Pauvre Voltaire …

Voltaire est mis à toutes les sauces dans les copies de candidats au bac, papiers de journalistes juniors, et éléments de langage de conseillers en com´paresseux. Confondu avec Molière par les distraits et autres j’menfoutistes, invoqué par les bons élèves comme pilier des Lumières, et parrain de la Révolution, et, suprême outrage, usurpé par les fils à papa et autres bêtes à concours d’une promotion d’élèves fonctionnaires de l’ENA, dont le spécimen le plus lamentablement exemplaire (ou vice-versa ?) n’a jamais trouvé (cherché ?) de vrai boulot, ni même un poste genre sinécure de ministère ou placard doré pour grands corps, et est encore en stage (d’inaugurateur de chrysanthèmes à l’Elysee) à l’approche de la soixantaine.

Pauvre Voltaire, dont la statue dans le petit jardin derrière l’Institut est si mal entretenue qu’il lui pousse de la mousse verte sur le crâne.

Ceci dit, la Statue de la République du quai Malaquais, à quelques mètres de du rebelle en perruque poudrée, n’est pas mieux lotie …

Pauvre République, la tête sous une chaise et le socle vandalisé …

Pauvre France sauvageonnée qui tourne le dos aux Lumières …

RF – 18 avril 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, France, Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s