La colère est con…seillère, keep cool

Colère 1

Crédit : Café Gay Lussac – Paris

Même tous chakras ouverts, même en été alors qu’on profite du soleil pour tous et d’un air du temps en principe frais avec vacances heureuses pour les chanceux (ceux qui ont -encore- un boulot qui leur permet de prendre des congés pas trop moisis et à une saison et dans un coin pas toupourri où c’est plus sympa qu’une semaine de RTT obligés sous la pluie de novembre), même dans des circonstances moins engueulogènes que les courses chez Ikea (pourtant, en enfermant les mômes dans la piscine à bulles et en casant les autres impédimentas familiaux avec un hot-dog pour tous autour du distributeur de boissons fraiches à volonté, on réduit en principe les risques de pugilat pour la dernière étagère en solde, le choix du vernis pour rafraichir les meubles plus ou moins de jardin, ou le seul conseiller en matelas pas en congés annuels), la circulation en canicule (c’est qui le connard d’ingénieur en chef qui a réglé la clim’ de la bagnole hybride de loc’ pour qu’elle se mette en mode simple ventilation quand le moteur est au ralenti dans les embouteillages, à n’importe quel feu rouge, ou juste en attendant que le connard de devant ait fini de se garer comme une limace qui a  acheté son permis en vacances à Marrakech ?), ou le rut électoral aussi permanent que les soldes, maintenant,  même si on a franchement peu de raisons d’avoir des envies de meurtre à chaque fois qu’un arbitre, un  twittos ou un politicien débloque, qu’une bande plus ou moins organisée commet des actes et autre e-actions contraires à une certaine idée de la civilisation et/ou aux intérêts de la part de la population qui voudrait juste pouvoir vivre heureuse en paix #InRealLife et #InZeWeb sans trop d’intolérance, de connerie, d’injustices, ni de saloperies autour d’elle et orbi, et/ou qu’un dingue dépressif ou un chauffard plus ou moins en son état normal au volant d’une machine roulant ou volante à tuer plus ou moins stupide assassine des gens en masse plus ou moins considérable ici ou là, la colère (et récupérations, manipulations et/ou instrumentalisations y afférentes, entre autres effets fâcheux, voire presque patibulaires) rôde.

Colere 2

Crédit : Raneom / Le Parisien

La canicule n’aide pas, surtout que tout le monde n’a pas le loisir d’aller profiter des brumisateurs de  Paris Plages, ni même des fontaines à eau gazeuse gratuite de plein de parcs parisiens, de l’ombre apaisante des bibliothèques, moins encore des joyeux embouteillages et pugilats ordinaires pour une place de parking pas au soleil près d’un bord d’eau (tiens, un petit bordeaux blanc frais, ça serait une chouette idée pour doper la convivialitude) …

Paris Plages

Crédit : Café Gay-Lussac / Le Parisien

Conseil aux touristes amateurs de photos : si vous prenez une jolie terrasse de café, une vitrine sympa, ou un cyclopousse rigolo en photo, faites au moins un sourire au proprio AVANT, voire demandez-lui la permission même si vous et lui savez bien que vous avez le droit de photographier tout ce qui est exposé à la vue du public e basta cosi et libre aux avocats de vous faire un procès APRES si vous utilisez la photo en dehors de règles (plus ou moins cohérentes, changeantes, et/ou intelligentes) du copyright, du droit à l’image, de la propriété intellectuelle et artistique, toussa-touça, sinon, la chaleur nuisible au sommeil réparateur aidant, il/elle va inévitablement sortir vous demander pas toujours avec le sourire pourquoi vous prenez sa « propriété » en photo, et vous allez inévitablement penser que ça vous agresse qu’on vous emmerde sur la voie publique alors que c’est plutôt flatteur de votre point de vue que vous gâchiez votre temps et votre pellicule, ou saturiez l’espace mémoire de votre smartphone pour immortaliser un chouette gang de chaises colorées, un joli bout de reflet dans une vitrine, un instant de gaité dans l’océan gris un peu triste, comme vous clic-claqueriez un bateau sur la Seine ou un vélo attaché à un réverbère (notez que le réverbère étant un bien public non destiné à un usage privé, le photographe contribuable serait fondé à exiger un loyer du cycliste, de même qu’il peut légitiment envoyer chier le/la commerçant(e) plus ou moins parano, plus ou moins excité par son comité de commerçants de quartier, plus ou moins aimable, qui lui demande pourquoi il photographie son commerce comme si c’était pour préparer un acte terroriste, pour exercer une concurrence déloyale, ou pour le dénoncer aux autorités en charge du contrôle des terrasses de bistrots ou des horaires de sortie de poubelles en ville).

Rouge-Gorge Gay Lussac

C’est frais, joli, gai et ça mérite une photo, épicétou – Crédits : Ville de Paris / Propriétaire du café / Vendeurs de chaises / Fabricants de cageots etc … 

 

Bref, keep cool, ne nous fâchons pas, et évitons les discourtoisies pas indispensables, échanges inutiles de noms d’oiseaux, fussent-ils de rouge-gorges, et autres doigts levés ou gestes déplacés manquant de finesse … même si c’est (un tout petit peu plus) difficile (quand les temps sont un peu chauds, voire durs), c’est tellement facile, stupide, pénible, voire dangereux sur un malentendu, de (faire) monter dans les tours.

Reno – 20 juillet 2016

PS : ce soir, pour se rafraichir les idées, y’a « Les Valseuses » sur une bonne chaine de télé gratuite.

Les Valseuses

Crédit : France libre, merci

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #MemePasPeur, #Paris, Facebook, Humour, Humour noir, Paris, Pause Café, terrorisme, Twitter, Uncategorized, Youtube, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s