Lui, il faut en dire du mal (mâle ?), fermer les yeux quand on le voit, et se cacher pour le lire, mais what else ?

Beigbeder Lui Septembre 2013

Beigbeder (le comique coqueluche de Paris by night, pas le politicien triste du Medef) a hérité de plus de talent qu’il n’en mérite, et il est un moins bon écrivain qu’il ne le pense (mais meilleur que ses détracteurs pavloviens le disent), mais c’est bandant que « LUI ». ressuscite.

lui-mag-epoques

Parce que franchement, les magazines pornopachics même pas made in France pour vieux pervers n’osant même plus aller en soirée avec DSK, Jack ou les autres de plus loin autour de la Place des Vosges qui ont leurs entrées aux Carlton, leurs habitudes aux Sofitel, et des réducs à la Mamounia, c’était pas trop ça.

LARRY-FLINT-THE-PEOPLE-VS-LARRY-FLYNT-1996_portrait_w858

Parce que, franchement, Newlook, GQ et autres machins pornographiques pour ados analphabètes en rut, salons de coiffure, et CDI (ça veut dire Centre de Documentation et d’Information, rien à voir avec le sas d’entrée pour Pôle Emploi) d’écoles pour fils et autres plus ou moins mâles de plus ou moins bonnes familles plus ou moins déniaisés (« bonnes », ça veut dire familles qui peuvent encore se payer des bonnes et qui n’exploitent pas, ni ne violent pas, des immigrées dont ils confisquent les papiers comme de vulgaires salopards), c’est pas ça …

24111

Parce que franchement, les nouveaux magazines des hommes qui préfèrent les hommes, même pour tous, c’était quand même pas pour tous les (a)mateurs de photos de jolies femmes souriantes, en tout cas, c’est pas ma tasse de thé, ni ma lecture pour les cabinets (ministériels ?) …

l-effrontee

Parce que franchement, même les magazines chics pour hommes classieux parlant des langues étrangères, ayant assez d’humour pour lire des vérités fâcheuses sur la France, et ne fuyant leurs responsablités pas devant les mots « économie » ou « business », c’est devenu d’un vulgaire …

 theeconomist-crise

Et puis les magazines de vieux réacs de droite pour vieux réacs botoxés de gauche à droite en passant par les centres les plus amortis, qui ne pensent qu’au fric, aux trucs pour gros friqués, et à la lutte contre ceux qui pensent encore et pour toujours à la lutte des classe, c’est pas encore de mon âge.

aubry_figaro_inside

Mais arrêtons le tour du musée des horreurs de la presse contemporaine pour hommes (?) de maintenant, et revenons en à la résurrection du magazine de l’homme moderne, celui dans lequel on pouvait voir la Bardot qu’on aimait, lire du Henry Miller, et s’informer sur les dessous de Port-Grimaud.

la-une-de-lui-en-septembre-1969_1250603_460x306

Bien sûr, ça ne fera pas revenir le temps d’Emmanuelle, ni même celui d’Emmanuelle 2 (les producteurs voulait titrer « Emmanuelle de … » pour faire de l’audimat chez les queues de race, mais l’esprit du temps des 70’s n’était pas encore au retour des anciens régimes, fussent-ils bananiers) …

LUI14301

Bien sûr, cela en secouera légèrement une à l’homme contemporain sans réveiller sa vigueur patriotique (patrio-trique ?) de quand il était encore moderne, pas déjà redevenu archéo-priapique à gauche, paléo-prozaciens à droite, débandant aux fronts, et sans balles (pour cent balles, t’as jamais eu grand chose) aux centres …

lui1

Et bien sûr, ça nous file un sacré coup de nostalgie, à nous autres qui cachions le numéro spécial « Marlène Jobert » dans le double fond du tiroir de notre bureau d’écolier, entre le boomerang et les malabars

16822_27726

Bien sûr, ça nous file un méchant coup de vieux sur les derniers poils qui protègent notre neurone, à nous qui pleurâmes quand la radio nous apprit que Romy était partie …

197312_lui_lui_n_119

Bien sûr, les grands auteurs du temps d’avant ne reviendront pas écrire dans « LUI » pour notre bon plaisir de lecteurs tardifs qui aimeraient tant revenir au bon vieux temps de leurs précocité sensuelle, émois littéraires et émotions féminines de jeunesse …

Lui April 1965

Et puis, hélas, on ne peut plus trop compter, maintenant, sur des couvertures avec la cousine Sophie qui est rangée des voitures et qui n’est même plus d’âge à hennir des débilitudes à la chaîne sur plateau TV en secouant ses tétasses au prix du Beluga face caméra, comme la Bachelot dans ses pornos aux heures de grande écoute (grandes idées courtes ?) sur Direct8 …

Lui Septembre 2013 2 c Renaud Favier

Hélas, ce n’est pas demain la veille qu’on trouvera chez les bouquinistes parisiens de nouveaux recueils de beautés de chez « LUI » (d’autant que le mythique Del Ducca du Boulevard des Italiens a fermé boutique, la crise …) avec du vrai beau monde naturel au balcon pour le prix d’un café en terrasse avec vue sur l’Opéra …

Lui Septembre 2013 c Renaud Favier

Mais « LUI », c’est quand même le seul magazine masculin capable de me faire acheter trop cher en pleine crise un torchon plein de pubs qui met une vieille gôchiste avec un clébard et même pas un bout de téton en « une », et qui prend même pas la peine d’écrire à quels sous-intellos contemporains il achète les articles « de fond » (de tréfonds, voire de bas-fonds, ou même de fondement pas propre, à ce que j’ai compris de la revue de presse de ma cop’s facebook qui bosse dans un magazine pour filles).

magazine-lui-543x705

Enfin, bref, je vous laisse, par pour être chien, mais j’ai une course urgente à faire au kiosque de mon quartier …

Renaud Favier – 6 septembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

           Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

Bonus : les belliqueux (belles queues ?) testostéronés en manque de canons et frustrés de bombes à balancer sur Damas et/ou ailleurs, c’est à un autre bistrot qu’il peuvent aller se palucher aujourd’hui http://bestcoffeeinparis.wordpress.com/2013/09/06/let-them-talk-bark-yell-twist-twit-shout-provided-they-shoot-among-themselves/

Lui_63_73-f5678

Bonus 2 : LUI, vu par FR3, aucun risque de censure http://www.youtube.com/watch?v=comEeiPzGGM

Bonus 3 : Le ZAP-Télé du 6 septembre 2013, c’est déjà plus contemporain, moins pour baby-boomer en andropause http://www.youtube.com/watch?v=dNZlvyICCzo

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Humour, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s