Avant, il y avait des députés #PS et #FN … mais c’était avant

Les ébats de politicien(ne)s d’avant, c’était (parfois) du lourd …

La finesse des professionnels de la politique ayant passé des décennies à élever les débats, c’était la grande classe …

L’élégance des perdants magnifiques du temps du (commissariat) Général (au Plan), c’était beau comme de l’antique …

Avant, on avait des chanteurs …

On avait des poètes …

On avait des comiques …

…  On avait de « grands » orateurs … avant.

Maintenant, on est en marche vers otchoz (la « société civile », ça fait rêver) …

… on court vers du nouveau (même quand EM a investi une élue locale PS) …

… Olé ! (les aficionados de la candidate Lambert, Sara Lambert, demanderont-ils les cojones des perdants, puis celle de leur idole quand elle sera dégagée à son tour ?)

Pas de panique, Macron veut réduire le nombre de parlementaires et introduire la proportionnelle, les candidat(e)s sous casquette LREM récupérés des partis morts-vivants servent juste à draguer les électeurs dans des circos où gauche pas trop hystérique ou droite modérée ont encore une force mobilisatrice, les représentant(e)s de la « société civile » à assurer au président un quarteron de députés godillots qui appuieront sur le bouton de vote sans même chercher à comprendre de quoi il s’agit, et tout ce nouveau petit monde n’aura son CDD de député que pour permettre au Président de disposer d’une réserve d’élus à « sacrifier » sans risque de cris et pleurs, quand il s’agira de supprimer des circonscriptions …

Reno – Entre deux tours, mi-juin 2017

PS : en même temps, c’est bon pour la démocratie, le dialogue social(iste), et la proximité de la gouvernance, qu’on ait aux Assemblées (en septembre, renouvellement d’un tiers du Sénat, mais on ne doit pas être concernés, personne ne nous en blablate) des élus qui nous ressemblent, sinon nous rassemblent, voire des groupes …

djeun

Un groupe ?

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Actualité, élections législatives, campagne électorale, Communication politique, Election présidentielle 2017, Emmanuel Macron, Humour, International, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s