Et si c’était Anne Hidalgo, le candidat du #PS ? #Elysée2017

Allo, Solferino ?

Les communicants du capitaine de pédalo Hollande vont devoir ramer sec pour remettre François Pignon, champion du monde des hommes d’état, dans la course pour le championnat de France, avec les résultats du chômisme généralisé encore plus pires que l’avenir d’Alstom …

Who else ?

Who knows … en tout cas, Macron et sa bande d’inspecteurs des finances menaçant de changer de changement sont totalement hasbeen, voire neverbeen.

A renifler les photos de « une » sur les murs des kiosques à journaux parisiens, y’a moins de Macron, plus trop de Hollande, et pas mal d’Hidalgo depuis quelques jours, entre les bouilles des gens en guerre des clans pour la primaire à droite qui devrait, sauf truc invraisemblable (style Sofitel de DSK en 2012, candidature débiles de Taubira en Chevènement en 2002 alors que Jospin pouvait gagner le second tour face à Chirac, ou diamants de Bokassa, pour les ceusses qui n’ont plus 20 ans et se souviennent de comment ce couillon de Giscard s’est laissé bananer alors qu’il avait partie gagnée quelques mois avant l’élection début 1981), désigner le prochain locataire de l’Elysée, que la finale soit contre un(e) insubmersible miraculé(e) du PS, ou, plus probablement, la le Pen …

Le pitch qui pourrait faire fureur en octobre, c’est : « Je suis une ex du futur ex, mais pas une louseuse dépressive comme la dingue du Poitou, ni une pisseuse de lignes de caniveau comme la folle répudiée d’on ne sait même pas où, pas une trophy woman vue à la télé comme la rousse, et pas génération tchatche comme les minettes de la promo canapé ou les minets des amis de 30 ans de la génération Voltaire … je suis un pari olympique et mes services gèrent plein d’appartements sociaux qui vont se libérer quand je ne serai plus obligée de loger tous les copains et coquins de François Pignon avec vue sur les voies sur berges transformées en clubs de salsa, bars à mojitos et skatodromes, votez Paris-Plages, Elysée-moi, Viva Hidalgo ! »

MARI0991_001.pdf

En même temps, qu’est-ce qu’on n’en a rien à cirer …

Reno – 29 septembre 2016

keep-calm-and-no-comment-30

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Actualité, campagne électorale, Communication politique, Election présidentielle 2017, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s