Le débat des primaires, c’était le « Questions pour un champion » des Droopy, sans le gros buzz rouge

droopy-happy

Le débat d’à droite … certains en attendaient un peu, sinon beaucoup.

happy-drooopy-wolfie

Qu’en (mé)dire … sinon que personne n’a gagné, en tout cas pas les instituts de sondage en crédibilité, ni vraiment perdu, sinon son temps devant un genre de jeu télévisé assez soporifique, sans applaudissements automatiques, ni tellement d’enthousiasme du public pas militant ?

wolfie-happy-droopy-2

Ça tenait, au fond du grand oral de concours de hauts fonctionnaires ayant tous bachoté dans la même écurie, et dans la forme des jeux télévisés où les candidats se ruent sur un gros bouton rouge qui fait « pouêt » pour être le premier à répondre à une question niveau certificat d’étude posée par un saltimbanque défroqué d’HEC ou ScPo. La caution féminine portait une jolie robe bien assortie à son maquillage (un peu criant) ; les hommes étaient habillés en politiciens normaux, différenciés essentiellement par la couleur de cravate (transparente pour celui qui a semblé le plus effacé pendant que les autres faisaient les malins ou jouaient les vieux sages, rouge pour celui qu’on ne connaissait pas, les choses étaient bien ordonnées).

le-debat-de-la-primaire-a-droite-du-13-octobre-2016

Le débat des gauch(ist)es sera-t’il plus excitant ?

droopy-happy-flag

Entre Hollande qui fait tout pour passer pour le champion du monde des nuls, le quarteron des recalés du hollandisme qui veulent jouer Koh-Lantah à Solférino, et les candidats à la primaire des Droopy, la le Pen va finir par passer … non, quand même pas au second tour, qu’à Dieu ne plaise, mais pour la blonde rigolote de service de la campagne pour #Elysée2017 …

giphy-1

Pour le générique de ces émissions de campagne électorale, ils devraient tous chanter  en choeur « Tiens, voilà du débat » sur l’air du boudin.

Reno – 14 octobre 2016

LesBleus2_m

Advertisements

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, campagne électorale, Communication politique, Election présidentielle 2017, Politique, PS, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s