Mais comment peut-on (ne pas) aimer (manger comme) Talleyrand ?

Fouché : « Je finirai pas croire mes agents qui m’assurent que vous passez un heure chaque jour dans vos cuisines … »

Talleyrand : « Ils vous trompent, Monsieur Fouché, j’en passe deux … comme on nourrit les gens, on les connait .. »

Ah ! les asperges en petits pois …

On peut reprocher à Charles-Maurice de ne pas avoir assez fidèlement servi l’ambition européenne de Napoléon, et/ou d’avoir freiné de son pied boiteux la disparition de l’Ancien Régime, mais pas de ne pas avoir admirablement servi tous les convives qui se sont succédés à ses tables (certains mangeant volontiers à toute une série de rateliers, certes, mais on ne choisit pas toujours ceux avec qui l’on soupe, converse, travaille, gouverne, et plus si affinités …).

ReNoComment – 12 octobre 2015

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s