Notre (petit) homme (en séance photo de campagne électorale et/ou album souvenir) à la Havane, maintenant

François Hollande à Cuba Mai 2015

Crédit : Diem

C’est une honte ! On profite de la sénilité du vieux Castro (dictateur tropical ordinaire, même s’il a quelques petits succès à son actif notamment d’avoir fait à peu près scolariser et soigner les gamins au demeurant seuls entre Mexico et l’Alaska à ne pas être obèses, courant communiste normal, mais avec le glamour d’avoir croisé le fer avec JFK, même si c’était pour le compte de l’URSS de Krouchtchev, et été compagnon de route du Che, seules les mauvaises langues diront qu’il l’a envoyé à une mort certaine au Congo, puis en Bolivie) pour lui faire faire des photos humiliantes avec un stagiaire énachéssé fonctionnaire que seuls 15% d’indécrottables continuent à soutenir dans son pays …

Castro Hollande

Le plus vieux dans le plus haut grade stagiaire hécéna de France et son ami facebook à la Havane, 11 mai 2015 – Source FranceTVInfo – Crédit : Castro (Alex, honni qui népotisme au paradis du socialisme tropical suspecte) AP / SIPA

Fidel Castro, vieux dictateur tropical sénile mais toujours apprécié des tiers-mondistes approchant des 80 ans, des idiots utiles de toutes générations Mitterrand, et d’autres rebelles de salons parisiens tartuffes fumant le Havane en enfumant leurs (é)lecteurs faisant encore semblant de croire aux lendemains qui chantent, signale aux agence de presse dont les stagiaires ignorent qu’il est encore plus mort que Claude Bartolone ou Eva Joly, qu’il a vu des éléphants roses joufflus avant même son premier café-cigare du matin.

Cuba mai 2015 Hollande Feckl Le Parisien

Mai 2015 – Quarteron d’Eléphants roses en liberté à la Havane – Crédit : Le Parisien

Che Guevara (le beau médecin argentin aux yeux bleus, idole des ados rebelles préparant les concours de fonctionnaires et gauchistes embourgeoisé(e)s de tous genres et préférences sexuelles mais resté(e)s fidèles à quelques idéaux de jeunesse, dont on rappellera aux fans des dictatures communistes en général et autres aficionados du socialisme tropical aussi inefficace que ses avatars d’entre Moscou et Paris en particulier, que s’il a été tué pour notre compte par des militaires boliviens armés par les Yankees sans que l’on puisse vraiment dire que c’est un peu la faute des ballots parigots qui lui couraient après pour lui taper la bise, c’est parce que Castro jaloux et inquiet de sa popularité, mais n’osant pas le faire assassiner par ses sbires comme Cienfuegos et tant d’autres compagnons de route sacrifiés sur l’autel du castrisme, l’avait poussé à dégager soigner son asthme, d’abord au Congo, puis dans la brousse bolivienne) tient à informer ses propres followers #Twitter et amis #Facebook qu’il ne participera pas aux séances photos organisées par les communicants de Élysée – Présidence de la République française​, et sponsorisées par #Instagram, parce qu’il est sous contrat exclusif avec #Snapchat.

Che Urrutia Cienfuegos

Source : Pinterest – Crédit : Life – Che, Manuel Urrutia & Camilo Cienfuegos / Havana 1959

Castro (le premier frangin), Si ! Hollande (un second mandat), non merci …

Cuba Libre, si !

Reno – 12 mai 2015

PS : rappel pour les admirateurs de Fidel Castro tchatchant entre caviar et champagne en salon ou bord de piscine que sans l’embargo Yankee, Cuba serait devenu un exemplaire paradis communiste, que le socialisme tropical castriste a été presqu’aussi efficace que le communisme démocratique est-allemand pour mettre les gosses à l’école et former assez de médecins et dentistes pour pouvoir en envoyer aider les révolutions socialo-tropicales dans d’autres bouts de tiers-monde, et pour les thuriféraires de l’exemplaire famille Castro dont le népotisme fraternel est si rassurant, Manuel Urrutia (cf photo supra) aurait pu être le dirigeant démocratiquement élu, sinon forcément exemplaire, d’une démocratie normale, sinon férocement idéale, à Cuba, s’il n’avait pas été rapidement poussé à l’exil par les castristes (honni qui « castrateurs » y pense trop fort, on en a noyé pour moins que ça dans le port de la Havane), pour finir prof d’espagnol aux USA, destin somme toute moins tragique que les morts violentes des compagnons de route barbudos historiques de la guérilla dans la Sierra, jugés trop populaires et photogéniques, notamment Camillo Cienfuegos (en photo cf supra, victime d’une chute d’avion à Cuba, pas de chance …) et le Che (cf photo supra aussi, opportunément zigouillé dans un nowhere en Bolivie après avoir survécu contre toute attente au Congo ou Fidel lui avait virilement suggéré d’aller compter les guérilleros pro cubains et autres dahuts rouges). Cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_Urrutia_Lleó

PS 2 : « Notre homme à la Havane », avant, c’était bien. Mais c’était avant. Bien avant. http://www.youtube.com/watch?v=5tTdCoVlBdE

PS 3 : La Havane, le Tropicana, toussa-toussa d’avant les frangins Castro, ça n’était pas si mal, n’en déplaise aux révisionnistes du socialisme promenant en souriant la « Kalache » sous les cocotiers et autres théoriciens du communisme à visage humain Cuba Libre à la main http://www.youtube.com/watch?v=obFPAXXeFos

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, Communication, Compétitivité, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s