La Grèce, c’est fini comme le Mare Nostrum, San Francisco et Shanghai sont les Athènes et Sparte de maintenant

lacsacr-_08_sparte

Crédit : Jacques Martin – Le Lac Sacré

Il y a (au moins) deux types de bouquins : les inutiles de (beaucoup) trop de pages dont les stagiaires marketing de l’éditeur doivent s’arracher les cheveux pour trouver un titre un peu vendeur (sinon, il y a les bandeaux rouges et slogans genre « vu à la TV »), et ceux dont le titre suffit.

lacsacr-_12_retourlacsacr-

Crédit : Jacques Martin – Le Lac Sacré

Epicétou, Athènes et Berlin peuvent (donner l’impression de) se chamailler pour le bon plaisir des créanciers (vous et moi indirectement), Bruxelles et Paris (faire semblant de) s’émouvoir, et les journalistes et twittos s’exciter sur leurs claviers, la Grèce, antique ou pas, c’est (in)fini.

Reno – 20 février 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s