Le principe de Peter (qui se prononce « Pitre »), en(tre) Français de maintenant, ça fait : « Le Prince place Pierre »

Moscovici

Crédits : Placide

Bon, comme on dit maintenant : « Ça, c’est fait« , la Guigou est officiellement b…ée.

91293998

Ceci twitté, c’est plus ambigu que ça n’y parait : Mosco est le candidat officiellement présenté par PtiGrollande, ce qui est une sorte de baiser le la mort de la part de l’Elyséen Prince la Scoumoune (tiens, ça fait « PS » et « EPS », drolisch, nicht ?), et la France ne précise pas franchement le poste sur lequel elle voudrait qu’atterrisse son commissaire politique, ce qui est prudent tendance précautionneux courant miterrandien, car elle a toute chance de se prendre une baffe plus ou moins officielle de la part des Européens les moins délirants pas adeptes de la politique du pi(t)re (tiens, « Peter », en changeant juste une lettre de place, ça fait « Petre », et de toute façon, prononcé à l’anglaise avec un accent germanique, ça se dit « Pitre »), d’autant que la Guigou de derrière les fayots n’a pas jeté l’éponge et continue à se faire mettre du vent dans sa danse des voiles roses par le PSE et tous les machins alentours genre Green et toussa-touceux …

La Belle Poule

 

La diplomatique est un jeu de c…ompliqués, ce n’est pas pour rien que la langue de la diplomatie en Europe a longtemps été le Français, et le coup joué par (les conseillers et mains invisibles de la marionnette) Hollande est sûrement plus tordu qu’il n’y parait (d’autant que Mosco est un DSKiste et que le Pépère de l’Elysée n’a évidemment pas trop envie que DSK retrouve des appuis pour un come-back en 2017 et/ou une éléphantesque marche lente mais irrésistible vers Bruxelles …) à lire les communiqués de presse et les analyses des stagiaires de permanence dans les médias parisiens …

principe_peter

En tout cas, c’est intéressant à lire à Paris-Plages, tout ça, et si Mosco (ou Guigou, ou n’importe quel autre apparatchik à éloigner ma non troppo) finit sur un siège correct, il faudra essayer de comprendre qui a tiré quelles ficelles, et comment, et pourquoi, ne serait-ce que pour savoir ce que le stagiaire éna longue durée de l’Elysée de maintenant a (encore aban)donné en échange aux Allemands et autres vrais décideurs à Paris et orbi.

Frencholitics, c’est le principe de Peter, mais exclusivement pour les fonctionnaires.

Renaud Favier – 30 juillet 2014

1361626047

Advertisements

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Compétitivité, Frenchonomics, Humour, International, Pause Café, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s