Et karchériser un peu à Bercy, pour faire patienter les Français sous leurs bonnets jusqu’au remaniement ?

Bercy

Le Très Grand Bercy (ne pas confondre avec la Très Grande Bibliothèque d’en Face sur la Seine, où l’on enterre aussi les écrits plus ou moins confidentiels, mais c’est différent) est un bouc émissaire naturel pour les protestocrates, et un fusible possible pour Matignon et l’Elysée.

Bercy CGT

Outre les indignés de tous (mauvais) poils, Bercy attire beaucoup les jeunes notables politiciens, pour sa proximité avec la Gare de Lyon d’où l’on s’échappe en TGV vers la Méditerranée ou les Alpes, le palais omnisports où sont régulièrement organisés des évènements sportifs et musicaux où de bonnes place sont spontanément offertes aux politiciens de haut rang, et le Batofar ainsi que quelques autres hauts-lieux de la vie parisienne motivants pour attirer de jeunes collaborateurs noctambules ma non troppo, style ayant un vrai boulot (lire amateurs de teufs et de zique pouvant se payer une ou deux sorties fun à Paris par semaine, pas pubeux bling ou gros consommateurs de filles pour footballeurs et politiciens, qui préfèrent les boites de l’Ouest de Paris).

Bercy Batofar

Il ne devrait pas être difficile de trouver des volontaires pour une place au soleil, à un étage aussi élevé que possible de l’Hôtel des Ministres, parmi les fatcats politiquement tendance en manque de maroquins (il n’y a pas que des lapins crétins sectaires et des fumeurs de marocaine, loin de là, parmi les candidats déclarés ou pressentis pour tel ou tel étage, Dieu préserve seulement la France d’une arrivée dans un bureau à capacité de nuisance de la jeune Karine Berger qu’il vaudrait mieux laisser continuer à chercher les Trente Glorieuses dans le rétroviseur de sa voiture avec chauffeur de députée parachutée), et permettre ainsi aux 30 ou 35 autres ministres de conserver leurs fonctions et les privilèges y afférents jusqu’après les élections municipales.

Cat under the Sun

Il ne devrait pas non plus être très compliqué de trouver des points de chute pour les titulaires actuels (tout le monde connait la blague du chat de Bercy qui cessa de chasser les rats du jours où il fut titularisé, DSK confirmant la règle, puisqu’il n’a jamais été fonctionnarisé, d’où continuité de sa chasse aux souris jusqu’outre Atlantique) dont les compétences et l’expérience sont reconnus de tous.

Cat

Crédits : Geluck

Le chauve du haut en chef, il a largement l’âge et le pedigree pour prétendre à un fromage républicain de première catégorie, maintenant qu’il semble 100% acquis qu’il n’aura pas l’avantageux truc européen sur lequel il lorgnait entre deux siestes à Saint-Germain des Prés.

Fat Cat

La vieille sénatrice rebelle ma non troppo du commerce extérieur, qui croit que les négociations transatlantiques portent sur la coopération technologique entre la région Île de France et un centre de location de bureaux en Californie, qui se promène en chaussettes de ski face caméra dans le Golfe Persique quand elle ne discute pas chiffon à HEC sous les objectifs de Canal+, et qui confond l’aide à l’export du poulet breton avec l’aide à l’ex-porc breton, elle sera parfaitement à sa juste place au Conseil Economique et Social (et Environnemental, maintenant), avec sa copine, l’ex du Medef.

Crazy Cat

Le pauvre gars de l’économie sociale et solidaire qui ne marche pas depuis Lipp et n’ira pas mieux maintenant qu’une coopérative basque liquide Fagor, qu’on commence à comprendre que sans économie réelle économiquement viable, il n’y a pas que les banques, les avocats, les publicitaires, les sportifs, les prostitué(e)s, les boite de nuit, les hôtels où on ne parle pas Chinois, Qatari et Russe, les politiciens, les fonctionnaires, et les consultants qui ont du souci à se faire, et que plus personne n’a les moyens de subventionner les associations et autres paniers percés, il faut achever ses souffrances. On a sûrement un truc libre, ou libérable, parmi ceux que cumulent les ex-ministres des trucs humanitaires, genre un poste de président ou de haut-commissaire de Hirsch, le fromage à l’Unesco où Rama Yade avait été recasée, ou encore quelque chose de rémunérateur dans l’écologisme en échange du maintien de Duflot au gouvernement provisoire.

Poor Cat

L’intérimaire de Cahuzac en attendant le non-lieu pour les comptes en Suisse, ce n’est pas le service de la conservation des dossiers financiers « secret-defense » qui se plaindra qu’on lui trouve un successeur aussi passe-partout pour ne pas répondre aux questions rituelles des parlementaires. Il serait très bien dans un « machin » plus ou moins financier mais franchouilard, style BPI, par exemple vice-président adjoint de Ségolène Royal avec promesse de la vice-présidence dés qu’elle aura (été) dégagé(e).

crazy-cat

La ministre des artisans et petits commerçants, personne ne la pleurera, et elle pourrait très logiquement candidater pour la présidence d’une très grande chambre de commerce, voire la tête d’un organisme fédérateur des chambres de commerce et d’industrie, et des chambres des métiers et de l’artisanat.

Baby Cat

Quant à la médiatique sous-ministre du high-tech, elle a intérêt à s’échapper avant que même les plus naïfs s’aperçoivent que la France a aussi raté la 2ème vague du numérique et que la pépinière à startups de la Halle Freyssinet arrivera après la guerre économique. Si elle ne veut pas s’exiler en Californie, Matignon pourrait la garder comme porte-parole du conseil des ministres, pour soulager Najat qui est un peu débordée, avec les 343 salopards.

crazy-cat

Quant au roi de la jungle du made in France, il devrait pouvoir rebondir dans le privé (il est autodidacte, ayant raté l’Ena et n’ayant jamais travaillé dans l’administration, alors un parachutage n’est pas possible chez EDF, Air France ou à la SNCF, ni dans l’économie mixte, genre l’automobile « française », les banques « françaises », LVMH, Vivendi ou Vinci), maintenant qu’il est connu jusqu’en Amérique. Son pote, le patron de Titan, devait lui donner priorité devant les CGTistes.

Cat

Un jeu d’enfants.

Renaud Favier – 5 novembre 2013 – Facebook Café du matin à Paris – LinkedIn

Café du Matin

Net Land Art  Mad in France        Frenchonomics            Compétitivité 2012 couverture

RF

Bonus : on ne s’en lasse pas … http://www.youtube.com/watch?v=Sr2RxH9AEX0

Bonus 2 : ça peut remonter … http://www.youtube.com/watch?v=2SkAtMof-yY

Bonus 3 : petit marquis à Bercy ? http://www.youtube.com/watch?v=1WYVaVEv8-g

PS : la vidéo du « Petit Journal » de Canal+ d’octobre 2012 dans laquelle Benoit Hamon (Bercy) pouffe et ne peut pas croire qu’Arnaud Montebourg (Bercy) ait vraiment posé pour la « une » du Parisien en marinière avec un presse-purée (avant le gag du Solex) est de plus en plus difficile à trouver sur internet, mais elle n’a heureusement pas (encore ?) été effacée de partout … http://www.programme-tv.net/news/buzz/35956-montebourg-mariniere-benoit-hamon-blague-video/ pour laisser la place à celle très « people » du chat de Pierre Moscovici (Bercy) en octobre 2013 http://www.youtube.com/watch?v=RxHcZEcSlww

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Compétitivité, Frenchonomics, Humour, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s