Le #Brexit, « en vrai » (comme disent les djeuns), on s’en fiche

Marianne Brexit

Crédit = Marianne

Le Brexit, c’est comme pas mal de trucs dont palabrent à la Radio ou TV, dans les médias papiers ou électroniques, et/ou dans les manifs et autres rassemblement (de pro) statiques, les experts auto-proclamés plus ou moins grassement défrayés, ravis souriants de corvée, indignés braillards de service, vice-versa, pétitionnistes et autres sondagistes de tout en général et de foot, politique ou autres sports professionnels joués par des voyous mercenaires plus ou moins priapiques pour des spectateurs à ceinture Kronenbourg ou autre houblon, bretelles aux couleurs de village gaulois ou autre cité plus ou moins prodigieuse, tee-shirt déchirable pour le buzz, godasses vaguement désirables ou autres attributs sexuels de substitution made in dans la même usine de proximité variable : ça n’a guère plus d’importance qu’un avis de commission de #NuitDebout, un twit sur un tour en scooter de Hollande, ou une candidature inutile de plus à telle ou telle primaire ou vraie élection, dans la vraie vie de nous autres bêtes à cornes d’à Paris et alentours à quelques centaines de km à la ronde.

Parce que franchement, l’essentiel concernant l’avenir de l’Europe est ailleurs, et la seule chose dont on soit à peu près sûr, qu’on soit pour, contre ou somme toute indifférent  Brexit, c’est que c’est much ado about nothing, tout ce binz, ces sondages et contre-sondages, ces marées hautes ou basses des marchés financiers, ces discours et contre-discours de politiciens sur des sujets institutionnels qui engendrent blabla souvent plus consternants que convaincants, manifs et autres jeux de cirque antique à répétition avec ou sans dommages collatéraux instrumentalisés, voire mortels  …

Ce qu’en dit Montaigne (les rédacteurs de l’Institut de maintenant, pas la statue de l’écrivain d’avant) http://www.institutmontaigne.org/fr/publications/bremain-ou-brexit-europe-prepare-ton-avenir

Reno – 20 juin 2016

 

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le #Brexit, « en vrai » (comme disent les djeuns), on s’en fiche

  1. Ping : Good game, Brexiters | The best coffee in Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s