La nouvelle diplomatie économique française à la pêche à la croissance chez AliBaba, maintenant …

fleur-pellerin

Fleur Pellerin, secrétaire d’état au commerce extérieur avril 2014 – … – Crédits : La Tribune

Depuis un moment, au moins depuis que les téléphones sont sans-fil et connectés au mail, voire à Twitter, les moins surréalistes de nos poètes officiels de la déconomie à la française (Frenchonomics,  in globalisch) et du commerce extérieur des fleurons de l’économie mixte administrés par des fonctionnaires et politiciens professionnels tchatchent, non sans une certaine clairvoyance sociale de marché, d’aller « chercher là croissance là où elle est » plutôt qu’entre et près de chez soi, sur la place de son village gaulois juste parce que la lumière y est allumée tout le temps grâce à l’électricité nucléaire pas chère, en écho, probablement involontaire compte-tenu du niveau d’humour de nos déconomistes politiciens plus ou moins hautement diplômés en gestion et commerce, à la célèbre formule du délicieux Georges Marchais (tiens, ça se prononce presque comme « marché ») adoptée par tous les chasseurs de subventions et autres abonnés aux guichets d’argent public plus ou moins uniques et autres râteliers garnis par les contribuables et prêteurs volontaires : « Il faut aller chercher l’argent là où elle est !« .

ARF Diplomatie Economique

Conférence des ambassadeurs 2012 – Crédits : ARF (si, sérieusement, ça s’appelle comme ça …)

Mais maintenant, la (marque) France a sa Nouvelle Diplomatie Economique, qui a reçu la bénédiction des plus modernes experts en grammaire des affaires … publiques, cf La Croix (c’est dire que c’est parole d’Evangile) http://www.la-croix.com/Actualite/France/Guigou-PS-favorable-a-la-diplomatie-economique-pronee-par-Fabius-2014-04-03-1130526

Guigou-PS-favorable-a-la-diplomatie-economique-pronee-par-Fabius_article_main

Guigou (Commission Aff.Etr. AssNat.) et Fabius (Quai d’Orsay)  – Crédits : La Croix / AFP

Les blogueurs fans des années 80 twitteront que c’est « normal » que Fabius (au demeurant ex plus jeune Premier Ministre de la France) essaye de (ren)forcer la main des PME françaises en général, du made in France et des boites (encore plus ou moins) françaises sur le marché chinois en particulier, maintenant que le ministère du commerce extérieur, la défense de l’attractivité et de la compétitivité de la « ‘Marque France » et des trucs connexes pour lesquels il vaut mieux parler un peu anglais comme le tourisme, et la ministre y-afférente, sont à son Quai d’Orsay.

Conference de presse du ministre des Affaires etrangeres

Les lecteurs du Figaro et/ou de Montaldo souriront (jaune) en pensant qu’il est délicieux que le Premier Ministre de la France de « Mitterrand et les 40 voleurs » (honni qui verrait un « i » entre deux lettres en pensant à un film avec Depardieu plutôt que de hennir de rire en repensant à Fernandel sur son âne), au demeurant vendeur des bijoux de famille immobiliers du ministère des affaires étrangères de la République en France et à l’étranger pour payer les factures courantes, se PACSE avec Ali Baba (non sans être allé promouvoir à Cuba l’économie de marché sociale et solidaire à la parisienne, et le commerce extérieur administré par les énarques diplomates parce qu’ils ne sont pas sortis assez bien classés pour les quelques années réglementaires au Trésor, le pantouflage dans les banques et autres quasi-administrations françaises non soumises aux grilles salariales de la haute fonction publique « normale » si aucun fromage genre TPG ou assimilé n’est disponible, et la fin de carrière dans les institutions financières américaines et/ou globales si les sinécures pour parachutage genre IMA, ONU, Parlement UE ou ambassades ultra-cool (lire Saint Siège, Unicef …) sont monopolisées par des « politiques »).

Les observateurs rationnels des Frenchonomics et du soutien sur argent public aux exportateurs plus ou moins privés et à l’écosystème d’yceux (ceci twitté, il ne faut vraiment pas être très rationnel pour consacrer du temps à observer les délires de maintenant, déjà que la France n’était pas surdouée de l’export avant) penseront très fort que si des boites supposées sérieuses et compétitives ont attendu que Fabius rencontre Monsieur Ma pour découvrir AliBaba, elles sont mal barrées tendance Hibernatus, et que si des jeunes entrepreneurs, leurs actionnaires (ah ! le crowdfunding, nouveau nom pour miroir aux alouettes à peine pubères et pigeons juvéniles volant en bandes organisées trop récemment pour avoir entendu parler d’Eurotunnel, Panama, des Emprunt Russes ou des rallies sur Business Objects ou France Telecom …) et leurs financiers n’ont pas encore compris qu’il est toxique, tendance mortel, de s’accrocher aux wagons nationalisés et autres drogues publiques en tandem avec des investisseurs privés étrangers froidement pragmatiques pour voyager loin, ils sont fichus d’avance, comme une certaine idée d’Alstom …

Fabius Ma AliBaba Crédits : BFM

Laurent Fabius et M. Ma, Président d’AliBaba – Crédit Mark Ralston (AFP) via BFM

Compléments (BFM TV) http://www.bfmtv.com/economie/fabius-sallie-alibaba-vendre-made-in-france-775849.html 

Allez, Bla-Bla …

Renaud Favier – 19 mai 2014

1234780_724119410952073_631204762_n

Frenchonomics … une certaine idée de la compétitivité administrée sociale de marché …

 

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Frenchonomics, Humour, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s