Jeter des pierres sur Tapie et Lagarde, c’est une idée de Sérillon pour cacher la poussière sous le tapis ?

12029467

Je ne dis pas que j’aime tout ce que Tapie chante (ou fait, ou pas), ni que c’est la pire idée de Sérillon de lancer les chiens sur Tapie (d’autant que Médiapart a piscine sur ce coup), je dis qu’un nanard, en vieillissant, ça devient juste un plus vieux nanard, pas mieux, pas pire.

front

Je ne dis pas que je suis un citoyen content, un contribuable dupe, un spectateur satisfait, un lecteur rassuré, un supporter sans états d’âme, un électeur comblé, ou un français très fier, je dis juste que l’affaire Tapie, c’est l’épaisseur du trait dans un tableau excel de la Cour des Comptes par rapport à tous les restes de la curée cannibale sur la France depuis grosso modo que les conseillers de Chirac lui ont conseillé de torpiller Giscard en sachant d’avance que la gauche serait tellement irresponsable, incompétente et affairiste (quand on n’a pas de patrimoine, et qu’on ne sait rien faire, on est bien obligé de faire avec les moyens du bord) qu’elle se discréditerait en moins de temps qu’il n’en faut à un politicien français pour reconnaître qu’il a triché sans vergogne, indécemment bungué-bungué, et/ou volé tout ce qu’il était possible de voler légalement et/ou sans se faire prendre (les pépère pré-UMP se sont juste trompé de 7 ans, les citoyens zélecteurs ayant leurs raisons que la raison ignore, même, voire surtout, au pays de Descartes), et je constate que les histoires de patrimoine et revenus de cette République, il n’y a pas besoin d’être frontiste (j’ai pas écrit bas du front, c’est pas parce qu’on vote désespéré qu’on est désespérant, même si je préfère que les citoyens électeurs s’éloignent moins des centres mous) d’un extrême ou l’autre ou de s’intéresser encore à une vieille rengaine à même pas un demi-miliard pour s’indigner un brin, voire mélenronchonner un peu contre les ministères des justices avec le café.

LA_JUSTICE_il_faut_de__l_humour

Crédits : Deligne

Non pas qu’il faille s’inquiéter de la capacité des conseillers en justice et autres politiciens de France et d’Europe à nous éviter le naufrage (qui ne les inquiète personnellement pas outre-mesure puisqu’ils ont des places réservées en chaloupes et des résidences secondaires pas seulement au Brésil et en Egypte, avec four à vapeur, domotique wifi contrôlable par iPhone, zapette pour le réglage de la température de la piscine, et home-cinéma avec écran mosaïque permettant de voir où ça s’indigne un peu bruyamment et où c’est le bon moment pour passer le week-end pendant que les ouvriers finissent la peinture de la villa en France immatriculée au Luxembourg ou en Belgique, comme les bagnoles made in Germany), le 4ème pouvoir régulant heureusement les 3 premiers en dénonçant les abus les meilleurs pour l’audimat et les moins dangereux pour la médiocratie.

L-Algerie-et-la-corruption

Crédits : Loovis

Byzeway, sans vouloir me mettre mal avec les marchands de canons, les amateurs de tennis, les mécènes de la gay pride et des concerts de Yannick Noah (toujours exilé fiscal, cet exemplaire ancien sportif ?) ou les créateurs de petites entreprises de presse filiales de partis politiciens financés sur fonds publics, j’observe que la République sourcilleuse ne demande apparemment pas de déclaration de patrimoine, de certificat d’exemplarité fiscalo-bercyenne, moins encore d’engagement d’honnêteté intellectuelle ou autre, aux investisseurs dans les médias, en France (mais c’est pas une nouveauté, ni une exclusivité française, ni d’ailleurs une spécificité de la presse).

Je ne dis pas que l’économie casino est un modèle plus pur et parfait que tous les autres qui crisent aussi inévitablement de temps à autre et assurent aussi mal une répartition raisonnable des revenus du travail, du courage, du risque et de l’intelligence, qu’une consommation responsable des ressources moins renouvelables que la cupidité et les vices plus ou moins cachés, ni que l’arbitrage est un moyen de justice ou d’équité plus idéalement exemplaire que l’exercice ordinaire du droit en France (questions préalables, arguties de forme, enveloppes pas toutes enterrées dans les jardins de footballeurs de petits clubs, réseaux sociaux pas tous 2.0, etc …), je pense juste que Tapie est un bouc-émissaire facile (voire complaisant) et un fusible pratique (voire indispensable).

28124699

Mais ceci twitté, Tapie est aux spectateurs de France TV ce que Lagarde est aux lecteurs du Monde, un outsider talentueux et imparfait, forcément aussi imparfait que vous et moi, (surtout vous d’ailleurs), mais plutôt moins que les prédateurs ordinaires et autres médiocrates assis de la France des étranges défaites et autres changements intempestifs, un Rastignac autodidacte (Lagarde a raté l’ENA, comme Montebourg, mais elle, elle est passée à autre chose alors que Full Monty n’a de cesse que de montrer à Mosco & Co., à la promo Voltaire et à toutes les filles de ScPo qu’il est de Saône et Loire, mais pas analphabète, quant à Tapie, il n’a pas fait HEC, ni même ScPo ou Dauphine, c’est peut être pour ça qu’il a réussi entrepreneur -certes un peu brutal, tendance piranha en bande organisée à la Gengis Kahn, et pas trop soucieux de l’emploi durable ou de la repoussée des fleurs des champs pour les abeilles en France-, pas héritier gestionnaire, publicitaire auto-bronzé ou boursicotueur exilé, toutes professions nuisibles mais aussi légales que les impôts stupides et le mensonge officiel, en France) dont on jalouse le talent, déteste la coupe de cheveux, et craint la réussite (ou vice-versa) …

5884856-fmi-lagarde-prodigue-ses-conseils-a-la-france

En fait, c’est dommage pour la France que l’un comme l’autre n’aient pas été intégrés au tour extérieur ou par la 3ème voie, plutôt que marginalisés, dégoûtés, piégés et sous-employés, pour ne rien dire de la curée médiatique et de la justice ordinaire à la française. Encore que comme les intégrés à la discrétion des puissants (en général, anciens de cabinets très militants et/ou méritants et/ou ayant rendu de grands services) et les « 3ème voie » pantouflent, ronronnent et commettent autant de fautes morales que les autres, ça se discute, c’est comme pour cette histoire de 400 millions.

corruption_grande_200900

Crédits : Konk

Je dis pas que la politique en France, c’est comme le football français, un sport de gentlemen joué majoritairement par des voyous incompétents. Je dis que l’exception qui confirme la règle, le gentleman qui joue un sport de voyou, on peut sûrement lui trouver un ou deux poux (époux, c’est autre chose, elle a comme toutes les femmes eu un père pour ses enfants, avant, et l’avait peut-être épousé, on s’en fiche, mais avec son cheum actuel, sauf erreur ou omission, elle a toujours dit qu’elle n’avait pas le temps de s’occuper de préparer un mariage, et on s’en fiche aussi, non ?) en cherchant bien dans ses cheveux impeccables, forcément impeccables.

09-07-29-borloo-rocard-lagarde

Ni que tout ce que l’exception dit, pense, ou écrit, est assez diplomate et romantique, comme quand elle fait des mots doux à Sarko, pour ne pas heurter la sensibilité d’une certaine catégorie de personnel politique français soucieux d’un phrasé aux normes des éléments de langage des attachés parlementaires et communicants en Porsche, voire déstabiliser une partie de l’électorat fièrement attaché au diesel national et fermement menotté à la démagogie clientéliste, et (dans le) vice-versa.

christine-lagarde-378586

Ni que ses communicants à elle soient bien plus surdoués que ceux des autres.

1704180161

Ni qu’elle sache marcher sur l’eau (elle y nage très bien, et élégamment, en revanche, et elle a même semble-t’il réussi à faire disparaître de Youtube la vidéo où elle plaisantait avec l’animateur de CTV, bérets basques sur les deux têtes ).

h-20-1789216-1258117197

Ni même que je suis 100% certain qu’elle soit pénalement seulement responsable d’avoir fait son job le moins mal possible à Bercy, et pas coupable d’avoir cru que seulement faire son job le moins mal possible à Bercy était son job à Bercy.

tapie-lagarde-credut-lyonnais-arbitrage-humour

Ni, enfin, que je suis certain qu’un(e) français(e) ex-ministre de Chirac et Sarkozy soit nécessairement la tasse de thé de tout le monde en France qui aimerait voter pour la perfection exemplaire et compétente incarnée, genre Angela Merkel qui parlerait français (et s’habillerait ailleurs que chez Hugo Boss et Tati) ou Obama qui aurait de moins grandes oreilles (et ne raconterait pas que les système socio-médical français est le plus parfait du monde), surtout si la tasse de thé en question a déjà un bon boulot, payé pour l’essentiel par d’autres que nous-autres, et éventuellement utile pour nous-autres parce qu’au train où ça va, on sera bientôt sous tutelle FMI.

dsk

Mais si quelqu’un arrive à l’âge des Rolex, et au niveau socio-professionnel où on peut aller en taxi s’acheter des boucles d’oreilles sans se soucier du nom de la boutique, sans avoir dû endosser une ou deux responsabilités gênantes (mais pas niveau sang contaminé mais pas coupable, carrefour du développement pas perdu pour tout le monde, bateaux kakis avec Berluti pour les belliqueux, ou navires civils avec valises pour les amis, faut pas exagérer), signer un ou deux papiers du genre qu’on regrette quelques années après (mais pas aussi nuls qu’une convention de crédit à taux variable en francs suisses pour refinancer la dette déjà abyssale d’un bled mal géré de province, ou un rapport alimentaire d’apparatchik placardisé à un Haut Observatoire de ceux-ci ou un Conseil Supérieur et Environnemental de ceux-là), et virer un(e) ou deux stagiaires ou autres incompétent(e)s et/ou malhonnêtes, fatalement cafteurs et rancuniers, sans vérifier leur piston, qu’on désigne immédiatement ce quelqu’un aux journalistes de Paris exclusivement francophones qui croient encore après le café que les sujets cruciaux du moment pour la France et l’Europe, c’est le dialogue social sur l’horaire du couvre-feu pour les insectes urbains, le taux marginal d’imposition pour les derniers riches pas encore exilés ou confortablement incriustés dans leur niche, et le dernier fait divers avec photo en première page d’un quotidien du matin, du soir ou sur l’iPad (byzeway, la Tribune sort d’assez bons « e-papiers », maintenant que sa rédaction ne passe plus tout son temps en dialogue social avec les ouvriers du livres les pirement syndiqués ou en négociation avec les banquiers).

20130329-200537

Alors, je twitte ça, je dis rien, mais l’affaire Tapie, c’est quand même un vieux cache-sexe qu’on nous ressort quand Mediapart n’a pas de meilleure idée que d’enquêter sur le coût de la garden-party du 14 juillet à l’Elysée du temps de Sarko, que les journalistes du Monde sont tous en RTT ou en séminaire de préparation au dialogue social, aux vacances, ou à la retraite, et que Sérillon est en mission préparatoire du déplacement de la Cour en Avignon. Et à peu près aussi convaincant que quand la médiacratie s’était indignée du coût des 3 voyages en avion de Lagarde pour son blitzkrieg sur le FMI (réussi, parce que tous les politiciens Français ne peuvent pas toujours tout rater en dégradant l’image de la France en France et dans le monde réel) quand le grand malade DSK a été rapatrié sanitaire Place des Vosges, en attendant de trouver une nouvelle journaliste cougar avec appartement et tolérance pour le passé bunga-bunguiste de l’ex meilleur candidat de la gauche pour la France.

humour_lagarde_fmi_2.jpgMais quand même, il y a d’autres trucs à raconter que la longueur du … yacht de Tapie, la taille de … la villa de Tapie, la puissance … des amis de Tapie, ces histoires croustillantes, mais du temps d’avant, archéos comme les colliers de perles vieille France, l’ORTF en bon français (qui ne faisait pas rigoler qu’avec les gaffes de François et autres doublures côté PS ou les guerres de zizis à l’UMP), et les bérets basques made in France, non ?

43734_christine_lagarde_img

Maintenant, avec ce changement dans le dialogue et la justice qu’on a, on peut aller de l’avant avec confiance et sans tout le temps regarder l’avenir dans le rétroviseur gauche orienté sur Tapie et Sarkozy et le droit sur Cahuzac et DSK, pousser vers les Trente Glorieuses devant nous pour nos djeuns, se diriger au moins vers les élections européennes de 2014 (en jetant un oeil côté Allemagne à la rentrée, au cas où ça se compliquerait dans le seul pays capable de remettre un peu de Ordnung, Pragmatismus und Travail pour tous), non ?

954801_500554110017160_666678791_n

Il faudrait quand même suggérer à Sérillon de ne pas prendre les Français de maintenant que pour les mêmes que quand il leur racontait face caméra sans sourire que le nuage radioactif de Tchernobyl n’avait pas survolé la France ou que les relations économiques franco-ceci ou franco-ceux-la étaient « gagnantes-gagnantes », et/ou passer un tuyau à Mediapart sur un truc un peu moins tristement réchauffé, même presqu’aussi vieux, mais plus fun, avec des éléments de langage mieux travaillés par les stagiaires.

3144008168

Au moins une nouvelle blague sur une Fédé PS pour le déplacement de la Cour au Festival d’Avignon et à l’Université d’été, pour qu’on oublie un peu la crise entre les cahouètes et le mousseux (avec la crise, il ne devrait pas y avoir de champagne et petits fours aux apéros, ni de bonnes bouffes avec journalistes amis dans les restos confortables).

2121297178

Bref, ça mériterait à peine un twit, cette affaire Tapie, si on avait quelque chose à dire, ou rien à cacher, à Paris.

twitter_gangsta

Renaud Favier – 2 juillet 2013 – Café du matin à Paris – Compétitivité – English

Byzeway, si on n’a pas de compte twitter et qu’on préfère les eBooks aux billets de blog, on peut télécharger ou lire des livres électroniques pas chers, voire gratuits, sur la plateforme française Youscribe (nb le format pdf disponible sur Youscribe est assez pratique sur grand écran et moins fantaisiste que ePub à l’impression en format A4), ou sur l’excellent Amazon qui a créé un peu de job chez (pour ?) Montebourg, alors on ne va pas lui chercher des poux dans la tête. Quelques exemples en cliquant sur les icônes ci-dessous.

               
               
         
           
          

Et il y a aussi du plus « atypique » (et gratuit).

Bad in France Couverture         

Et du plus « business » (gratuit, of course).

Frenchonomics Small           

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Frenchonomics, Humour, International, Musique, Pause Café, Politique, Sport, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s