Bernard Tapie de nouveau en ligne de mire : qui (que ?) vise-t’on en tirant sur le pianiste du bordel ?

bernard_tapie_phocea gala.fr 20120803

Voilà que le cow-boy Tapie est remis sur la sellette, pour une vieille affaire qui n’avait pourtant pas entrainé mort d’entreprise ou indignation hors du saloon français. Cela ne peut pas être juste parce qu’il aurait causé un peu fort à la TV et pensé en ville du bien de Depardieu.

lucky_luke-lucky-luke-piano Crédits : Morris

Si Bernard Tapie avait encore l’âge, l’énergie, l’envie et les réseaux pour tenter un coup sur  la mairie de Marseille parce que les sondages indiquent que le berlusconisme ne semble pas plus inquiétant aux électeurs français en général, de PACA en particulier, que les autres protestationnismes, ni moins attractif que les opportunismes institutionnels pour dvieux et pré-séniles, ou les enfantillages pour djeuns et post-ados du moment, et s’il était du genre à jeter l’éponge juste parce qu’il surfe avec des fers aux pieds et qu’autant ses vrais ennemis que ses faux amis tirent sur lui à boulets rouges et lâchent des armées de requins à ses basques, on pourrait constater que le n-ième réveil de l’affaire Tapie intervient peu après le rachat du journal « La Provence ». Mais penser une seconde que Tapie est la vraie cible, ce serait comme penser que le football, et quelques autres sports qui se pratiquent en short ou en cravate selon les moments, n’est pas une activité professionnelle normale en France, comme le cyclisme, la politique, le golf et quelques autres intermittences.

on-le-voit-egalement-aux-cotes-de-silvio-berlusconi-alors-president-du-club-italien_48202_w460

Si la République manquait de fromages où caser les apparatchiks de moins de 70 ans du courant majoritaire (ou ralliés) du moment et de voies de garage pour mettre les autobronzés des courants moins porteurs, voire franchement faibles (ou dégradés), en stand-by sans privation de mutuelle remboursant la chirurgie esthétique et les implants capillaires, d’invitations aux soirée VIP avec open bar à Paris et de droits à une retraite privilégiée AAA même en cas de faillite de l’Etat, on pourrait constater que l’ancien ministre est contesté au moment où un de ses ex-collègues bénéficie d’un parachutage doré au nez et à la barbe de militants plus récemment diplômés, et se demander si des mains invisibles ne chercheraient pas à donner des signaux faibles mais clairs aux anciens de la génération Mitterrand 1 qui se verraient bien de retour aux affaires, alors que le débat sur l’entrée des jeunes de moins de 69 ans sur le marché du travail et autres activités rémunérées menace de ressurgir quand on aura fini de chasser les Toyota au Mali. Mais penser comme ça serait aussi bipolaire que de considérer que la politique est un sport de gentlemen joué par des voyous comme le rugby (entre autres).

Capt -Tapie-Mitterrand Francois

Si un remaniement, ou une dissolution, était annoncé en ville pour avant la fin du dialogue social sur le chômisme solidaire (et social, ça va de soi), le lyssenkisme sociétal (il faut dire comme ça, pas « social », sinon, il pourrait falloir envisager un référendum et ça créerait des complications si les vrais gens commencent à devoir réfléchir et pas descendre dans la rue en twittant par discipline militante et/ou communautariste, voire un peu de ridicule si le Club de l’Horloge trouve un budget pour une campagne de com’ genre lipdub avec Barjot et Boutin d’un côté, Bergé et Désir de l’autre) et la planification décentralisée (la planif’ centralisée n’a jamais marché nulle part et le modèle allemande démontre au moins qu’on peut plus facilement bidouiller les statistiques nationales quand elles sont agrégées à partir de chiffres territoriaux fragmentés et incohérents), on pourrait suspecter des mains invisibles de passer des messages aux usual suspects toujours tentés de faire du sport dans le stade des grands. Penser comme ça, ce serait comme confondre les sports populaires en croyant se souvenir que le football est un sport de gentlemen joué par des voyous (du genre à enterrer des enveloppes dans les jardins, voire à envoyer des lettre anonymes à des agriculteurs).

photo_1320941198119-5-0

En tout cas, si l’embrouille vise majoritairement Sarkozy ou Lagarde, comme les médias et les twitlitants  incitent à le supputer, le tir ne vient peut être pas (principalement) de la tranchée d’en-face qui n’a objectivement guère intérêt à agir maintenant, à plus d’un an des municipales (même si cela ne fait jamais de mal de diriger les caméras ailleurs que sur les suspicions comptes à l’étranger) et peut-être pas tellement intérêt à fragiliser des adversaires potentiels plus faciles à déstabiliser, et moins susceptibles de ratisser large au centre et profond en province, que d’autres. De là penser qu’on pourrait être à une époque un peu floue, où les débats publics, quand il y en a, sont faux-semblants, où les acharnements juridiques et médiatiques, ceux qu’il y a, sont de vrais écrans de fumée, et où les fusils à tirer dans les coins peuvent flinguer à 360 degrés, ce serait comme croire qu’il y a encore des indignations et désirs d’avenir ou de réalités pas instrumentalisés politiquement loups en liberté en France.

loup, flou, youp la boum ! ...

En même temps, c’est peut-être juste un peut d’agitprop d’un journaliste de la Provence supporter du PSG et hostile au retour du père prodigue de l’OM (byzeway, maintenant qu’Armstrong a avoué que tout le monde se dope et que ceux qui gagnent se dopent plus, l’écosystème du foot professionnel français doit être plutôt content qu’on ne gagne à peu près jamais rien de sérieux), un coup du Monde pour déstabiliser un concurrent qui pourrait surfer sur la mode provençale et l’année de la culture à Marseille pour gagner des followers sur Twitter, voire d’un syndicat de la presse pour doper les ventes alors que tout le monde se fiche du Mali ou des discours de politiciens pour ou contre l’union maritale, ou jeu de com’ un peu audacieux de Nanar, grand fils de pub devant l’éternel et ses prophètes également dopés à l’autobronzant et aux Rolex, pour faire le buzz et désamorcer le sujet de l’enveloppe de Valenciennes Bercy assez longtemps avant les municipales.

bernard-tapie-dessin-rachat-presse-provence-humour-copie-1 Crédits : NA!

Pour les passionnés des nanarderies, il semblerait qu’il n’y ait pas grand chose de très nouveau à lire avec l’apéro à une terrasse du Vieux Port avec vue sur le Napoléon Bonaparte échoué sous le soleil provençal, à part peut-être un entrefilet sur une lettre anonyme envoyée à Bayrou depuis Bercy, et quelques commentaires d’experts sur les pages d’agendas pêchées au petit bonheur de perquisitions chez les uns ou les autres, depuis le bouquin de Mauduit de (fin) 2008 : http://livre.fnac.com/a2498739/Laurent-Mauduit-Sous-le-Tapie

Renaud Favier – 30 janvier 2013 – Café du matin à Paris

thumb-tout-savoir-sur-le-pastis-1843

PS : « … J’aurais mieux fait de racheter France-Soir … »

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s