Primaires (ouvertes), piège à c…, certes, et c’est une excellente raison d’y aller

Les intellos bobos parigots s’entre-excitent ces jours-ci autour des dernières bouteilles de rosé de Provence aromatisé au pamplemousse, pour savoir s’ils doivent annuler leur weekend à Marrakech pour revenir voter à la primaire de droite dans le Lubéron ou à Ré (depuis que Paris est solidement acquise au PS et que la mairie rose n’a plus besoin du banc et de l’arrière-banc du vote gauche caviar, ils se sont tous inscrits sur listes électorales d’une de leurs résidences secondaires, soit qu’ils aient toute confiance dans le succès continu de leurs canassons, soit qu’ils aient perdu espoir d’une alternance dans leur quartier trop chic, soit qu’ils considèrent que les jeux sont faits d’avance dans leur arrondissement bien tenu par un(e) cador vu(e) et revu(e) à la télé).

Les uns, courant lâcher prise, abonnement au Monde, et bains de siège d’huiles essentielles, certains que le PS ne peut plus gagner cette présidentielle, prétendent que Juppé à l’Elysée serait un moindre mal, et tentent de pousser tous les convives de tous leurs dîners à voter Juppé à la primaire

Les autres, courant réveils difficiles, à pseudo codé au courrier des (é)lecteurs de Libé, et frondisme (sinon, frontisme, mais c’est un poil plus extrême, en principe) atrabilaire, désirent essentiellement boucher aussi hermétiquement que possible l’avenir de Sarkozy, et ne semblent pas imaginer meilleure option pour cela que soutenir Juppé.

Mais, si ces gens étaient un peu moins congelés entre les oreilles, d’abord ils cesseraient de pleurnichailler que c’est contre leurs principes de signer un papelard sans aucune valeur par lequel ils déclarent adhérer aux valeurs de la droite républicaine (au demeurant aussi tendancieuses que le chapitre salles de bains du catalogue Ikea), ensuite ils se mobiliseraient en masse pour voter pour les plus tocards des 7, genre Poisson et Copé  histoire de tenter de propulser un loser qui n’arrivera même pas au second tour et d’avoir une chance de victoire de gauche au cas où un candidat PS arrivé face à la le Pen sur un malentendu arriverait au moins à gagner la finale, sinon à gérer le pays (mais ça, ce n’est pas le problème de la gauche, sinon, çà se saurait), enfin ils feraient un deal avec le FN pour tsunamiser ensemble la primaire de la droite normale, ce qui pourrait amuser les sympathisants du FN hostiles à l’UMP et/ou pensant pouvoir battre plus facilement le PS que LR …

Un peu disruptif, certes, mais le PS et le FN seraient bien couillons de ne pas conclure un genre de pacte germano-soviétique pour profiter de l’erreur électorale historique qu’a commise la droite « normale » avec des primaires inspirées des USA mais ouvertes à tous (honni qui « même les sans dent et les ploucs » y pense).

Combien d’électeurs « coucous » faudrait-il pour chamboultouter les primaires de la droite, et envoyer Copé et Poisson au second tour ?

Genre quelques centaines par bureau de vote, qui seraient d’autant plus efficacement disruptifs qu’ils arriveraient tôt le matin pour constituer une « queue » qui empêcherait les électeurs « normaux » de voter avant l’heure de fermeture des bureaux de vote ?

Je ne dis pas que ce serait l’esprit des primaires à droite, ce genre de hold-up du train électoral… ni que Juppé n’est pas le moins pire des candidats dans le meilleur des mondes encore possibles après des décennies d’immobilisme sauce déconnade, je dis que ce serait ballot pour les « machins » et partis se prétendant hors système de pouvoir mobiliser plein de gens par internet et/ou bouche-à-oreille, et de regarder à la TV les sondages et débats passer comme d’hab’, comme des veaux téléspectélecteurs …

A suivre (ou pas, parce que c’est un coup à se faire crever les pneus de la bagnole par des militants mauvais joueurs, voire brûler la caisse comme un vulgaire bus de la RATP en banlieue, d’aller squatter le parking du bureau de vote et zader la file d’attente à l’heure du laitier) …

Reno – 24 octobre 2016

PS : si les c..itoyens n’étaient pas tant veaux, il y aurait plus de votants …

602311343.2

Crédit : Sardine

PS2 : s’il y a des primaires ouvertes à gauche aussi mal ficelées, ce sera une chouette occasion d’aller disrupter aussi chez les biobos génération tchatche et autres vieux éléphants morts-vivants en votant pour le déplumé du neurone le plus loser qui se présentera …

Moscovici-loi-macron

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #MemePasPeur, #Paris, élection, campagne électorale, Communication politique, Election présidentielle 2017, Internet, Politique, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s