#EnMarche, c’était une #StartUp (avec pas mal de #BitCoin), mais #LREM, c’est la #BlockChain !

Pour faire court, parce que personne n’a envie, ni le temps, de lire long, ceux qui se masturbent le neurone en jouant à comparer #EnMarche avec une StartUp, n’ont pas tort, juste ils ne voient qu’une partie de la réalité (virtuelle ?) d’autour de leurs lunettes.

Oui !

Le prodigieux gamin a brutalement disrupté le jeu électoral français, comme ses congénères ont chamboultouté la vente de billets SNCF ou de places libres dans les bagnoles pour aller à la mer ou revenir du ski moins cher.

Oui !

Il a envoyé à l’hospice des paquets de vieilles gloires locales franchouillardes à grands coups de pied aux QI.

Et  triple oui !

Le gosse prodige(i)e(ux) fiche un gros coup de vieux, voire de blues, aux chefs à plumes d’ailleurs dans le monde de maintenant.

Vraiment, oui !

Macron est un startupeur de grande classe, qui n’éblouit pas seulement que les entre-lecteurs de blogs sur Médium, le quarteron de business-angels parisiens en exil fiscal dans les incubateurs, et les abonnés gratuits à Mashable et autres pravdas pour fans de pivot (pas le gars qui twitte façon Larousse et Robert, le changement rapide, voire frénétique, de business modèle pour devenir vite une licorne).

Mais non !

Le changement sauce Macron, la révolution #EnMarche, ce n’est probablement pas juste le remplacement de vieilles PME politiciennes à la limite de la faillite, croulant sous le vieux gras et l’argent public, blindées de schnoks vieux plus ou moins pervers.

Non !

#LREM, qui va vraisemblablement tsunamiser l’Assemblée Nationale de 4, voire 500 députés (tous ne sont pas compétents, ni convaincants, mais peu importe, l’essentiel pour Macron est d’avoir une majorité, ne serait-ce que parce que les marges de manoeuvres sont nulles, les réformes à engager évidentes sinon consensuelles, et la fiction du rôle législatif des parlementaires battue en brèche depuis longtemps par la réalité européenne), c’est un changement

Et non, Macron n’est, ni un « banquier », ni une sorte de jeune guerrier frais, pur et parfait, pas un héros wagnérien qui sourirait.

En très bref, entre les mains invisibles (pas nécessairement sales, au demeurant), l’écosystème f(i)lou, et les groupies en pâmoison (toutes ne se feront pas plumer, mais tous seront instrumentalisés) devant leur petit dieu vivant, c’est pas seulement la BlaBlaPolitique, c’est une BlockChainRépublique (ceux qui ont pensé très fort « révolution » peut aller se laver le neurone avec du savon à l’huile essentielle de bicarbornate de leur e-biobogogogshop favori), dont auquel il s’agit(e), et Macron est son BitCoin.

Kesacotoussatouça ?

Kissékédériairtouça ?

Kissékipayetoussa ?

Ceci rappelé, fallait pas être grand clerc pour voir venir #BlockChain Macron le BitCoin truc, Attali BFM en blablatait déjà (et recommandait entre les lignes de ne pas rater le train se mettant en marche) en 2014 …

Un de ces quatre, je gratterai plus court, mais làtoussoudain, j’ai pas le temps, débordé InRealLife et InzeWeb, entre autres.

Reno – 7 juin 207

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans business, campagne électorale, Election présidentielle 2017, Emmanuel Macron, Facebook, Free Internet, FrenchTech, Geek, Internet, Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s