L’été (comme le reste du temps, beau ou pas, d’ailleurs) est aussi éphémère qu’une bulle de savon #MinutedePoésieChezlesBrutes

Les ceusses qui espèrent éviter les incendies d’été, ou au moins ralentir la fonte des glaçons dans leur long-drink, en allant (se faire) voir chez les pôles s’ils/elles y sont, devraient penser au bilan carbone de leur croisière avec vue sur icebergs, encore pire que leur clim’ fenêtres ouvertes at home sweet home, en vacances, ou dans leur bagnole, ou les machins et bidules électroniques que leurs gosses pas élevés laissent allumés tout le temps comme si ça pouvait améliorer leur score à Pokémon ou leurs bulles au Bac …

Rafraîchissantich, nicht ?

Reno – 18 juillet 2017

PS : la minute « fraîcheur », dans un monde virtuel aussi « de brutes » que le réel …

Publicités

A propos renaudfavier

Ils semblent grands car nous sommes à genoux (LaBoétie) Je hais la réalité, mais c'est le seul endroit où se faire servir un bon steak (Woody) De quoi qu'il s'agisse, je suis contre (Groucho) Faire face (Guynemer)
Cet article, publié dans Pause Café, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s