Interlude : Quand faut y aller …

Je dis pas que j’aurais pas pu me fouler un peu pour gratter quelques lignes à ponctuation floue et grammaire personnelle, ou vice-versa, sur l’abolition des privilèges, mais le 4 août d’il y a deux siècles et des brouettes, c’est loin, et un brin moisi (en plus, c’est une sacrée entourloupe, parce que les privilèges ont juste changé de -poils dans les- mains), tandis que les daubasses gentillettes pour adoballots avec Hill & Spencer de la fin du siècle dernier, c’est sacrément frais, et c’est bien meilleur pour le moral que les utopies bicentenaires (ou pires) et les actualités (ou téléréalités) 24/24.

Le patin à roulette, ça a été vachement « in », au temps du skate-board.

La baston, au temps des buggies rouges et de l’essence bon marché, c’était bon enfant.

Et les « Western », c’était aussi couru que le catéchisme, du temps du communisme.

Bonnes toiles avec Terence et Bud, et bonnes vacances.

Reno – 4 août 2016

Bob Ortie

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Cinéma, Humour, Uncategorized, Vacances, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s