Interlude : Romy et Bebel au matin des Sixties … ça rafraîchit Happy Hour

Romy est lookée comme la Trierweiler à un cocktail à l’Elysée … le clone de Jean Marais est fade comme un sandwich de restoroute … et le petit air de famille du film avec l’Homme de Rio s’estompe avec Belmondo après un petit quart d’heure … mais « Mademoiselle Ange » passe bien avec un double spritz de happy hour bien frais sous parasol.

Reno – 26 juillet 2016

picture-21

Advertisements

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Cinéma, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s