La Grèce, cette sorte de Corse de l’Est n’ayant pas eu la chance de pouvoir vivre exclusivement de subventions

La Grèce est à peu près aussi moderne, productive et compétitive que la Corse, mais la phobie fiscale de ses notables prédateurs y est encore plus redoutable, et le train de vie de sa population de fonctionnaires, loueurs de mobylettes et retraités n’est pas exclusivement financé par des subventions, mais aussi par de la dette, ce qui finit par créer un problème quand l’investissement le moins stérile est un pont pour aller au stade olympique en Porsche Cayenne achetée à crédit gratuit, quand les créanciers lucides sont amenés à demander des taux d’intérêt reflétant le risque grandissant de faillite plus ou moins volontaire, voire à exiger le remboursement « normal » des échéances pour éviter la ruine à leurs actionnaires et déposants, et/ou l’escroquerie de leurs citoyens contribuables …

A suivre, le peuple grec pris entre l’étau de la démagogie gauchiste et du froid réalisme financier trouvera peut-être une troisième voie avant le naufrage …

RF – 30 juin 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s