Un bon Dublin Coddle « à la Fée d’Irlande », ça c’est du manger d’octobre !

Dublin Coddle by Fee d Irlande

Crédit : Fée d’Irlande

L’Irlande à longtemps été pauvre.

Cette réalité a amené les Irlandais à développer une cuisine simple et basée sur des aliments peu chers à produire, comme les légumes racines et le cochon, ainsi le Dublin Coddle.

La légende veut qu’autrefois, ce plat était préparé pour accueillir les soldats et chevaliers qui revenaient de bataille en pleine nuit (et/ou les gens de base qui avaient peiné à travailler la terre hostile jusqu’à loin après le coucher du soleil). Préparé au cours de la journée, il est dit qu’on pouvait très bien le laisser mijoter toute la nuit jusqu’à l’arrivée des vaillants. Ainsi, comme notre Boeuf Bourguignon, il est souvent encore meilleur quand il est consommé le lendemain.

Désormais le Dublin Coddle est le plat traditionnel du samedi dans la maisonnée irlandaise. Et pourquoi le samedi soir ? Il est généralement dégusté très tard en ce milieu de week-end car il est censé vous accueillir après la fermeture du pub !

Ingredients (pour quelques convives)

2 kg de pommes de terres pelées
2 gros oignons
4 bonnes tomates (pour la version « bobo du XXIè siècle »)
450 g de saucisses
450 g de bacon
500 ml d’eau
1 cube bouillon de volaille
persil
thym
sel et poivre

Instructions

Coupez les pommes de terres en 6 pour former de larges dés.

Coupez de même les tomates, les saucisses et le bacon et tranchez finement les oignons.

Les différents morceaux doivent avoir la même taille que vos carrés de pommes de terre.

Placez le bacon et les saucisse dans une large casseroles et faites les roussir.

Saupoudrez du thym sur les viandes.

Une fois les viandes dorées, ajoutez les oignons.

Faites revenir le tout en mélangeant régulièrement.

Ajoutez ensuite les pommes de terre, le bouillon de volaille ainsi que les 500ml d’eau. L’eau doit recouvrir les légumes.

Laissez mijoter 5 minutes.

Agrémentez de persil, puis ajoutez les tomates (pour les bobos du XXIè siècle).

Vous pouvez ensuite laissez mijoter au moins 2 heures. Notez qu’en général, les irlandais comptent bien 4 heures.

Prévoir une quantité de bière, irlandaise de préférence, suffisante pour patienter pendant la préparation, ne pas se dessécher pendant la cuisson, ne surtout pas manquer durant la dégustation, enfin accompagner dignement la digestion au coin d’un bon feu.

Renaud Favier – 25 octobre 2014

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un bon Dublin Coddle « à la Fée d’Irlande », ça c’est du manger d’octobre !

  1. publish10000 dit :

    Madam, Sir,

    I invite you to pre-register now for next October professional services of our global business platform whose features are superior to those directories, marketplaces and existing social networks. (HTTPS)

    At the end of the process, you can download our marketing brochure at:

    http://publish1.1000club.info/en/pages/index/

    I remain at your disposal for any further information.

    best regards,

    Paul Martinez

    Your Personal Adviser

    TL: +33785139657

    Skype: Paul-Martinez , National Leader looking for your Country: contact me

  2. blueedel dit :

    Ca me donne faimmmm….
    je le note !!! moi aussi je suis comme l’irlande, pauvre 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s