Nothing like a decent free lunch … surtout maintenant

Brocoli Humour Cat Chat

La bonne bouffe, c’est mort (depuis longtemps, comme Coluche, de Funes et plein d’autres gastronomes d’avant Top Chef et Julie Andrieu). Les végétaux auraient été une option si on n’avait pas déjà stupidement stérilisés les terres arables, passablement pollué les eaux douces et irrémédiablement irradié les mer(de)s, mais si on ne trouve pas vite des techniques efficaces de culture hors sol d’aliments nutritifs (les patates bio pour les frites à l’huile de palme viennent souvent de culture dans les sables stériles des bords du Nil, les nutriments étant apportés par des voies et moyens que ni vous, ni moi, ni les contrôleurs du « bio juste » ne veulent connaître mieux que les ramasseurs de fraises belges ou les tortionnaires de cochons …), il va falloir passer aux insectes dans un premier temps, puis aux cadavres humains genre « Soleil Vert » (avec  cadavres de morts malades pour les pauvres et cadavres de jeunes sains suicidaires pour les riches), enfin à la bouffe artificielle imprimée en 3D quand son bilan énergétique et aqueux sera satisfaisant (sinon, on sait déjà faire, c’est juste encore un peu cher parce qu’on n’a pas lancé les grandes séries), et qu’on aura testé suffisamment la chose sur des animaux volontaires, ou pas, et cobayes humains à l’insu de leur/notre plein gré (faut dire qu’à laisser l’écologisme aux députés européens d’EELV et autres clowns verts tristes s’occupant surtout de leur e-réputation, c’est pas gagné, mais on a ce(ux) qu’on mérite et pour qu(o)i on a voté) … Nothing like a good lunch maintenant qu’on a remplacé l’usine Amora de Dijon par un centre d’appel de luxe subventionné, que le beurre n’est plus ce qu’il était pour personne sauf à connaître personnellement une vache laitière vivant loin de toutes saletés et autres modernitudes toxiques et quelqu’un sachant encore battre le beurre comme avant …

La bouffe potable ne court plus les rues (pour autant qu’on ait vu une bonne entrecôte se promener en ville depuis qu’on a inventé les rues pavées), même le Street Food ne fait pas courir derrière les échalotes, maintenant http://www.huffingtonpost.fr/philippe-gloaguen/street-food-en-france-meilleures-adresses_b_4644206.html?ir=France

n-STREET-FOOD-large570

Alors tant qu’à bouffer des miettes de faux thon fukushimé, autant le déguster avec des légumes irradiés cuits à l’électricité nucléaire et/ou grillés au gaz de schiste … http://lerryberitfr.over-blog.com/2014/01/la-centrale-nucléaire-de-belleville-ouvre-le-premier-resto-vapeur-au-monde-dans-une-tour-aéroréfrigérante.html

broco-bama

Bon appétit.

Renaud Favier – 28 juin 2014

PS : On twittera ce qu’on voudra, c’était (pas) bien meilleur, avant, et beaucoup plus marrant … http://www.youtube.com/watch?v=4oxPOU5J-j4

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Environnement, Humour, Pause Café, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s