Le revenu de base, (encore une vieille) tarte à la crème du moment dans le geekocosme

giphy-12

Le « Revenu de Base » pour tou(te)s, ça va encore doper la compétitivité …

Les amateurs de e-magazines pour geeks (non, pas LUI ou NewLook, quoique …), de réunions de rédacteurs de notes pour apparatchiks en charge de la préparation des éléments de programmes et slogans de propagande pour campagnes électorales, et de shows TedX sur Youtube ou #InRealLife sont inondés, ces jours-ci, d’invitations à des soirées de geeks alcooliques plus ou moins anonymous s’excitant sur le revenu de base, entre une publicité pour le crowdfunding d’un gadget miracle, un courrier des (é)lecteurs sur le BigData qui va sauver le monde, et un twit sur BlockChain et BitCoin qui mènent les gogos sur un bateau pendant que la République Titanic, numérique ou pas, va à vau-l’eau en klaxonnant …

Le revenu de base, en deux mots comme en cinq cent, ou cinq mille, c’est un genre de retraite distribuée inconditionnellement dés la sortie de l’école (certains préconisent d’y ajouter un pécule à la fin des études secondaires obligatoires et gratuites pour tous, sauf les gosses que leurs parents lucides et pouvant se le permettre ont mis dans le privé, au nombre desquels bien sûr pas mal de VIPeople soutiens des gauches, VIPoliticiens donneurs de leçons, et exemplaires citoyens normaux recommandant aux autres de faire aux gosses des autres ce qu’ils ne feraient pour rien au monde aux leurs).

Bref, le revenu de base, c’est (encore une Piketterie) le RSA pour tou(te)s ad vitam aeternam sans autre condition que d’avoir un numéro de sécurité sociale.

Pourquoi pas ?

C’est comme la retraite : ça pourrait marcher (sur un malentendu) si le système est organisé pour que ça marche sans couler, si la gestion du binz n’est pas (aussi) abracadrantesque (que certains impôts qui coûtent plus cher à collecter qu’ils ne rapportent et poussent les gens qui les payent à « optimiser » (ça signifie « frauder » en langage de dîners en ville) et/ou se tirer), si les abus sont à peu près contrôlés et punis assez sévèrement pour dissuader les tricheurs, profiteurs, et prédateurs (c’est comme pour la légion d’honneur et les jeux vidéos, il y a des grades selon le niveau où l’on joue), et s’il y a quelque part assez de création de richesse pour qu’on puisse redistribuer, soit parce que d’autres gens bossent et qu’on profite de leur travail (avant, c’était des esclaves ou des serfs selon les régions et les régimes, ensuite, il y a eu les ouvriers damnés de la terre et travailleurs en goulag selon les régions et les régimes, maintenant il y a les ouvriers agricoles qui ramassent vos fraises et les enfants et autres victimes de travail dans les usines asiatiques qui produisent vos fringues pas durables, faux luxes écologiquement douteux et inutilement coûteux, et gadgets électroniques à obsolescence programmée et renouvellement imposé, mais c’est du pareil au même, on est toujours l’esclavagiste de quelqu’un, et on vit bien plus confortablement avec plus que moins d’esclaves) sans devoir payer à leur juste prix les autres facteurs de production (désolé, c’est du vocabulaire marxiste et/ou de déconomiste, mais c’est le plus simple pour dire « capital », « travail » et « intrants ») grâce à l’argent à taux zéro (ce qui ne signifie pas qu’il n’y a pas d’inflation, bien sûr, jetez un oeil à vos tarifs d’électricité, d’eau, d’autoroute ou d’impôts locaux et autres …), au pétrole pas (excessivement) cher, et au travail pas cher à l’étranger grâce aux importations et aux délocalisations (ça créée du chômisme pour vos gosses et des suicides pour les gens de votre entourage pas fonctionnaires, politiciens, ou retraités, ce qui revient au même question sécurité de l’emploi à vie tant qu’on aura les tabous français, mais c’est un autre sujet, ou pas …).

Bref, il faudrait un très énorme malentendu pour que ça marche, et ce n’est pas parce que quelques anars et/ou alter suisses ont lancé une pétition sur change.org à ce sujet (en Suisse, la procédure dite de « référendum d’initiative populaire » permet à quelques illuminés de soumettre à une votation médiatisée toute question farfelue, ou pas, c’est comme les livres de politiciens, ça peut faire un peu de buzz hors comptes et règles de campagne électorale, mais c’est aussi essentiel pour l’avenir de l’humanité qu’un pet de loutre en Alaska ou un discours de voeux de François Hollande aux « forces vives »), que le parti qui a le moins perdu les dernières élections en Finlande en avait plus ou moins parlé dans sa liste de promesses au Père Noël, et que les joueurs de baby-foot en babygro du startupocosme parisien ont trouvé trois désoeuvrés dans des think-tanks recherchant désespérément des idées à vendre au PS pour sa campagne 2017 (si Karine Berger et Valérie Rabault ne retwittent pas les pensées de Piketty sur le « capitalisme participatif* » sauce Terra-Nova et consorts, c’est que c’est vraiment du fond de cuve pour babas-cools zadistes saisonniers et autres g(én)eeks des Alpages de compétition).

IMG_7470

Les contes de fées, normalement, c’est comme le Banga, que pour les enfants …

Bref, pas la peine de se mettre la rate au court-bouillon pour encore un machin de/pour geeks aussi utopique que le communisme, dont la propagande est assurée par un quarteron de punks du net pour le compte d’une (dé)formation politique à la ramasse électorale, à la dérive idéologique, et entrainée au fond du trou par ses apparatchiks frondeurs avaleurs de serpents de mer et ses courants ramasse-miettes genre EELV** et encore plus pi(t)res.

Si ?

Certains (é)lecteurs d’Alternatives Economiques (qui est à l’économie ce que le Monde Diplo est à la diplomatie) le croient http://www.alternatives-economiques.fr/revenu-de-base–l-aquitaine-d-abord_fr_art_1389_73342.html

Quelques surfeurs (pas seulement, voire pas du tout les gôchisses de service jouant à SuperGang avec Hamon et Besancenot le mercredi soir, ni même exclusivement les apôtres du geekocosme parisien et autres dévots d’une certaine idée du social-étatisme pour gentils rêveurs espérant un maroquin ou au moins un siège en cuir sur fonds publics, ce qui peut sembler étonnant) en tchatchent, comme le signale le généralement sérieux magazine Le Point http://www.lepoint.fr/economie/vers-un-revenu-de-base-pour-tous-11-01-2016-2008659_28.php

Même le très conservateur quotidien Le Figaro ne s’interdit pas de faire réfléchir ses (é)lecteurs au sujet, rappelant que même … Napoléon n’était pas hostile au concept http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/explicateur/2016/01/07/29004-20160107ARTFIG00173-revenu-universel-pourquoi-cette-idee-est-loin-de-se-concretiser-en-france.php

Bien entendu, il y a plein de sites internet pour la promotion du « machin », et même un genre de réseau mondial y afférent, le « BIEN » (ça ne s’invente pas), Basic Income Earth Network http://www.basicincome.org

Cogito, ergo sum …

ReNo – 2 février 2016

* Les vieux de la vieille pas trop Alzheimer se souviendront que Balladur (dit « molle », faut dire qu’il avait le charisme d’un notaire protestant abstinent et comme base électorale les joueurs de bridge végétariens) préconisait, et pratiquait, le capitalisme populaire via les privatisations, avec le succès électoral que l’on a constaté en 1995, et que de Gaulle a été dégagé par les zadistards de 68 (maintenant à tous les leviers de pouvoirs, qu’ils refusent de lâcher par mélange de gâtisme et de jeunisme, à tous les râteliers chics, et au premier rang de toutes les manifs de gamins excités, tangeeks demeurés, et vice-versa) et autres beatniks plus ou moins chevelus du neurone pour avoir suggéré de faire évoluer l’économie mixte à la grand-papa et le capitalisme d’état faute de mieux vers quelque chose de plus « inclusif » pour les citoyens « normaux » et moins mortifère pour l’emploi réel en France, avec les réactions hystériques et suicidaires que l’on connait.

** Les amateurs de délires démagos et autres lubies de zadocrates subventionnés trouveront via leur moteur de recherche favori quelques articles sur une proposition de EELV Aquitaine, l’été 2015 avant des élections locales, concernant le revenu de base.

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans économie, Economie, startup, Tech, Twitter, Uncategorized, web, Youtube, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s