Les invasions barbares, as usual … ou …les invasions, barbares as usual ?

Les Invasions Barbares

Donc, les barbares fondent en mode raz-de-marée sur l’Iraq (pendant que leurs collègues et amis facebook tsunamisent ce qui commençait à repousser en Afghanistan, que ça s’entre-massacre plus que jamais en Libye, et que d’autres féodalistes de toutes obédiences s’activent un peu partout, y compris à l’Assemblé Nationale de la République Française), et le fameux taureau ailé Assyrien des livres d’histoire a été détruit.

Certes, c’est consternant.

En même temps, que ces « sauvages » détruisent quelques vestiges déjà étudiés en long et en large, photographiés sous toutes les coutures, et réimprimables en trois coups d’imprimante 3D est moche, inquiétant, et symbolique, mais c’est moins tragique que quand ils brûlent des livres et des gens (en général, ils commencent par les livres, et puis, quand ils manquent de combustibles, ils font feu de tout), moins irréversible que ce qu’ils font aux humains et à une certaine idée de la civilisation.

Byzeway, je ne parierais pas que l’homme occidental (idem l’homme oriental, bien entendu) sorte gagnant si l’on joue au jeu du « Qui a le plus exterminé, le mieux détruit, le plus sauvagement ruiné … », et je crains qu’un simple apparatchik Européen en charge des normes sur le frometon, ou même un tout petit ministre chauve ou politicien français à vue basse ayant un mandat provisoire de nuisance en toute impunité, puisse détruire bien plus fort et encore plus vite et irrémédiablement le « vivre ensemble comme des humains » que les gangs d’intégristes en Fantasia chez les Chrétiens d’Orient et dans d’autres contrées où il y avait l’électricité et l’eau potable depuis plus ou moins longtemps avant leur arrivée …

On est toujours le barbare de quelqu’un …

La barbarie a toujours visage humain, on devrait avoir appris à se méfier des humains, barbus ou pas, parce que depuis des millénaires que c’est un peu toujours pareil …

En même temps, si on est inquiet de la barbarie, c’est parce qu’on est civilisés …

En toute chose, malheur est bon, on finissait par ne même plus s’en réjouir, de notre civilisation …

Renaud Favier – 29 juillet 2014

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, International, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s