Le dilemme de fin janvier 2013 : ballade à Berlin, escapade à Davos, ou ski à Paris, avec toute cette neige partout ?

25220-snow-super-pic

Les 1% de ce monde ayant le loisir de choisir où surfer après le café sans avoir comme les 0,000001 % la possibilité de zapper en moyen de transport réel ou virtuel über-rapide d’une coupe VIP à un ride off-limits, ne savent plus où, ni comment aller skier, pêcher ou bosser.

neige-a-paris-velib-10363236qvwsf_1713 - Crédits TF1 News

Rester à Paris permet, ces jours-ci, de joindre le fun aux activités normales, en faisant un petit break dehors entre deux passages à la machine à café, la réunion de direction du lundi matin et la validation avant le lundi soir du mail de compte-tendu de la réunion de direction du lundi rédigé par un chargé de mission ou un(e) stagiaire.

132116084_11n

Bien sûr, c’est über tentant de rester à Paris (si on y vit en hiver) pour profiter des bonnes conditions de ski, d’autant qu’avec internet, on peut écouter un résumé, avant même la retransmission de la cérémonie du cinquantenaire à Berlin du Traité de l’Elysée sur Public-Sénat ou Arte, le discours émouvant d’Angela Merkel sur les 50 ans de paix en Europe que les pères du Traité de l’Elysée nous ont offerts, sur l’enjeu de préserver une Europe de paix, de liberté et de prospérité pour les jeunes Européens des 50 prochaines années, et de ne pas se tromper de guerre, et toussa-touça si l’entente entre l’Allemagne et la France reste assez pragmatique, sinon cordiale, pour que le dossier du centenaire contienne des photos de politiciens contemporains, après celle d’Adenauer et de Gaulle se serrant la main en pensant à la paix future, et celle de Kohl et Mitterrand ne lâchant pas le projet commun franco-allemand (et plus si affinités), en pensant aux guerres passées, à Verdun. Euronews (st fr) : http://www.youtube.com/watch?v=WUuUCS-CQDM

157718064_61d77cf6df

Et comme, à part Carlos Ghosn et Maurice Lévy qu’on peut croiser en ville ou dans les salons d’aéroport sans devoir vomir en hélico pour grimper à Davos, aucun parisien qui compte n’est annoncé (Christine Lagarde et Pascal Lamy, ultra-VIP à Davos, se sont échappés du microcosme parisien depuis longtemps et sont inaborables, surtout en français, et sinon, il n’y a qu’un jeune français ex Sciences Po qui fait de l’humanitaire au Cambodge et doit avoir un compte Viadeo ou facebook, et un ex jeune X-Mines devenu financier de haut vol à Londres dont on parle de temps à autres sur LinkedIn et Twitter, parmi les plus de 250 « speakers » annoncés sur le site du WEF), ce n’est vraiment pas la peine d’exiger l’envoi des Chasseurs Alpins pour déneiger l’aéroport VVIP de Villacoublay (le Bourget, c’est plus discret, mais un peu loin) pour faire un saut de puce à Davos si on ne parle que français (ou qu’aux Français, même si on roule étranger et/ou pour l’étranger) et/ou si on souhaite surtout rencontrer des Parisiens de haut-rang dans une ambiance conviviale et loin des blogueurs métropolitains de base.

PHOTO_12407035_148597_29603185_ap

Honni soit qui penserait trop fort que l’armée a d’ailleurs d’autres pistes à déneiger, en général, et d’autres poussières (sables ?) d’empire à défendre ces jours-ci, en particulier, d’Aden à Tombouctou.

Rolls_Royce_Phantom

Bref, point n’est indispensable de mettre les équipements d’hiver (divers ?) pour aller à Davos (même si c’est toujours un petit plaisir minuscule pour grands d’aller voir, être vu, causer, écouter, réseauter, cocktailer, danser et skier avec style un temps suspendu là-haut sur frais professionnels ou budgets publics).

Rolls Royce Snow

Quant à Berlin, c’est l’endroit où rencontrer les conseillers de l’Elysée en début de semaine, et réviser un peu son Allemand, mais si c’est pour le -remarquable, forcément remarquable- discours de la chancelière Merkel sur l’Europe rêvée par les grands d’hier pour les jeunes de demain, la France, l’Allemagne et la Franç-Allemagne qu’on verra demain, et le monde tel qu’il est aujourd’hui et que ce serait une bonne de idée de bosser un peu (plutôt que faire la guerre dans le désert plutôt que dans l’économie et de manifester et contre-manifester à Paris) pour qu’il n’empire pas (trop) demain, c’est déjà sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=W0Yyj5wEbAo

261901_la-chanceliere-allemande-angela-merkel-le-25-janvier-2012-a-davos

Angela Merkel a, en effet, dit l’essentiel, l’an dernier, aux grands enfants gâtés de Davos et orbi : que la paix en Europe, la liberté et l’éducation pour au moins une majorité de ceux qui naissent ou passent du bon côté des murs, et un avenir de solidarité et ambition, cela se mérite, même si on en a hérité. Cela s’entretient, surtout si on en a hérité. Mais on peut quand même aller à Berlin, sinon pour écouter les discours officiels du cinquantenaire et/ou participer aux cocktails réglementaires, pour se familiariser avec le concept de démocratie efficace, boire un « Kaffee » après l’incontournable et réjouissant « Bier und Currywurst » (les fanatiques peuvent même visiter le musée adhoc, s’ils ont une heure à tuer à Berlin en attendant leur vol de retour retardé parce que l’aéroport de Paris est sous la neige, ou en grève, ou les deux), et consoler les apparatchiks du Piraten-Partei qui avaient obtenu un joli succès d’estime à Berlin sur un genre de malentendu, mais on pris un sérieuse leçon de politique réelle ce week-end d’élection test en Basse Saxe (où la coalition CDU-FDP au pouvoir depuis 2003 dans le Land de Gerhard Schroeder semble avoir été battue d’extrême justesse par l’alliance SPD-Grünen qui pourrait devoir gouverner avec un seul siège de majorité), mais aussi la CDU pour laquelle l’échec, même de justesse, est contrariant : http://www.youtube.com/watch?v=4FByOzjc_4c

fdv_21_laurence_Currywurst_1

Un politicien qui voudrait mettre ses chaussures dans les pas de JFK (et éviter le lapsus über-freudien du pourtant über-germanophone über-Ayrault sur les « effroyables » et non « fructueuses » relations franco-allemandes) pourrait tenter « Ich bin ein Currywurst », pour se mettre les rieurs, sinon tous les « Berliner », dans la poche.

Renaud Favier – 21 janvier 2013 – Café du matin à Paris

Compléments d’info sur l’Allemagne, la France, l’Europe, l’avenir, toussa-touça, en quelques clicks (ohne Sauce) …

arte-tv

Euronews    Paris Berlin    revue de presse européenne

Toute l'Europe

Ps : oui, il y a vraiment un musée de la Currywurst à Berlin, et c’est plus rigolo que le buste de Nefertiti qui rappelle que les pays mal gérés font faillite, ou le mémorial à la Shoah qui ne permet pas d’oublier que même les démocraties très bien gérés peuvent disjoncter. Si on a le temps pour deux entre les discours, les cocktails et les rendez-vous business, on a le temps pour trois, et chacun reste libre de la quantité de sauce dont tsunamer les frites et la saucisse. ( http://www.youtube.com/watch?v=toc8Um0g0XY )

currywurst_museum_berlin_aussenansicht_curr

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Humour, International, Pause Café, Politique, Voeux, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le dilemme de fin janvier 2013 : ballade à Berlin, escapade à Davos, ou ski à Paris, avec toute cette neige partout ?

  1. zelectron dit :

    Curry Wurst : es schmekt gut, aber Ich habe lieber ungarisches Chachliks !

  2. Ping : Le Forum de Davos, c’est (à partir de) demain (21-24 janvier 2015) #WEF2015 #Davos2015 | Compétitivité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s