir trop) ou autres références culturelles et ne plus savoir à quels saints (honni soit qui seins y pense) se dévouer, à force de glander en amphis, de ne plus rien lire d’édifiant en général même sur le net, et de regarder des pornos sur frais professionnels plutôt que de lire la bible des gédéons dans la table de chevet quand on est à coincé à l’hôtel dans un pays chrétien à cause des tarifs de week-end des compagnies aériennes, d’une chute de neige ou de cendres volcaniques quelque part, ou d’une grève des contrôleurs, des dockers ou des taxis à Roissy.

surf

Etre nihiliste tendance Depardieu.

the-boss-surf

Etre juste « tendance » …

cet-apres-midi-ce-sera-kyte-surf

Voire carrément assexué …

surfer-sur-internet

Ne plus rien respecter des vieilles règles de la vie en société normale, comme avant quand les gens avaient majoritairement une activité qui servait à quelque chose, une rémunération plus ou moins en relation avec l’utilité sociale de cette activité, et des horaires reflétant un intérêt à travailler pour des clients plutôt que manifester, socio-dialoguer, associativer, consulter son fiscalistes, aller à sa séance de psy, se remettre du gang-bang de la veille et autres surfings politiquement corrects au début du XXIè siècle en France.

busy-surf

Mais depuis qu’on est passé de Desproges aux Bronzés 3, on ne doit plus se laisser surprendre par grand chose, inutile de vieuconner sur l’humour du temps du vrai surf, quand « Beach Boy » ne s’écrivait pas « Bitch Boy » et qu’on mettait les bonnets au dessus du nombril en dehors de l’Amazonie et autres tropiques qui n’étaient déjà pas tristes.

9duuu85-ski

Parce que si on se met la rate au cours-bouillon à chaque fois que telle ou tel twitta de plus à droite que Valls (mais sûrement pas plus adroite) veut faire la maline aux réunions des médiacrates anonymes ou des encartés de l’UMP, l’UDI ou du FN (côté Père Bayrou, c’est politiquement ambigu comme d’hab’ mais on va la messe sans tergiverser, et si quelqu’un pensait à part le chef ou était capable de manoeuvrer pour gagner des voix, on le saurait), en disant ou écrivant n’importe quoi dans un micro ou une armoire à blogs sur le sens du surf pour sembler dans le vent et expliquer qu’il faut regarder Dr House dimanche après-midi par principe de précaution au cas où TF1 serait en grève ensuite et où Filippetti bloquerait le replay entre ses vacances à Maurice et son week-end en Provence, on n’a pas fini de prendre le haut pour le bas, et vice-versa, et la vessie pour une lanterne en surfant à l’envers.

le-sky-surf-du-parachutisme-avec-un-surf-aux-pieds_1006007_460x306

Parce que si on veut essayer de suivre la tendance OM-PSG (Oldschool Mais Pas Si Gourde) de NKM et ses boy-scouts porteurs d’eau (histoires d’eau, faut suivre, et honni qui penserait que NKM est un peu sac d’os en ce moment, ou ne suivrait pas assez pour penser « histoire d’os ») dont on ne se souvient jamais des noms, on va se ruiner en frais d’inscriptions aux rallyes pour dvieux, cotisations aux VIP-clubs plus ou moins officiels et factures chez les coiffeurs « in » et dans les boutiques de fringues casual chics.

rc3-surf-humour

Alors, en fait, le plus cool, c’est de ne pas se laisser faire d’esbrouffe par les bienpensances et autres pilliers de la non-pensée unique.

surf-at-your-own-risk

D’aller à la manifpourtous pour s’indigner juste ce qu’il faut par principe, sans porter les panneaux hystériques des unes, ni crier les slogans réacs des autres, juste comme on va chez McDo, « comme on est » parce que c’est pas cher, que c’est ouvert le dimanche et que c’est a priori plutôt un bon plan pour la drague #InRealLife (byzeway, si on est gavé par  les sempiternelles pubs à la TV pour des réseaux de rencontre du partenaire idéal via internet, le truc à regarder en urgence pendant la manif, c’est www.ashleymadison.com dont on voit les pubs au bout des bonnes stations de métro à Paris et qui promet des rencontres rapides, hétéros à plus ample informé mais ça doit pouvoir se discuter si on est de l’autre bord, aux heures de bureau et autres activités sociales genre manifs, golf ou ski) si on n’oublie pas ses lunettes et qu’on évite les tables de gens en soutanes, de dragqueens et de vieux couples provinciaux montés à Paris en TGV ou en bus gratuit organisé par des partis de dvieux (sauf le PS, en principe).

5092_a1a5

Ceci twitté, faudrait pas non plus se faire prendre en photo chez les curés par des journalistes et autres twittos, ou passer à la TV ou sur YouTube avec des drags sur un malentendu, ça pourrait nuire à la e-reputation, voire au boulot pour ceux qui en ont encore un vrai, normal, pas über-protégé ou offert par le Prince et indéboulonnable jusqu’aux prochaines élections ou que mort s’ensuive, comme Jack Lank et ses 73 ans pressentis pour la très indispensable et très confortable présidence de l’Institut du Monde Arabe (à laquelle Ségolène Royale aurait renoncé, ou n’aurait jamais candidaté, ou le contraire, ou pas, Dieu seul sait, encore) …

surf-dogs

Anyway, let’s surf …

Small Café 2013

Renaud Favier – 12 janvier 2013 – Bonne et Heureuse Année

Le bonus : attention quand même, surfer, ça ne s’improvise pas complètement, surtout si on manque un peu de pratique sportive, et ça peut être dangereux, surtout quand il y a du monde et que la vague n’est pas si cool …

PS : passé un certain âge, on devrait au moins savoir que ça ne sert à rien de garder ses lunettes sous la douche, même si on aime (comme en) l’an mil …

PPS : let’s surf !

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, Politique, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s