Si Armstrong balance à la TV, faudra-t’il délocaliser le Tour de #France comme #Depardieu, Renault ou le Dakar ?

ridesabike2

Il fut un temps où les fonctionnaires des PTT et des employeurs publics nationaux, et les acteurs réputés civils du destin français, roulaient pour la France, en made in France, en s’inquiétant plus pour les enfants de la patrie que de leur retraite (en, ou de Russie, c’est pareil).

Fort-Saganne_pics_809

Mais c’était un autre temps, un temps d’avant que tout le monde de moins de 50 ans, même les ménagères qui ont religieusement acheté la nouvelle machine Nespresso pour Noël et les mômes dont les parents ont vu à la TV comment truander la carte scolaire et tricher à PostBac, regarde des jeux vidéos en replay plutôt que des histoires de vieille France du temps des colonies en DVD promotionnels vendus pas chers avec Le Monde, Télérama ou Le Figaro mais ça aide quand même un peu les intermittents et producteurs victimes de la réalité précarité.

fort-saganne-gerard-depardieu-sophie-marceau-1dvd

Un temps où il y avait des gens pour (d)écrire la guerre, même dans le désert, traverser vies et déserts sans masque mais avec plume, en marchant doucement sur cette terre, parce que nos morts s’y reposent (genre de proverbe indien d’Amérique, lu dans un un vieux bouquin), plutôt que d’y faire du tapage plus ou moins crépusculaire, sinon nocturne (c’est bien la peine d’interdire le feu d’artifice des touristes à Paris en racontant que ça dérangeait la reproduction des éléphants du Jardin des Plantes pour aller déranger la migration des Toyota radioactifs au Sahel), et d’autres gens pour lire des phrases de plus de 140 caractères, avec parenthèses imbriquées et points virgules, pas seulement du « poing sait tout à la ligne de coke » et autre prêt-à-penser de sous-France photocopié par des stagiaires de vieux communicants pas encore partis (quand on est du Parti, et des autres, ce serait tellement frustrant de renoncer aux Mamounias, Carlton et autres Fouquet’s payés par les générations de Français futurs) … Mais de Gaulle est parti, avec son talent, et Cyrano s’en est allé, avec son panache, ne restent à la France que quelques plumes républicaines pour écrire sur Tombouctou, ensablée depuis longtemps quelque part entre Dakar et Fort Saganne mais découverte par les caméras soucieuses de montrer à la France et orbi la virilitude de la Grande Nation et de ses gens plus ou moins microscopiques.

affiche_cyrano

Un temps où l’on écrivait les épitaphes à l’heure, après la mort pour les gens, avant l’enterrement pour les grandes nations, le temps d’une autre orthographe, pas seulement pour « incorruptible », d’un autre journalisme, pas seulement chez Pigasse et Bergé, d’une autre littérature de guerre, pas seulement de propagande officielle « à la Mickael Kael », un temps où Canal+ et ses guignols n’étaient pas les sources les moins hilarantes pour les journalistes et spectateurs étrangers amateurs du Tour et d’autres histoires plus ou moins drôles, plus ou moins en français.

la-une-choc-des-inrocks

Ceci twitté, ces histoires (en anglais, en plus, comme pour mieux enduire dans l’horreur les téléspectateurs français normalement monolingues) comme quoi Armstong serait un fake (celui du vélo, pas d’Apollo, encore que les twitlitants plus ou moins professionnels ne soient plus à une approximation près), et qu’en conséquence même le passé de la France ne serait plus ce qu’il était (pour l’avenir, c’est un fait établi que c’est mal barré même si Trente Glorieuses sont peut-être devant nous, si tout le reste du monde est victime d’un tsunami géant avec épidémie d’ébola et consultants français en compétitivitude ; quant au présent, il n’y a qu’à regarder le prix des rutabagas au marché, les replay de BFMTV des conférences de presse à Bercy, ou les atermoiements des uns et autres sur l’orthographe du mot « référendum » à Public-Sénat-TV ou sur les chaines supposées « normales » aux heures d’émissions pour enfants attardés (lire : « de 22h à 00h00, en général, pendant que justement Public-Sénat passe des trucs moins consternants que les ébats parlementaires, genre le délicieux « Bibliothèque Médicis » qui est à l’information ce qu’Arsenic et vielles dentelles est à Taxi 3″) pour comprendre qu’il n’y a pas que les pages « histoire du Tour de France » du dictionnaire à changer), on se demande entre un vieux film et une émission de radio pour chômistes ayant le temps d’écouter BFM comme les Biafrais regardaient Maïté à l’ORTF du temps de la Françafrique (amüsich, nicht, que la chaine TV du Mali s’appelle encore « ORTM »), si le vélo en France est vraiment une activité professionnelle plus respectable que la politique en Euroland hors zone Mark, le commerce plus ou moins international de chars d’assaut civils ou militaires, ou le financement d’éléphants blancs jamais perdus pour tout le monde en France, en Françafrique ou un peu partout ailleurs.

valseuses-1974-03-g

Ceci twitté, c’est sûr que la guerre, même au Mali à la TV, ça fait plus peur que quelques milliers de suppressions de postes en France chez Renault (au point où on en est, on ne va pas contrarier une des rares boites dites françaises inscrites en champion’s league pas encore officiellement déclarée sans avenir ou en vente au Qatar, à Mittal, à General Motors ou à des fonds d’investissement aux désirs d’avenir pas particulièrement prometteurs, pas trop en arrière de la main question technos pour demain un tant soit peu green, qui plus est faisant fabriquer des trucs vendus à l’étranger et payant un peu d’impôts (avant crédits recherche de compétitivité et autres allocations financées par emprunt d’Etat ou endettement de collectivités) dont on soit à peu près sûr que son actionnariat est encore à au moins 15% français et dont l’ingénieur des mines en chef parle Anglais et Brésilien et a lu les rapports de ses adjoints ingénieurs des ponts disant que Brejnev et Mao sont décédés et ceux de ses sous-adjoints énarques de base recommandant en deux parties d’agir avec modération déterminée, ou détermination modérée selon les sondages, leurs convictions politiques, et l’avis du think-tank, mais sans bousculer l’agenda des vacances scolaires, ni risquer de créer des embouteillages au pont de l’île de Ré en saison de vacances scolaire ou une grève aux aéroports permettant de rallier Genève ou Marakech après la manif à Paris …), une manif d’hétéros déguisés en gays (ou vice-versa, ou le contraire, ou pas, on a du mal à savoir depuis que tout le monde de tous les sexes, goûts et natures met des tee-shirts roses, certainement made in China, ou des marinières, supposément made in France) ou l’annonce d’encore un séminaire gouvernemental pour enterrer encore un dialogue social sur encore un sujet dont il faudrait probablement s’occuper un peu mais ça attendra la saison des élections, au journal d’entre les pubs d’avant « Plus belle la vie » et celles d’autour du bulletin de l’annonce de la neige en hiver, dans les chaumières d’autour de Über-Gross-Paris métropole européenne à régime particulier mais pas de budget pour déneiger les aéroports civils ou nettoyer les pelouses sous la Tour Eiffel -celles du jardin du Luxembourg, les jardiniers fonctionnaires du Sénat s’en occupent, ils sont payés pour après leur réussite au concours administratif et savent que la réserve parlementaire permettra de remplacer les tondeuses à gazon quelques millénaire encore, avec ou sans référendum-  .

20120725000115

En même temps, depuis que l’horaire du « Grand Jeu » n’est plus calé sur celui des publicités et autres campagnes électorales pour la ménagère francophone qui avait l’âge de manifester en 68 (et qui a du pouvoir d’achat et le temps de regarder la télé, maintenant) mais s’interroge un peu sur la virilité AAA des défilants, on ne panique plus trop sous les tchadors quand on entend un mirage (de) communicant dans le désert, maintenant …

mali-juillet-2012

En même temps, depuis que (le) Dakar a été délocalisé en Patagonie et que le Tour de France s’est exilé en Corse (après avoir testé quelques autres paradis fiscaux), l’itinéraire des gros 4/4 français avec professionnels et gyrophares émeut moins, dans les déserts du monde réel, surtout qu’avec Twitter et facebook, tout le monde sait en temps réel quand il y a 3 cm de neige qui bloquent Villacoublay et que ça mobilise les forces médiatiques françaises sur d’autres fronts …

20090427PHOWWW00245

Et depuis que Hollande et Depardieu sont sur tous les fronts, il n’y a pas que dans le désert des Tartares que ça se complique de plus en plus à chaque fois qu’on essaye d’envoyer l’armée sauver ce qui pourrait encore l’être en France ou ailleurs, que ça sente moins le kérosène que la Berezina autour des machines volantes (tiens, dans Berezina, il y a « béret », je n’avais jamais remarqué, que le pilote d’hélicoptère mort pour les images de la TV d’Etat ne m’en veuille pas et que Saint Béré…govoy me pardonne comme il pardonne à tous ceux qui offensent ses idéaux républicains, son idée de la France, et son ambition pour un socialisme faisant plus honneur à Jaurès que révérence à Berluti …).

2195_fort_saganne_fort_saganne__fort_saganne_-03

Depuis que le couvre-chef des soldats français est acheté sur marché public international (byzeway, la dernière PME qui fabriquait des bérets dans les Pyrénées, elle a été liquidée ou elle est en soins palliatifs parce que c’est joli avec la marinière pour les photos de ministres, le béret ?) et que Depardieu est tombé de son piédestal (pas seul, il faut le dire, il y a de moins en moins de monde du côté des gloires nationales exemplaires ne vivant pas dans le péché, payant leurs timbres des PTT et leurs impôts, justes ou pas sed lex, et roulant plus en deux-roues ou deux-chevaux que dans des SUV garnis avec macaron permettant de se garer sur les places réservées aux rares handicapés sachant conduire et nombreux privilégiés ne sachant ou voulant pas se conduire), Fort Saganne et autres villes fantômes font moins rêver la France, qui elle même ne fait plus rêver grand monde dans le monde réel depuis longtemps, même si on n’a aucune raison de penser qu’Armstrong n’a peut-être pas été le cycliste rapide le plus dopé en France, le champion télévisé le moins exemplaire à un Tour du Royaume de France, ou le professionnel du mensonge plus ou moins officiel et de l’or plus ou moins mal acquis, hérité, ou perçu, roulant le plus vite en France.

humour_triche

Rien n’est tout noir, rien n’est tout blanc, notamment en Afrique, surtout dans les déserts, particulièrement en temps de guerre (d’ailleurs, même quand c’est Mongénéral qui s’en occupait, c’était compliqué), et, bien entendu, tout spécialement en France ; Françafrique français post-colonialhttp://bestcoffeeinparis.wordpress.com/2013/01/15/is-france-at-war-in-africa/

Small Café 2013

Renaud Favier – 16 janvier 2013 – Bonne et Heureuse Année

Le bonus : rien n’est tout noir, rien n’est tout blanc, surtout que le combat est permanent (c’est vrai, je l’ai lu, et c’était pas du Céline ou autre belliqueux lettré pas politiquement correct qui se serait dopé à l’eau de Vichy à l’insu de son plein gré), qu’il neige partout, même sur Yesterday (c’est vrai, je l’ai entendu, et c’était pas en anglais), et que même des aveugles, français ou pas, roulent dans les déserts (c’est vrai, je l’ai vu à la TV, et c’était dans les publicités, pas pendant la propagande), alors … let it be.

Ps : le temps d’une certaine idée de l’irrévérence glamour et positive est-il (re)venu, maintenant qu’on n’est plus en guerre, après le départ de l’Afghanistan ?

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s