Rappel : Bonne Année à (presque) tou(te)s, Charlie ou pas

1970-2 Charlie Hebdo Bonne Annee erevisite

Charlie Hebdo : « une » (con)sensuelle de 1970

Je ne dis pas que tout est plus, ou moins, populaire quand une seule lettre, au lieu de manquer, est copiée-collée sur un dessin de presse (même sujet pour une çaricature copiée dans le net et collée dans un billet de blog) …

Keep Calm Beaudet

Crédit : Marc Beaudet

Je vous redis (que si vous n’aimez pas les phrases d’une demi-page avec parenthèses imbriquées, ni le monde réel tel qu’il est trop compliqué, moins encore l’humour lucide mais alambiqué, et surtout pas les vérités qui fâchent et/ou fonchent par paquets, mieux vaut s’abonner au compte Twitter http://twitter.com/renaud_favier ou à la page facebook http://www.facebook.com/cafe.renaud que rester surfer sur, en ronchopestant contre, le blog(ueur)) « Bonne Année ».

keep-calm-and-leave-your-negative-comments-on-twitter-or-facebook

Pour une des dernières fois, parce qu’on a beau être, ou pas, Charlie, charrette, Charlot, charitable, charlatan, chat ou n’importe qu(o)i, une bonne année de santé, amitiés, amours, prospérité, lucidité, générosité, toussa-touça, c’est quand même infiniment plus important que les avis contradictoires des uns et des autres sur les chiffres de vente de maintenant du bouquin d’un ex ou du Rafale demain ou plus près de mai 2017 par le futur (un jour, pas obligatoirement dés 2017) ex de maintenant, que les états d’âme de journalistes militants et autres supporters analphabètes à manger du foin de tel ou telle ministre provisoire d’avant (on médit en ville que Taubira n’était, depuis l’été 2014 et le renvoi de Hamon, Filippetti et Montebourg, plus que squatteuse d’un bureau de minist(è)re avec logement de fonctions en attendant qu’on lui trouve un autre emploi fictif et un logement social(iste) à prix d’ami), de maintenant (on prédit en ville un grand avenir à la bête à concours administratifs de Bercy de maintenant, mais c’est maintenant que les sondages lui sont favorables, ça pourrait ne pas durer quand ça amusera moins le stagiaire énachécé de l’Elysée d’être traité de droiteux en saison électorale) ou de plus tard (on dit en ville que c’est la souriante Guigou qui va pécho le poste de Fabius pour expédier les affaires diplomatiques courantes pendant les derniers mois du quinquennat, et que Royal va encore avaler un boa de compétition, mais que ça à bien fait marrer Hollande de jouer une seconde avec l’idée d’envoyer au Quai le Fekl germanophone en short qui inaugure des monuments à l’exportateur inconnu dans chaque chambre de commerce de village gaulois et rêve en se rasant le matin de labelliser les premières pierres -tombales ?- de « maisons de l’international » dans chaque métropole d’über-région en France et orbi dans le monde pourvu qu’il y ait un French Hub en pré-faillite à nationaliser comme le Tech Truc -tête de truc ?- de San Francisco), ou que les bisbilles vues à la TV entre un intello contestataire (avant, Finkie était mao, maintenant il est sarko ?) et une prof provoc’ (avant, quand les vieux étudiants et jeunes profs manifestaient, c’était marrant, genre mai 68 quand ils avaient le temps de fantasmer, happenings contre Devaquet ou consorts quand ils voulaient juste tirer un peu au flanc, mais maintenant, les camarades syndiqués de l’éducation nationale qui twittent et autre perruches qui récitent leur leçon face caméra, c’est plus que triste, ennuyeux), entre une ministre (sic) et un barbu d’assoce pas très catholique (re-sic), ou entre de vieux co…mmentateurs de tout et son contraire jouant à l’intellocatch sur les plateaux de/avec petits fours avec retransmission des exploits verbeux en différé sur Youtube comme les testeurs de jeux vidéos et les députés candidats à un maroquin en fin de mandat quand plus personne de sérieux ne veut perdre son temps à expédier les affaires courantes et inaugurer les chrysanthèmes sans même une promesse crédible de promotion en cas de victoire.

Matthias Fekl

M. Fekl, secrétaire d’état @ l’export souhaite bonne Année à la compétitivité …

Bref (si, si !), bonne année ! https://renaudfavier.com/bonne-annee-2016/

Reno – 27 janvier 2016

Keep Calm and Twitter

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Bonne année, business, Charlie Hebdo, Compétitivité, Economie, Humour, Humour noir, Internet, Keep Calm, Uncategorized, Voeux, Youtube, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s