Amazon sera-t’il le fossoyeur des libraires ? Le seul ?

Salon 2013

Bien, les députés ont voté pour mettre un gravier dans la botte de sept lieues d’Amazon, et si les sénateurs ne sortent pas avant même Bruxelles un coup de Jarnac, le Président abonné à pires couacs savourera une petite victoire au profit d’un lobby influent en saison électorale.

Gouverner

Ce qui serait bien, c’est qu’Aurélie Filippetti lise un deuxième livre, maintenant.

Satisfaction

Parce que même si on peut prendre ses désirs de nanti pour ceux des autres qui n’ont pas trop le temps d’aller faire la queue le samedi après-midi à la FNAC (parce que Virgin a fermé et que les libraires du quartier mettent 48 heures à recevoir ce qu’on leur commande pour faire marcher le petit commerce et parce qu’on les aime personnellement bien et qu’on n’a pas envie de ne plus avoir que des opticiens, des fastfoods, et des agents immobiliers dans la rue, mais l’histoire du conseil et du service, c’est du horseshit), et pas trop les moyens d’avoir envie de payer plus cher la même chose (on dira ce qu’on voudra, mais entre le chômisme, les impôts et les prunes, tout le monde a une vague préférence pour rentabiliser son wifi et son ordinateur plutôt qu’aider les petits commerçants à payer leurs prunes, leurs impôts, leurs nounous et leurs loyers délirants), jouer les Montebourg de l’exception culturelle ne faire sourire que le reflet de la belle Aurélie dans les objectifs de ses pararazzis.

Wild Horse

Enfin, je dis ça maintenant, je n’en écris pas plus tout soudain, parce que la guerre des librairies n’est pas encore définitivement perdue (même si les distributeurs de courrier, les vendeurs de wifi et d’électricité, et les fabricants d’ordinateurs portables et tablettes à obsolescence rapide font un gros lobbying pour sauver leur propre business en aidant Amazon à trucider les libraires), si les lecteurs et électeurs font aussi leur job de citoyens responsables, de consommateurs pas suicidaires, et de lecteurs pas que de mangas, de catalogues de vente par correspondance, et de programmes TV (byzeway, lire les professions de (mauvaise en général) foi des candidats, c’est gratuit).

Rainbow

C’est le même combat que pour la nourriture saine contre la malbouffe, ou la politique honnête contre la politique politicienne professionnelle toxique avec lobbyistes, Carlton et cigares : il y a un prix à payer pour la qualité et l’environnement, il faut que les (é)lecteurs (é)lisent mieux s’il veulent pouvoir continuer durablement à (é)lire ce qu’ils veulent et voir des librairies plutôt que des laveries automatiques, des DAB et des distributeurs de boissons gazeuses sur leur chemin, tout le reste est littérature.

Renaud Favier – 4 octobre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

Le bonus : http://www.youtube.com/watch?v=et6w7cnXtvI

Le bonus 2 : http://www.youtube.com/watch?v=Onw1qG02m7M

Le bonus 3 : http://www.youtube.com/watch?v=WdpJjUCPH_s

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Frenchonomics, Humour, Musique, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s