Pas climatosceptique, non, mais pas non plus zélote de la pensécolun(at)ique

tumblr_ntqzwmgCFk1qb2nwoo1_540

Bon, personne d’à peu près sensé n’ayant pas abusé de stupéfiants plus ou moins légaux ne peut préférer un climat toupourri qui empire de jour en méjour, se réjouir des gâchis et sabotages environnementaux partout et par tous qui servent les intérêts « no limits » et désirs insatiables de salopards plus ou moins ordinaires et pires, ni vouloir laisser un monde plus dégueulasse, moins vivable, plus gris, sec et hostile, à ses descendants qui prolongent une grande chaine de la vie dont nous, maillons plus ou moins fiables, avons hérité, sinon mérité, l’écoresponsabilité très provisoire.

Bref, un anti-écologiste est un chien (sauf s’il vote Mélenchon, of course), et c’est pas nouveau.

Comme un anti communiste en était un, du temps où la lumière de l’avenir en chantant de l’humanité était officiellement rouge cerise (honni, trois fois honni, qui « sang », ou pire « et noir », y pense), pas incontournablement vert (honni, on lui pèlera le jonc, qui « pomme », « à soi », voire « kaki », y mépense), au siècle des slogans de/pour journalistes d’avant, quand déjà sous la basse propagande, pointait des masses la manipulation.

Pas qu’on n’ait pas (au moins temporairement, dans les endroits -encore- libres, et de préférence sans le brailler dans Twitter aux heures de grande écoute ou s’en vanter comme les tarés qui mettent leurs photos de chasse dans facebook et les rebus de l’humanité qui balancent les images de leurs barbaries dans Youtube) le droit, voire le devoir, ou vice-versa, de contester un peu la pensée unique du moment, genre « je pense, donc je doute », sinon de négationner les éléments de langage réglementaires.

Pas qu’on risque plus, moins, ou autrement grand otchoz juste parce que Trump a appelé un chat un chat et mis ses bottes de cow-boy dans le plat en porcelaine française du COP21 ( rappelons que 1. l’accord de Paris a été signé à l’arrache après des négos opaques qui semblaient très mal parties (les mauvaises langues disent que Fabius a arraché les signatures à coup de champagne et de promesse de mille et une nuits aux COP22 de Marrakech, que pendant l’écoteuf globale à Paris, seuls les « hollandistes » et quelques vieux écolos sur le retour se passionnaient pour le truc, que c’est pour ça que Hollande avait donné la responsabilité des tchatches à Fabius, pas à la dingue du Poitou qui lose tout, et que jusqu’à la dernière minute tout le monde pensait qu’il n’y aurait pas d’accord et que celui qui fut signé était un truc boiteux pour lequel tout le monde s’était fait tirer l’oreille, n’acceptant que pour avoir plus de champagne pour finir l’écofête parisienne avant la beuverie verte suivante à Marrakech) 2. COP21 était un des (trois) dossiers (avec l’Euro de foot et le mariage pour tous) que Hollande considérait comme essentiels à sinon sa réélection, au moins l’échec de la droite en 2017, et pour lesquels ils avait donné obligation de résultat et d’affichage de succès par tous les moyens jusqu’après la présidentielle de 2017, CQFD 3. au-delà du signal politique, accord ou pas accord, les grosses boites, pays adeptes du green, du greenwashing, ou du greenbashing, et humains plus ou moins responsables, déconnants, ou salopards, ne changeront pas d’un iota leur comportement).

Mais ça a quand même un goût un peu bizarre, voire amer, ce détricotage du premier vrais succès éco-médiatique depuis les blablas de Rio, la dépression collective de Copenhague, et les paquets de pince-fesses globaux depuis qu’on s’inquiète de la pollution à l’ONU …

Non ?

En tout cas, c’est pas qu’on n’en ait pas déjà tchatché dans « Café du Matin à Paris », et que les (é)lecteurs pas trop Alzheimer puissent pleurnicher qu’on leur cache toussa-toussa …

https://renaudfavier.com/2009/12/19/hello-copenhague-mug-a-moitie-vide-vert-a-moitie-plaint/

https://renaudfavier.com/2010/12/10/dereglement-du-climat-neige-a-paris-gel-a-cancun/

https://renaudfavier.com/2012/05/12/le-vert-green-greenwashing-redeviendra-til-tendance-cette-saison/

http://occupyvousdefrance.wordpress.com/2014/11/27/greenwashing-a-la-sauce-hollande-maintenant/

http://www.youscribe.com/catalogue/livres/actualite-et-debat-de-societe/politique/2002-annee-politique-le-developpement-democratique-durable-791519

https://renaudfavier.com/2014/12/14/bref-le-climat-cop20-cest-comme-les-autres-trucs-casse-pieds-on-sen-occupera-en-2015-ou-pas/

https://renaudfavier.com/2017/06/02/avec-son-cop21xit-trump-offre-le-role-de-sa-vie-au-jeune-premier-macron/

https://renaudfavier.com/2011/03/31/monsieur-hulot-la-fin-des-vacances/

Etc …

Heu-Reu-Seu-Ment-On-A-Hu-Lot !

Reno – 4 (ou 5 ? 6 ?) juin 2017

PS : propales d’éléments de langage pour les prochains dîners en ville de candidats en marche triomphale vers l’assemblée nationale, histoire de ne pas blablater que sur Ferrand, Roland Garros, et le retour du cosmonaute made in France.

Si t’es pas COP21, t’es pas malin (in angliche = « make earth clean again »).

Si t’aimes pas le climat, tu l’auras dans le baba !

Si t’es pas 100% Macron, t’es juste un gros con !

Si t’es pas pour la dingue du Poitou, t’es lourdingue comme tout !

Si t’es pas fan du vieux mulot, tu vaux pas plus qu’un bulot !

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Ecologie, Environnement, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s