« Hé ho la gauche ! » n’est pas un gadget plus stupide que d’autres opés de #ComPol

En deux mots comme en 100 longs discours, Hollande n’a pas encore perdu la présidentielle de 2017 s’il parvient à ne pas rater 3 choses :

  1. être le candidat « naturel » de la gauche de gouvernement sans trop de braillards cherchant à exister en vue de 2022, ou 2027, ou se positionnant à toutes fins utiles pour 2017 au cas où un truc « impensable » arriverait, comme l’élimination de DSK avant le top départ pour 2012.
  2. « ancrer » à sa candidature, pour ne pas être éliminé au 1er tour façon Jospin 2002, assez de locomotives de partis croupions genre EELV, RDG (et autres supplétifs genre Macron qui roule évidemment pour Hollande en 2017) pouvant attirer des électeurs « flottants » des centres, voire abstentionnistes.
  3. créer un buzz, mobiliser autour de sa candidature le « fêtocosme » parisien et provincial AVANT la saison des festivals « culturels » de fin de printemps et d’été 2016 où le « Tout-PS » parisien va répandre la bonne parole parmi les caisses de résonance du culturocosme et chez les intermittents (déjà, la relance du chanteur Renaud qui avait contribué à doper la candidature Mitterrand en 1988 est un très bon coup des Lang-boys, même si le gusse a jeté un froid en disant qu’il aime bien Fillon).

Rien d’impossible là-dedans, et comme dans la fable de La Fontaine, il faut partir à point, maintenant (c’est vrai aussi pour la droite « normale » qui a toutes les chances d’être la cocue d’un 21 avril à l’envers en 2017 si elle est incapable de se rassembler vite derrière quelqu’un de présentable qui ne se fera pas savonner la planche par les uns, genre les chiraquiens comme d’hab’, tirer dans les pattes par les autres, style centristes qui sont frustrés d’un bon sabotage électoral depuis qu’il n’ont pas réussi à flinguer Sarko en 2007 et pas été récompensés de leur aide à Hollande en 2012, ou juste virer pour motif de médiocrité ordinaire et certitude de gagner les doigts dans le nez comme Giscard en 1981 ou Balladur en 1995).

Le raout de lancement de la pré-campagne du Hollandocosme est en direct lundi 25 avril à partir de 18h : http://www.repondreagauche.fr/rassemblement-he-oh-la-gauche/

Reno – 25 avril 2016

Advertisements

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans campagne électorale, Communication, Communication politique, Election présidentielle 2017, Politique, PS, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « Hé ho la gauche ! » n’est pas un gadget plus stupide que d’autres opés de #ComPol

  1. 76geo dit :

    je suis écoeuré par cette gauche ….et les français vont tomber dans le panneau…
    pauvre pays ,

  2. Ping : Parfois, je suis Charlie | Sur le Pouce de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s