Bien sûr, la désertion est une solution … mais quel manque d’imagination !

Mama !

Avant, c’était comme en 1981, les « vieux riches » fuyaient la France par anxiété fiscale et politique. Mais c’était avant. Maintenant, à part des nantis attachés à leur club de golf, et des fonctionnaires irrécupérables dans le privé, même les « normalement » lotis fichent le camp.

Misunderstanding

C’est un changement.

That's all

Ceci dit, depuis longtemps, des sportifs préfèrent s’entrainer ailleurs qu’à Paris, et ça ne peut guère empirer avec le changement …

Confusion

Depuis longtemps, les usagers des privilèges fiscaux ont dépassé le stade de la villa en Corse et autres niches fiscales hexagonales, ce n’est pas le changement qui va convaincre les renégats de revenir en Île de France, ni accélérer les départs, déjà en mode TGV (ceci twitté, ça tombe bien que les lignes TGV aient été pour l’essentiel construites vers les havres fiscaux de Genève, Bruxelles et Londres, parce qu’aux prix de maintenant, seuls les riches peuvent payer les billets SNCF).

Jesus

Depuis longtemps, le pacte social français a un problème, écartelé entre « toujours plus pour tous », et « Dieu reconnaîtra les siens« . Le changement ne fait qu’accentuer le hiatus entre les promesses pour tous et les tristes réalités pour la plupart.

Son

Mais que les gens partent par non consentement à l’impôt, par idéologie, pas désespoir, pour chercher du boulot où il y en a, ou pour entreprendre dans un environnement plus normal, si tous les patrimoines hormis quelques antiquaires et marchands d’art, tous les bras pas trop cassés ni enchaînés, et tous les cerveaux pas trop rasés sur le neurone s’en vont, maintenant.

Invisible

A ce point là, ça devient gênant

Hold On

Même si on peut compter sur le patriotisme économique des exilés de 1981 et après pour acheter « made by France » et aider la balance commerciale pour éviter que le pays ne perde la maîtrise de son avenir, investir dans les entreprises françaises cotées en bourse pour éviter leur prise de contrôle par des intérêts étrangers, privilégier le luxe (encore plus ou moins) français, et ne pas (trop) spéculer contre l’Euro, la dette française ou l’emploi en France.

Abacab

Plus ça change, moins ça marche … sauf pour s’exiler en courant.

Renaud Favier – 23 octobre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

Bonus : Why we run … http://www.youtube.com/watch?v=BZMHM3GVeoU

Bonus 2 : Why we Race … http://www.youtube.com/watch?v=6YM9THhcB3Q

Bonus 3 : Why we Fly … http://www.youtube.com/watch?v=H1vR6RqPDyM

PS : sinon, on n’est pas obligé de ne boire que du lait d’ânesse maternisé, de ne voir que du laid, de ne vouloir écouter et lire que des laids … il y a aussi café du matin. C’est de Paris, mais ce n’est pas parisien, et c’est sur internet ; ça n’a pas de prix, mais c’est gratuit (si on veut aider à financer le chauffage de l’eau du café, et les mugs de vide-greniers, on peut acheter un eBook du même « auteur » sur Youscribe ou Amazon, ça coûte le prix d’un café-croissant à un comptoir pas bling-bling et il y a plus à boire et à manger que sur les TV et sites internet dits « d’information ») ; c’est parfois un peu noir, mais toujours avec humour (on n’est pas obligé d’avoir le même …), et amour d’une certaine idée de l’humanité en général (on est obligé d’avoir la même, autant essayer de ne pas en faire un enfer sur terre) et de la plupart des gens, en particulier, ne serait-ce que parce que … What else ? http://www.facebook.com/cafe.matin.paris

LIker un café du matin à Paris n'engage à rien, mais peut aider à dégager le neurone bouché

PS 2 : byzeway, si on est un peu troublé par la politique telle qu’elle va (ou pas), un peu inquiet de la France comme elle va (ou pas), pas trop indifférent au monde tel qu’il devient (en attendant pire), et qu’on n’est pas particulièrement fan de l’idée que les fronts de gauche et/ou droite devraient avoir les clefs du bateau ivre, rien n’empêche les citoyens responsables de surfer du côté du développement démocratique durable, en hibernation depuis 2002 mais dont le (prin)temps commence peut-être à arriver doucement, faute de mieux. Cela n’engage à rien, il n’y a pas de numéro de carte de crédit à offrir, ce n’est connecté à aucune PME politique ou grande entreprise politicienne, et c’est moins sommaire, moins dangereusement boomerang, moins bizarrement flou, et moins Tonton Flingueur que les « Dégage ! », #Occupy, « Indignez-vous » et autres surfeurs #Anonymous vendeurs de soupes miracles et de sauve-qui-peut suprêmes. http://www.youscribe.com/catalogue/manuels-et-fiches-pratiques/actualite-et-debat-de-societe/politique/2002-annee-politique-le-developpement-democratique-durable-791519

DDD

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s