To (Br)exit, or not to #Brexit ? That is the question …

Aucun argument rationnel, particulièrement du point de vue économique, ne peut, de l’avis général à Londres et ailleurs, expliquer l’envie assez nauséabonde de divorce d’avec l’Europe d’une partie des Britanniques en âge de p… voter.

Le sujet serait d’ordre émotionnel, voire un brin infantile, reflétant plus un ras-le-bol et un rejet des institutions comme celui qu’expriment les #NuitDebout et autres protestationnistes, #occupyistes, et zadistes des champs et des villes d’en France, en Europe, et ailleurs.

As simple, voire simpliste, as Trump that ?

Cb0GwFEW4AAD2dC

Crédit : Plantu

Ferme les yeux et pense à l’Angleterre Wait and see, comme on dit au pays de Shakespeare Austin Powers.

On verra bien le 23 juin si le Swinging London tire sa révérence aux bureaucrates bruxellois, ou si les sujets de sa Gracieuse Majesté behave tirent la langue aux Cassandres et aux bookmakers ayant parié sur le Brexit.

Reno – 15 avril 2016

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Europe, France, Humour, Humour noir, International, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s