Et vous, vous êtes vraiment sûr(e) des dates d’anniversaire(s) ?

keep-calm-and-joyeux-anniversaire-35.png

Je dis pas qu’on nous ment tout le temps sur tout, #InRealLife comme #Inzeweb, particulièrement en saison de rut électoral, ni que douter de e-tout et e-tous est le moyen le plus sûr d’être plus zen et cool ces jours-ci (du temps de Descartes, c’était otchoz, ou pas) …

Je dis que s’il y a bien un truc sur lequel on est sacrément c…rédules, c’est la date de nos anniversaires (et autres fêtes de famille, communautés et bandes plus ou moins organisées), déjà que tout les c…royants n’ont pas le même sens de l’humour calendrier (vos gamins zélotes en short à NuitDebout, par exemple, trouvent marrant, voire spirituel de jouer au mois de mars perpétuel, maintenant qu’ils se préparent à rater leur bac sauf si le ministère de la c…rétinitude avec le sourire décide de leur filer gratis pour tous pour amener une génération de gamins-crétins au bac avec ou sans inondations, pénurie de carburant, délires d’élus parisiens et autres empêchements de circuler en ville), parce que même si vous y étiez, ça m’étonnerait que vous en fussiez un témoin adulte et vacciné digne de confiance, quant-à se fier à ses proches qui sont comme les autres enfants des pervers polymorphes (relire Freud qui s’y connaissait encore mieux que votre prescripteur de Prozac subventionné par les déficits de la Sécu en déconnades de 1% dépressifs) ou à des documents officiels aussi fiables qu’un permis de conduire (contredire ?) de délinquant ordinaire, voire « normal » dans un pays où les exemplaires ministres de Bercy rivalisent de truandes fiscales (qui a dit « fécales » ?) sous le regard attendri de leurs collègues éléphants rouges aux yeux roses et vice-versa …

Du coup, c’est pas comme pour la date limite des impôts ou l’actualisation chez Paul, on ne sait plus trop quand (ni s’il faut) lire et/ou écrire des cartes (Descartes, faut suivre, pour une fois que la phrase fait moins de 140 signes à twittos et qu’il n’y a même pas de parenthèses imbriquées) d’anniversaire.

La vérité (quant aux jeux de vérités, vanités, toussa-touça …), c’est c…ompliqué …

https://cestalire.wordpress.com/2016/06/09/faut-il-encore-ecrire-lire-des-cartes-danniversaire/

T’as pas ri des cartes (là, je peux rien pour les ceusses qui suivent pas, faut s’inscrire à PostBac et plus si affinités en attendant de pouvoir aller à des cours d’université pour tous  au tarif réduit pour vieux de tous âges, pour chômistes d’âge indifférent ou pour vrais, faux et vrais-faux djeuns, bref pour tous les ceusses qui n’ont pas le privilège de toucher beaucoup de revenus à déclarer à bonne date, avec ou sans les 7 jours de clémence pour les victimes des inondations) ?

Si on avait le temps d’en lire (écrire ? décrire ? rire ?) plus, faudrait caser une digression sur Einstein, la relativité, le temps élastique et l’espace caoutchouc, ou l’inverse, ici et maintenant, mais ça serait pas raisonnable, surtout qu’il y a tellement de ceusses qui n’ont rien à ficher de leur temps qu’il y en aurait qui en profiteraient pour kaskouiller que d’abord Einstein, c’est comme Descartes et plein d’autres, juste un homme, donc imparfait, faillible, tout ça, qu’ensuite les ceusses des théories quantiques (rien à voir avec Kant, je pense, donc je suis, mais je n’en suis pas si sûr, en fait) ne pensent pas exactement comme Einstein, et puis que maintenant, avec les théories des tubes et autres nanories (seul l’âne rit ?), on n’est vraiment plus sûr(s) de grand(es) chose(s), surtout pas du temps (honni qui hennit que s’il y a bien un truc que Météo France peut crédiblement prédire en dépensant notre fric pour installer des capteurs d’inondation défectueux dans des greniers, c’est bien qu’on va vers du temps plutôt incertain, sinon un peu flou, voire presque patibulaire).

Ceci médit, quand on aime, on ne compte pas, épicétou.

Reno – 9 juin 2016

Ps : pour les fans de calendriers et célébrations, footeux et autres, on est à un mois du grand jour, faut commencer à se concentrer plutôt que de lire (ou écrire) des sotteries.

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Humour, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s