Le café (ne) sera (pas) fermé le #14Juillet

img_3946

Bon, on annonce du bouchon sous le ciel de Paris et orbi à partir de 14 heures, dés le 13 juillet, alors c’est pas le moment de perdre son temps à gratter un billet de blog sur les embarras de la circulation (entre les neurasthéniques qui roulent comme des escargots, les débiles qui appuient sur le champignon comme si ça allait leur faire pousser le/un zizi, et les zazous qui encombrent les chaussées, trottoirs et même couloirs de métro en machins nucléaires à nombre variable de roues -généralement de 1 à 4-, on n’a même pas besoin des mesures prétendument anti-bagnoles de la cheffesse des biobos courant Festival d’Avignon en TGV et piscine VIPeople au Lubéron pendant que les automobilistes normaux et autres citoyens à simple désir d’aller taffer ou consommer galèrent autour des quais bloqués par Paris-Plages -sans plage, ni sable, cette année-, pour être coincé entre la Seine et le Périphérique en dehors de la saison des blocus des taxis et autres catégories de personnels syndiqués à fort pouvoir de nuisance contre la mobilité, avant d’aller déguster les blocages aux péages et les ralentissements aux croisements.

Occupy Vous de France

Bref, les ceusses genre fonctionnaires pas profs pas encore en grandes vacances au bout du monde, retraités ayant encore les moyens de se payer un écran sous le parasol et du wifi avant l’apéro, et djeuns en stage bidon ou cachés aux toilettes pour glander en attendant l’heure de la pause déjeuner, qui n’ont rien de plus urgent et important à ficher que lire du billet de blog pas sans humour mais avec le minimum syndical de ponctuation pas essentielle pour comprendre l’idée générale avec un QI de plus de 2, et le maximum de caractère(s) entre deux retours chariot histoire de pas servir la soupe juste à des mangeurs de prêt à retwitter et/ou contester sans jamais rien comprendre, peuvent aller lire du côté du blog annexe sur la France, le billet de veille de fête nationale sur http://occupyvousdefrance.wordpress.com/2017/07/13/14juillet-2017-vaste-programme/, et les moins paresseux ; occupés ; débordé(e)s peuvent cliquer sur les liens vers les billets d’avant, ou même aller surfer sur d’autres excellents blogs gratuits connexes genre http://surlepouceparis.wordpress.com (pour les speed), http://cestalire.wordpress.com/2014/01/21/un-e-cafe-suspendu-au-hasard/ pour les amoureux de jeux de hasard, http://bestcoffeeinparis.wordpress.com (pour les anglichophones), http://parispotemkine.wordpress.com pour les parisophiles (c’est pas des zoophiles amoureux de Parisot, mais des ceusses à qui ça plait de lire des trucs, parfois un poil vachards, mais jamais hystériquement bêtes et méchants, sur Paris), http://cestalire.wordpress.com pour les (ceusses qui se croient moinsil)lettrés (que la moyenne des bacheliers de maintenant pas passés par la prépa littéraire de H4 comme tous les grands pas bons en maths mais chanceusement nés et pas trop mal logés de notre demi-monde parisien contemporain, sommet compris), ou encore http://frenchonomics.wordpress.com, http://madeinfrance2012.wordpress.com, ou http://mystartupinparis.wordpress.com, pour les pervers, nécessiteux, et pervers nécessiteux (in French des fiches psycho de Elle ou Gai-Pied, PN) que le business intéresse (c’est pour la rime et la frime), sinon passionne (ça, c’est pour les vrais pervers), entre autres (faut fouiller un peu le web, y’a plus de 3000 billets, plus ou moins longs, plus ou moins bons, garantis rienkedubon madeinparis roulé sous les aisselles sans copié-collé importé (des fois, y peut y avoir des brins de redites, voire des traces de névroses obsessionnelles, mais c’est pas comme dans les papiers de stagiaires et bouquins signés mais évidemment pas écrits par leurs chefs à plumes, ni plagiat, ni surf facile sur la bienpensance gentillette du moment ou l’indignation généralisée réglementaire, voire obligatoire, à la raie du QI des ceusses qui se passionnent pour, les montrent, et/ou vivent des commentaires à leur sujet, je me soulage respectueusement, mais avec élégance, comme la fois où j’ai fait arrêter la grosse bagnole prétentieuse de mon chef également gros et prétentieux du moment pour pisser sur le bord de l’autoroute les deux théières avalées à l’hôtel avant de partir pour faire la conversation à une -jolie- ministre croisée presque par hasard).

Bref, comme foziva, ziva, TchoBiz.

Reno – 13 juillet 2017

PS : Let’s rush (yaka cliquer sur l’image) !

Ils sont fous ces grands Bretons

Crédit : Gosciny-Uderzo

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans #Paris, Europe, France, Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s