Et maintenant (que le FN est monté à 40+% au Nord et en PACA) ?

Maintenant, le protestationnisme va vraisemblablement prendre le pouvoir régional dans un Nord auparavant prospère, industrieux et solidaire, mais sinistré par des décennies de pilotage post-mitterrandien (no comment, pas la peine de répéter ad nauseam combien le mélange d’idéologie déconomiste diplômée, d’apprenti-sorciérisme sociétalo-gauchisant plus ou moins tartuffe et de pontichiantisme sectaire militant est toxique, si ?), et dans un Sud-Est souriant, ensoleillé et pas trop malheureux, mais où les trafiquants de drogue, d’influence et d’autres produits mortels règnent en petits maitres, où les vieux parrains de la politique et d’autres activités pour paresseux sans scrupules ne tiennent plus leurs porte-flingues, et où jusqu’au coulis de tomate et la charcuterie corse doivent être importés de Chine ou d’Allemagne.

Maintenant, les partis dits « de gouvernement » décrédibilisés leurs leaders ridiculisés, leurs apparatchiks désabusés, leurs obligés (entrepreneurs vivant exclusivement de marchés dits « publics », de repas entre et/ou avec politiciens, et/ou de trucs plus que louches genres congrès de partis, de formation ou communication partisane « à la Bygmalion », salariés et autres bénéficiaires de machins gavés de subventions clientélistes, de mandats de conseil, ou de commissions sur des transactions étrangères, voire étranges, bénéficiaires abusifs de logements dits « sociaux » ou autres facilités etc) apeurés, et leurs militants désespérés (quinté dans les désordre, on peut inverser les adjectifs sans trop changer le sens général du constat) vont tenter de sauver leurs meubles à court et moyen terme, d’abord en limitant autant que possible la casse au second tour des élections régionales (c’est ennuyeux pour les formations politiciennes habituées aux voitures de fonction avec chauffeur 24/24 et diesel à volonté, aux soirées libertines avec prostitué(e)s, caviar et champagne gratuits parce que c’est l’état qui paye, et aux emplois faciles sinon fictifs pour les amis et proches, de se retrouver obligées de partager le gâteau offert par les tribuables pas encore exilés ou cachés en niches fiscales avec de nouveaux venus pas obligatoirement amicaux), ensuite en essayant d’être au second tour de la présidentielle en 2017 (sur un malentendu, on pourrait avoir Marine le Pen, FN courant national-dirigiste contre Marion le Pen FN courant nationo-libéral …) et de ne pas être trop ridicule aux législatives d’après … ça se discute (depuis 30 ans) …

Maintenant, il faudrait imaginer « otchoz » pour rafraîchir un peu la politique française, si on ne veut pas devoir choisir entre les zombies et les ectoplasmes pendant 10 berges (faut vraiment être mauvais, paresseux et malchanceux, pour ne pas réussir à tenir au moins deux mandats, chez les veaux, y’a que Giscard, Sarkozy et peut-être Hollande qui auront réussi ça dans l’histoire contemporaine) …

Certains voudraient que la société dite « civile », des ONG plus ou moins (a)politiques et/ou citoyennes, ou d’autres trucs du genre plus ou moins branchés sur internet prennent sinon « le pouvoir », au moins  leurs responsabilité (honni qui « Et le Medef ? » y pense, faut pas non plus aller chercher trop au fond du panier). Mais d’une part, la politique est comme la production de films X ou autres spectacles plus ou moins sportifs télévisés, le commerce de sexe ou d’influence, ou la vente de prestations dites « intellectuelles » et autres tchatches sur plateaux face caméras, sinon une profession très réglementée, une activité nécessitant certaines compétences, une certaine expérience, et un relationnel certain. Yaka voir le résultat du politologue télévisé parisien parachuté au Sud Ouest par … on ne sait même pas qui puisque tout le monde était contre, apparemment, à commencer par Sarkozy … sous les coups de flingues des barons UMP du coin ou de la Juppé-Girl (pourtant ex productrice de télé-réalité, elle sait bien ce que les téléspect-électeurs aiment avaler comme sornettes) imposée aux petits marquis d’Aquitaine …

D’autres préconisent une forme de sursaut des partis plus ou moins traditionnels, genre « on prend pas exactement les mêmes et on recommence pas exactement toupareil en ayant juste changé de nom, d’adresse, et/ou de leader maxi-mot », mais ça a déjà été tenté plein de fois, et toujours les gusses qui ont essayé se sont fait flinguer par leurs vrais-faux amis politiques avant même que leurs adversaires n’aient pris la peine ou le temps d’aller vérifier leur stock de cartouches (y’a que l’armée de Hollande et le Drian -le moins pi(t)re des ministres sauces de maintenant, de l’avis général, c’est dire …- qui parte défourailler tout azimut sans avoir compté les bombes à l’arsenal ni demandé aux comptables si on a du fric ou au moins des lignes de crédit pour mettre du mazout dans les bombardiers, une hélice de rechange dans la cale du porte-avion, et des munitions dans les soutes des avions), et c’est pas les Mickeys des centres qui vont changer la donne par les ailes raisonnables des droites ou gauches « normales », moins encore les lapins crétins des bords style frondeurs du PS ou droite forte de l’UMP (je sais, on dit « les Républicains », maintenant, mais j’arrive pas à m’y faire) essayant d’acheter 2022 ou 2027 en viager.

Les plus cyniques et/ou imprudents voudraient appliquer au FN la méthode Mitterrand qui a si bien réussi à cancériser la droite « normale » et assurer un fond de commerce durable aux apparatchiks fonctionnaires du Parti de Solférino (au prix du mètre carré dans ce coin de Paris, pas étonnant que tous les caciques du PS soient des bourgeois tartuffes et/ou des crapules sans scrupules), à savoir faire émerger et métastaser des partis vampires suçant l’électorat, clivant les militants, bref divisant  pour mieux régner. Mitterrand a fait « monter » le Pen, Hollande, qui tente accessoirement de ressusciter Bayrou (en soins palliatifs depuis qu’il a raté le coche entre les deux tours en 2007 en n’osant pas faire tandem avec Royal, elle aussi surfant d’échec en raté depuis, d’ailleurs) dont il sait la formidable capacité à nuire gravement à la droite normale, essaye d’aider Dupont-Feignant à piquer 5% et plus au FN (courant « gendre idéal blond » mais un peu geignard, bref une Marine avec moins de cojones), et donne un coup de pouce à Ass le bien nommé, ci-devant inspecteur des finances ayant sombré dans le souverainisme par un mélange de désoeuvrement et d’abus de café ou pire (courant vieux mâle moche intello chiant, qui a ses amateurs chez les anciens de l’X et autres groupies de l’IGF, un genre de de Villiers avec plus de cervelle mais qui n’a jamais rien fait à part un peu de cabinet ministériel et 40 berges de placard doré à Bercy avant de décider de jouer au politicien).

Sinon, je tiens à signaler aux jeunes vieux, et autres vrais djeuns que l’électorat français n’a, à tort ou à raison mais c’est comme ça et il n’y a aucune raison d’espérer que ça pourrait changer, aucun appétit pour les candidatures spontanées de citoyens plus ou moins normaux décidant d’investir un peu de leur énergie, de leur temps, et de leurs économies, pour se présenter à des élections à titre individuel, sauf peut-être aux municipales de villages où la fonction d’élu local ne rapport que des soucis et des risque, y compris judiciaires (oubliez de signaler en mairie que les propriétaires de ruches doivent les déclarer en préfecture, et vous risquez un procès si un gosse taré va se faire piquer dans une propriété privée en sortant en courant d’une baraque où il avait piqué l’argenterie par effraction). Au mieux, on fait 2% si on n’a jamais été vu à la TV mais qu’on fait campagne avec quelques idées à peu près compréhensibles pas trop idiotes …

C’est pas très exaltant, tout ça …

Ceci dit, personne n’est obligé de faire fonctionnaire électeur, vache à lait votante, chômiste des urnes, et/ou râleur d’isoloir en France, non plus … ça fait des dizaines de millénaires que la plupart des animaux dotés d’un cerveau mettent de temps en temps un pied devant l’autre pour aller voir ailleurs si l’herbe n’y serait pas plus verte (et/ou les flèches et sagaies de nouveaux mondes moins mortelles que les longs couteaux, guillotines, émissions TV ou parapluies et autres douceurs goût bulgare des anciens), migrer est aussi une option pour ne pas vivre dans une région (ou un pays) dirigé par le FN … http://www.facebook.com/BarrezVous/

What else ?

ReNoComment – 7 décembre 2015

PS : ce qui est sûr, pour autant qu’on puisse être sûr de quelque chose à part de la virginité exemplaire de DSK, du génie multidimensionnel de BHL, de l’écologisme des moteurs diesel, et du droidelhommisme dans les pays clients (à crédit ou sur financement Coface) de l’industrie d’armement française, c’est que le vote FN est une mauvaise et consternante réponse à de vrais problèmes, mais who else ? En IDF, par exemple, ce n’est pas la qualité des gens du PS (je rappelle que Julien Dray est vice président du conseil régional de Cruchon, que Bartolone est une caricature de vieille garde mitterrandienne moisie, et que la bobo de la Gontrie est une vieille gauche caviar aussi sans scrupule que Lang ou Dumas, entre autres morts-vivants encore nocifs), ni celle de « Les Républicains » (il m’avait échappé que Pécresse avait comme porte-parole un des détestable petits leaders de la « droite forte », je suppose que ses listes doivent être blindées de citoyens de qualité style Balkany, je suis assez content d’avoir pu me permettre de m’abstenir sans risquer de laisser gagner le PS ou le FN …) qui ont contenu sous les 20% le FN, c’est juste que les protestataires, angoissés et autres dépressifs avaient le choix entres d’autres options anti-européennes à droite (Dupont Faignant, Ass le bien nommé) et anti-tout à gauche (le gusse du PC pour FDG, la dinde EELV, et même les usual suspects de l’ultra gauche d’avant le WalkMan et la TV en couleur, successeurs de Krivine et d’Arlette, voire de Trotsky, Mao, PolPot et autres grands esprits aussi visionnaires que sanguinaires …) vues sinon à la TV, au moins sur les panneaux d’affichage à l’entée du bureau de vote.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Actualité, Economie, France, Humour, Humour noir, Politique, PS, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Et maintenant (que le FN est monté à 40+% au Nord et en PACA) ?

  1. Ping : Quel(s) branleur(s) ! #Régionales2015 | Bonne France

  2. Corinne Paiocchi dit :

    Ben.. On boit un café ? ..

    Corinne Paiocchi corinnepaiocchi@gmail.com 06 11 23 79 82

    >

  3. Ping : 40% en PACA à la Saint Nicolas, c’est chaud pour la saison | Sur le Pouce de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s