(Chers) Voeux de bonne année …

Le 13 janvier, il devient urgent de finir d’envoyer ses voeux, fussent-ils des e-voeux voyageant à la vitesse de la lumière (ou presque, surtout que la plupart de vos correspondants ne passent pas leur vie à consulter leurs e-mails, surtout sur la vieille adresse mail sous wanadoo, Yahoo, hotmail ou autre mammouth de l’internet que votre logiciel utilise toujours par défaut alors que vous avez reçu dix avis de changement et pensez avoir cliqué dix fois sur l’option « mise-à-jour » mais tout ce qui peut foirer continue et continuera à e-foirer dans le web comme au bon vieux temps du « debug » des débuts -tiens, ça sonne pareil, que « des bugs », « debug » ou « début » …- de ms-dos -ne pas confondre avec mal de dos, quoique …- et #InRealLife) et de répondre à ceux reçus ou e-reçus d’ami(e)s, proches et autres contacts professionnels auxquel(le)s on n’est pas certain(e) d’avoir envoyé une carte ou e-carte parce qu’on a encore pris comme résolution d’être moins bordélique l’an prochain mais qu’on a encore géré les voeux à l’arrache comme d’hab’ cette année …

Tout le monde ne peut pas avoir des masses de fric à claquer et des quarterons de petites mains et grands c…ommunicants pour faire envoyer des voeux « personnalisés » à tous les ceusses que ça valorise (ou pour qui c’est une sorte d’obligation socio-professionnelle) de pouvoir exposer fièrement sur leur table de « travail » un carton visiblement envoyé par la secrétaire de quelqu’un se pensant important, voire indispensable, évidemment payé par le c…tribuable (à merci, à tort ou à travers, peu importe, ce qu’il offre est gratuit, c’est les autres qui payent), le c…lient, ou tout autre c…onvive de déjeuners c…oûteux entre c…opains ou dîners c…hics de c… de choc, et en général sans la moindre c…onsidération pour le/la destinataire du c…arton (http://www.midilibre.fr/2016/01/12/selon-le-canard-enchaine-la-carte-de-voeux-du-gouvernement-a-coute-36-480-eur,1269312.php).

un-article-du-canard-enchaine-de-ce-mercredi-13-janvier_1742251_667x333

Cliquer sur l’image pour l’article complet du Midi Libre

Ceci dit, tant qu’à être pris pour des c…résus aimant payer des impôts servant à des gabegies et des truanderies au moins autant qu’à des trucs plus ou moins utiles, autant que le pognon soit claqué pour des c…ries genre cartes de voeux made in France (ne pas demander s’il est « normal » de payer des dizaines de milliers d’euros de frais d’agence de pub alors qu’un stagiaire au tiers du sic torche ça en une demi-journée, ni s’il y a un appel d’offres pour pouvoir choisir un copain imprimeur sans risquer un blâme de la cour des mécomptes) envoyées par la Poste française ou via un provider internet made in France.

Merci au stagiaire énachécé de l’Elysée (qui risque de rester jusqu’en 2022 si les incapables de gauche croient que faire du buzz pour une primaire va lui en faire bouger une ou secouer l’autre, et si les nuls des droites normales espèrent empêcher un second tour Hollande-LePen en s’agitant les vieux uns contres les autres retraités comme si ça pouvait intéresser autre chose que les clubs de godillots, les journalistes spécialisés dans la vie des bêtes de la politiciennerie franco-parisienne, et les agences de propagande ou de sondages, ce qui revient au(x) même(s)), même s’il ignore absolument à qui ont été envoyées ses voeux signés à la machine à coups de tampon, et bonne année au Président de la République, même si on regrette amèrement de n’avoir pas eu d’autre choix aux 2ème tour de croire, à tort, qu’il serait autre chose qu’une médiocre copie du François de l’Elysée d’avant, et si on se demande pourquoi et comment ça coûte aussi cher qu’un meeting de Sarkozy organisé par Bygmalion quand il va à grands frais (faire campagne pré-électorale) présenter ses voeux à tel ou tel grands corps plus ou moins malade, bande de vrais-faux jeunes, ou authentiques très vieux machin(s) constitué(s) de briques (fric ?) et de branquignoles (fric de banques ?) : http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/15753-hollande-jeunesse-francois-hollande-lundi-coute-euros-r.html

Merci également au premier ministre de maintenant, qui risque de le rester jusqu’à la fin du premier mandat de l’actuel stagiaire en chef de l’Elysée, parce qu’il faudrait être sacrément couillon pour lui disputer ce job de (gros) fusible en (énorme) sur-stress permanent à un moment où on ne peut même plus profiter de la place pour caser des copains parce que c’est le grand sauve-qui-peut chez les autres ministres provisoires et dans leurs équipes de conseillers dits « techniques », voire à l’Elysée et dans tous les gros machins aux marges immédiates du pouvoir (y’a qu’à voir comme ça s’agite dans les très grosses boites encore plus ou moins publiques et machins parapublics les plus chics et rémunérateurs pour parachutés très dorés sur tranche, genre conseil constitutionnel, IMA ou autres fromages républicains bien grassouillets, pour annoncer des résultats mirobolants, prendre des mesures symbolico-médiatiques, organiser des mondanités avec photographes et politiciens, ou reporter à 2018 les annonces de licenciements en masse), pour ses bons voeux dont le coût dingo (pour ne rien dire de l’esthétique sans originalité très moyenne, moins encore de la sincérité pavlovienne plus que douteuse) épinglé par le Canard Enchaîné me semble somme (c’est le cas de le dire) toute assez raisonnable par rapport à la moyenne dans ses ministères (la ministre de la culture qui ne sait pas lire de maintenant a-t’elle écrit elle-même le texte de sa carte, ou juste copié-collé un truc recyclé de sa prédécessrice qui ne sait rien faire et continuera, après son congé maternité, à très confortablement toujours ne rien faire jusqu’à sa retraite privilégiée de fonctionnaire de la politique politicienne-, de l’Unicef pour faire peuple, ou d’une officine de charité bien ordonnée -lire « utilitairement partisane »- pour faire plaisir à des amis socialo-politiques ?) où le moindre conseiller a droit à une caisse de cartes de voeux chicosses avec Marianne pour accompagner ses envois (aux frais de la princesse et par une secrétaire payée par la même princesse, bien entendu) de CV, motivations et prétentions y afférentes : http://lelab.europe1.fr/cette-carte-de-voeux-de-manuel-valls-qui-a-coute-36000-euros-2649229

Et une pensée, enfin, pour le délicieux Chevènement, qui aux dernières nouvelles était encore vivant, toujours confortablement usager d’un pied à terre social à prix d’ami politique à Paris où l’on pourrait loger une grande famille normale ou caser un autobus Macron de migrants expulsés de Cologne, et dont une des cartes de voeux de quand il était ministre (de je ne sais plus quoi, mais ça n’a aucune importance, un ministre, surtout chevènementiste, ça ne servait déjà que de potiche quand les membres de gouvernements français avaient encore un peu de crédibilité, de capacité à gouverner, de volonté de faire autre chose que carrière, et de marges de manoeuvre), détournée de Delacroix par un artiste auquel le Che rend d’ailleurs hommage sur le nombrilo-nombriliste blog « Chevènemet.fr » que les exemplaires citoyens tribuables lui offrent (http://www.chevenement.fr/A-propos-de-la-disparition-de-Guy-Peellaert_a719.html), reste au Panthéon de ma collection de symboles des délires mégalomaniaques de politiciens pré-cacochymes coutant délirant dés leur entrée dans l’administration (Libé, cité par un blogueur réac ma non troppo, l’avait bien allumé, l’illuminé de Belfort logé en appartement social-iste- à Paris http://blogrepublicain.hautetfort.com/archive/2009/08/01/souvenirs-chevenement-reecrit-l-histoire-en-version-debridee.html) mais y ayant cultivé l’humour de/pour hauts fonctionnaires autant que les bonnes relations et goûts douteux (15 euros sur LeBonCoin avec signature « manuscrite », c’est presque cadeau -pour le tribuable ayant déjà payé la carte, 50 ou 60 ans de carrière politicienne et quelques décennies de logements dits « de fonction », ou de courtoisie à Belfort et Paris, sur : http://www.leboncoin.fr/collection/810620292.htm).

Voeux de Chevenement

Carte de voeux de ministre de vieux ministre, et vice-versa

Ceci médit, je vous (re)souhaite une belle et heureuse année, toussa-touça et plus si affinités, via mon e-carte « maison » gratuite mais que j’essaye de e-envoyer personnellement à celles et ceux qui me sont chers (et qui ne se sont pas échappés de mon carnet d’adresse à la faveur d’une mise à jour d’ordinateur, ou cachés derrière une option de filtrage des mails voeux-icide ou d’anti-virus éradiquant les messages personnels autant que les publicités plus ou moins mensongères et les propositions d’amitiés facebook ou LinkedIn) et que j’attache du prix à g-mailer sans utiliser les options de groupage (ne serait-ce que parce qu’entre les logiciels anti-spams et autres barrages bloquant les envois groupés, c’est un peu contreproductif, ça ne fait guère gagner de temps, et ça file plus le bourdon qu’autre chose, de balancer des mails grupiert sans même vérifier les adresses e-mails -en profiter pour les mettre à jour, c’est otchoz, faudrait être sacrément plus méthodique que moi, limite névro-helvétique du clavier-) : http://bonneannee2016.wordpress.com

Voeux 2016 Chabada c Renaud Favier Paris

Cliquer sur Chabada pour de vrais bons voeux 2016

Foncez en 2016 !

Reno – 13 janvier 2016

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Bonne année, Chabada, Humour, Manuel Valls, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s