In Gégé (Chablis ?) veritas (?)

Je dis pas in Agence Tass veritas (je dis pas ça, je dis rien, parce que quand on (é)lit ce(ux) qu’on (é)lit depuis quelques décennies, quand on voit à la TV ou sur Youtube ce(ux) qu’on voit ces temps-ci, et quant on entend à la radio, au bureau ou #inRealLife ce(ux) qu’on entend maintenant, on se dit que c’était plutôt un tantinet moins pi(t)re quand Georges Marchais et consorts répétaient en déformant et amplifiant via le courrier des (é)lecteurs de l’Huma les sornettes pour (é)lecteurs de propagande et admirateurs inconditionnels de tous les leaders maxi-mots des totalitarismes du XXème siècle que la Pravda et autres Izvestia diffusaient comme si la parole d’un cacochyme apparatchik de Poltiburo monté en grade pour cause de décès plus ou moins naturel de la concurrence était directement descendue des dieux du Ciel auxquels il était politiquement interdit de croire) …

Je dis pas que Gégé (ne) boit (que) la tasse (de café) …

Je dis que par rapport aux comiques vus à la radio donneurs de leçons de morale à la TV et aux moralistes de tous sexes niveau starlet(te)s de téléréalités pour supporters du PSG pilotes de panzer diesel en ville ou vedettes de Youtube pour amateurs de jeux vidéos niveau gamin de 18 mois (je dis ça, je dis rien aux parents naïfs ni aux profs pas encore en dépression parce que je veux pas dénoncer leurs mômes innocents polymorphes de moins de 3 ans, ados mal élevés supposés « élèves », et pervers tangeeks de tous âges de 7 à 77 ans et plus goinfrant des tonneaux de bière pour fashion victims devant l’écran pour faire passer leurs « pizzas » au fromage de sperme de saumon d’élevage sur lardons halal), Gégé, c’est un as !

In Depardieu Veritas

In Gégé (Chablis ?) veritas ?

 

Ceci dit, perso, j’aime bien Gégé, et les vérités qu’il balance tout azimut avec son élégance de brontosaure shooté choux de Bruxelles fermentés (même s’il faut reconnaitre qu’il lui arrive d’être passablement à côté de ses pompes, pas seulement quand il divague en moon boots en Sibérie, presqu’aussi barbant qu’un expert en sondages, en déconomie ou en foot de maintenant quand il passe à la TV en interview, et qu’il peut être aussi crédible qu’un politicien donneur de leçons de maintenant -non, pas de leçons de maintien-, particulièrement, mais pas seulement, quand il est bourré), mais le Chablis m’indiffère, je préfère de loin les blancs du Jura (moins chers, beaucoup moins « fashion », et sacrément plus goûtus, Savagnin oblige).

Reno – 18 janvier 2016

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Cinéma, Humour, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s