Parachutes dorés …

Bon, ça se décante, chez les Hollandistes résiduels :

Y’a les proches du premier cercle mais amortis depuis longtemps à qui Hollande a trouvé un truc marrant, avec chauffeur, voyages en First et bonnes bouffes à volonté, et pas dérangeant pour Jupiter. Exemple : Ségo bombardée ambassadrice des pingouins.

Y’a les porteurs d’eau fidèles jusqu’au bout à qui l’Elysée a offert une circo vraiment imperdable, qu’un âne sous logo PS pouvait gagner, comme l’ex conseiller Vallaud (monsieur, parce que sa femme ex ministre de la déséducation a réussi à perdre, et va devoir mendier un siège aux sénatoriales de septembre, ce qui ne l’inquiète pas trop, car les privilèges et le confort des fauteuils y sont encore plus indécents).

Y’a les baronnets incasables sur de vrais boulots à qui on a donné carte blanche pour rayer assez de parquets de leurs dents en platine pour que ça finisse par marcher sur un malentendu, genre Mosco qui candidate pour un gros job à Bruxelles.

Y’a Hamon et un quarteron d’apparatchiks qui vont essayer de créer une nouvelle pompe à subventions, même si ça va être un peu compliqué, le fric politique étant attribué sur la base des résultats aux législatives.

Et puis, y’a Harlem Désir, dont on n’a pas entendu parler, mais qui doit continuer, comme depuis quatre décennies, à glandouiller sans bosser …

On n’est pas trop inquiet pour les apparatchiks de tous bords …

Reno – 3 juillet 2017

Sinon, le gamin qui avait filé sa dém’ de Bercy après une dernier very good trip à Vegas avec plein de potes parce qu’il ne voulait pas porter le chapeau pour les déficits en mode trou noir d’année électorale et les comptes pipeaux qui sentaient le Sapin, a bien réussi sa reconversion (il n’est pas le seul, ça nomine pas mal sur les gros jobs dans les boites plus ou moins publiques, ces jours-ci) :

  • un mi-temps comme animateur de TedX pour joueurs de babyfoot de luxe

  • un mi-temps comme conférencier en chef pour vieux en maison de retraite

  • et un(e) troisième mi-temps pour le soutien télévisé d’otages français dont personne n’a jamais entendu parler

 

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s