#NuitDebout et les agitations de petits bras en grève, c’est la Belle Verte sans humour

La différence entre mai 68 et le printemps 2016 ?

Outre que les syndicalo-gauchistes en renfort des gamins en rut du ‪#‎nuidebout‬ de 68 avaient vraiment bloqué l’approvisionnement en essence, et que les leaders maxi-mots des happening à la Sorbonne ou Nanterre avaient le bac (et en ce temps-là n’importe quel analphabète inculte ne sachant pas compter au-delà de 10 n’avait pas 22/20, félicitations du jury et pré-inscription à la Légion d’Honneur) et idôlatraient Kojève, c’est (entre autres) que les braillards rebelles d’avant le web étaient à 100% dans leur trip, sinon toujours sur les barricades quand ça sentait trop la lacrymo pour les délicates muqueuses de petits bourgeois en pattes d’éf se préparant à devenir éléphants du PS ou encore (plus) pi(t)res, pas intermittents de la rebellitude tangeek à tiers temps sur Youtube, tiers temps sur twitter, tiers temps sur Candy Crush, et tiers-temps au babyfoot pticon-bière-pizza de la pouponnière à startuppers du coin comme les fans de Lordon et autres biobos de luxe réinventant l’eau tiède en agitant leurs petits bras infantiles en l’air comme ils l’ont vu sur Youtube dans La Belle Verte …

Avant, on a eu les printemps arabes et les révolutions du jasmin … maintenant, à Paris, c’est le printemps en rade (ça rime mieux avec « du 68 en rab' », mais c’est plus capilotracté) et une sous-révolution de gros gamins (gâtés accompagnés de gâteux, et chacun sait que ni les gosses gâtés, ni les retraités gâteux n’ont jamais fait de vraie révolution, juste un peu de barouf pour exiger calmos -parfois à juste titre- une meilleure part de l’état-mamma-gâteau …

Je dis pas qu’il leur faudrait un bon 1917, pasque ça m’ennuierait de devoir chauffer l’appart en brûlant les meubles Ikea et bouffer du rat pendant des décennies, déjà qu’on est en faillite à crédit à taux zéro avec les rebelles institutionnels fonctionnaires du PS, je dis vivement que ces gamins et autres grévistes soient en grandes vacances, aux festivals pour biobos plus ou moins cultivés, et/ou en préparation des powerpoint pour leurs universités d’été, ça nous en fera (des vacances, merci de suivre, là c’est une phrase de même pas 6 lignes sans parenthèses imbriquées ni notes de bas de page, pas une conf’ de chez France Culture).

Reno – 29 mai 2016

PS : faut se dépêcher, les gosses, si vous voulez commencer votre chamboultout avant fin-mai, c’est pas votre calendrier coincé en mars qui va faire reculer jusqu’à Paris-Plages la date de péremption de votre schmilblick sur les pavés de la République.

PS2 : Kojève, c’était otchoz …

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Actualité, Communication, Communication politique, Election Présidentielle 2015, France, Geek, HeOhlaGauche, Humour, Humour noir, Keep Calm, Paris, Pause Café, Politique, Spectacle, Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour #NuitDebout et les agitations de petits bras en grève, c’est la Belle Verte sans humour

  1. sale gosse insouciante revolutionnaire@grand lycee parisien elite niee fume lit le monde et veut la paix et l'amour dans le monde. RDV a l'ile de RE pour parler de #nuitdebout @ dit :

    La haine de la jeunesse et de toutes formes d’ordre qui se degagent de vos articles couvrent malheureusement beaucoup des messages que vous voulez transmettre. J’envoie beaucoup de love a tous les anarchistes ds votre genre vous devez vous sentir seul. Bon courage. Pendant ce temps je prefere profiter de l’elitisme ambiant pour pouvoir me casser de ce pays quand j’aurai fait mes etudes.

    • renaudfavier dit :

      Soit vous ignorez le sens du mot « haine », ce qui ne serait guère étonnant si vous passez votre temps à troller plutôt qu’à faire vos devoir ; soit vous manquez totalement d’humour, ce qui serait plus inquiétant, car c’est encore plus difficile à apprendre que le vocabulaire … Merci néanmoins d’avoir pris le temps de ce message, ça fait toujours du bien d’être confronté au réél 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s